Ramasse-miettes n°78 : Revue de presse militante

31 Oct 2017

ADLPF La revue de presse militante de l'ADLPF Ramasse-miettes n°78 : Revue de presse militante

Après la guerre contre EI, la guerre civile contre les Kurdes ?

De Gaulle parlait de l’Orient compliqué, sur ce sujet il parlait d’or.

« Les forces irakiennes ont annoncé jeudi 26 octobre avoir lancé l’assaut contre le dernier bastion de l’organisation État islamique (EI) dans le pays. Au même moment les Kurdes faisaient part d’une offensive de Bagdad contre leurs forces dans le nord frontalier de la Turquie. »

De toute évidence et souvent pour des motifs non concordants, aucun des pays de la région ne veut d’un état kurde à ses frontières. Il semble même qu’une autonomie étendue et renforcée fasse problème. Quand cette région martyrisée par la guerre et son cortège d’exactions sortira-t-elle enfin de ce chaudron infernal ?

http://www.lemonde.fr/moyen-orient-irak/article/2017/10/26/irak-l-armee-lance-un-assaut-contre-le-dernier-bastion-de-l-ei_5206011_1667109.html#ueshZPUyY4JrmugA.99

Trump et les républicains protègent Wall Street contre les consommateurs.

« Les sénateurs ont adopté, mardi, sur le fil l’annulation d’une réglementation qui permettait de mener des « class actions » contre les établissements financiers.

Ce sont les notes de bas de pages, écrites en petits caractères, ces fichues clauses qui changent fondamentalement un contrat sans qu’on s’en aperçoive. Dans le cas précis des établissements financiers américains, elles empêchaient les consommateurs mécontents, les client spoliés ou les étudiants endettés de s’unir pour intenter un procès collectif, une « class action ». Ils devaient passer obligatoirement par la case arbitrage, un procès privé perdu d’avance dans la plupart des cas. ». Obama avait permis l’adoption d’une nouvelle réglementation qui devait permettre de rendre ces clauses inopérantes et d’engager des procès collectifs. Insupportable pour Wall Street. Les Républicains se sont chargés de démonter ce mécanisme. Ainsi va l’ultra-néo-libéralisme économique que rien ne semble pouvoir endiguer. Ainsi en ira-t-il en Europe quand le CETA sera entériné, qui dispose que les firmes peuvent attaquer les états devant des Tribunaux arbitraux . Devant de telles instances (?), pas de recours, pas d’appel et la quasi certitude de perdre. Un pure déni de démocratie qui donne la prééminence aux firmes sur les peuples. Assez !

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/10/26/trump-et-les-republicains-protegent-wall-street-contre-les-consommateurs_5206009_3234.html#tdv36I12CfqIlOYj.99

Incitation à la prostitution par une site de rencontres entre entre hommes mûrs et « riches », et des jeunes filles « ambitieuses » à la recherche « d’expérience », (les « couguars » friquées ne sont pas exclues, qu’on se rassure), via un panneau publicitaire promené dans les rues.

Il y avait eu un précédent en Belgique où « La présidente de l’Union des étudiants de la communauté française, Opaline Meunier, avait dénoncé à l’AFP cette campagne « complètement immorale » : « De plus en plus d’étudiants ont des difficultés sociales ou économiques et le phénomène de la prostitution étudiante gagne du terrain. Et voilà une entreprise qui exploite la détresse de ces jeunes femmes pour faire des profits! » s’était-elle à juste titre indignée.

Quand le goût du lucre rejoint l’incitation au stupre.

http://www.huffingtonpost.fr/2017/10/25/pub-accusee-dencourager-la-prostitution-des-etudiants-le-pdg-du-site-parle-dun-malentendu_a_23255238/

On ne conduit pas sans rétroviseur, c’est trop dangereux.

Jeune, je fus, comme tant d’autres, très impressionné par un homme politique de très grande envergure, qui pourtant ne put que difficilement appliquer ses idées, ses innombrables adversaires y veillaient. En suivant le lien à la suite de ces quelques mots, vous découvrirez pourquoi il s’est battu contre le traité de Rome. C’était le 18 janvier 1957 à l’Assemblée nationale , lors du débat sur la ratification du traité de Rome créant le marché commun, il intervint contre ce texte, en particulier au nom de la démocratie et, franchement, il voyait loin.

La plupart d’entre nous étions jeunes et nous n’avons pas vu venir le danger. Bref ! Nous rêvâmes d’une « Europe puissance », démocratique et sociale, juste contrepoids entre les deux « Grands » entrés, dès 1945, en « guerre froide »… Et nous eûmes au final un simple segment du grand marché universel, rêvé et mis en place par le libéralisme économique et ses chantres. Un nain politique, sans défense coordonnée, frileusement abrité sous l’aile impérialiste des USA. Que nos pères furent sots de ne pas entendre les réticences mendésiennes !

https://www.cvce.eu/obj/discours_de_pierre_mendes_france_sur_les_risques_du_marche_commun_paris_18_janvier_1957-fr-c81bfdc2-20a9-4eaa-82ec-c2117fa1f3c2.html

L’impérialisme peut se définir par le fait que la nation ou l’état qui le pratique est sourd et aveugle à tout ce qu’ils n’ont pas expressément eux-mêmes mis en place.

Les USA quittent l’Unesco pour deux raison : d’abord l’horreur, absolue pour eux, du fait qu’on y pratique la démocratie par le truchement, un état/une voix ; la seconde est que cette fichue démocratie les a empêchés de faire barrage à la Palestine, membre de l’Unesco depuis 2011, au grand dam de l’allié par excellence, Israël.

« C’est une rupture qui porte atteinte très gravement à la nature même de l’Unesco, c’est-à-dire à son universalité et à la conception même du multilatéralisme », explique l’ancien représentant permanent de la France auprès de l’Unesco, monsieur Daniel Rondeau qui ajoute : « Cela porte la signature de Donald Trump ». Thatcher, de sinistre mémoire, disait « I want my money back », Trump se contente de n’en plus donner.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/retrait-am%C3%A9ricain-de-lunesco-cest-une-d%C3%A9cision-catastrophique-estime-un-ancien-d%C3%A9l%C3%A9gu%C3%A9-permanent-de-la-france/ar-AAtmMdD

Comment l’intolérance religieuse a-t-elle gagné le monde musulman ?

De régimes pluralistes où le religieux et le politique étaient distincts, de nombreux pays ont basculé  vers l’intolérance et la persécution des minorités. Que s’est-il passé?

Il faut lire cette intéressante analyse d’où sourd un semblant d’optimisme : compte tenu de ce qu’étaient ces sociétés avant, un retour en arrière pourrait être possible. Conditionnel prudent, car rien, pour l’heure, n’invite à penser qu’un tel processus serait en marche.

« Lorsque H.R. McMaster, le conseiller à la sécurité nationale américain, a voulu convaincre le président Donald Trump que la situation en Afghanistan n’était pas irrécupérable, il a ressorti une photo en noir et blanc de 1972 montrant des femmes en minijupe dans les rues de Kaboul. La ruse de McMaster montre, en creux, à quel point le niveau de compréhension par l’Amérique des pays qu’elle cherche à refaçonner à son image reste limité, les femmes photographiées appartenaient à l’élite urbaine de Kaboul et certainement pas au menu peuple.

http://www.slate.fr/story/152906/comment-monde-musulman-perdu-droit-choisir

L’Académie Française est d’accord avec moi !

Divine surprise, je ne pourrais plus me moquer en disant qu’ils sont deux fois vains.

L’Académie française met en garde contre le « péril mortel » de l’écriture inclusive.

Dans un communiqué, les Immortels jugent que l’écriture inclusive « aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité ».

« On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture — visuelle ou à voix haute — et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs. »

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/10/26/l-academie-francaise-met-en-garde-contre-le-peril-mortel-de-l-ecriture-inclusive_5206492_3224.html#Rmw4WT1fa0Dei3DQ.99

Dernières nouvelles

1 Commentaire

  1. Ledru françois

    …et moi aussi je suis d’accord avec toi, et avec notre académie, contre l’écriture inclusive, inutile et tellement trop difficile à utiliser ! Ledru

Soumettre un commentaire

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

10 + 8 =