N° 213, 30 avril 2021

30 Avr 2021

Piroshkis, ganaches, mosquée sans sauce et compote d’ultra-orthodoxes, la cuisine de la semaine est dans les miettes ramassées…

Ça va pas la tête ?

Le « tout se vaut » a encore frappé. Cette fois en Nouvelle-Calédonie où les réfractaires à la vaccination n’ont rien trouvé de mieux pour se « distinguer » que de porter l’étoile de David jaune nazie. Ils pourraient tant qu’à faire y ajouter la tenue rayée de rigueur dans les camps de concentration. Au secours, les ânes nous cernent !

La guerre froide au bain-marie.

Poutine a peur de perdre la main, alors Poutine emploie la vieille ficelle de la menace étrangère. Verbatim : « s’en prendre à la Russie pour tout et n’importe quoi est devenu une sorte de sport ». Puis il brandit une menace. « J’espère que personne n’aura l’idée de franchir une ligne rouge avec la Russie. [Et] nous déterminerons nous-même par où elle passe » et, chapka sur les piroshkis, il promet une riposte « asymétrique, rapide et dure ». Comprendre une série d’actions clandestines violentes. Ce monde n’est pas un long fleuve tranquille.

Macron cajole la droite.

Pour ceux qui croient encore à la rhétorique du « en même temps » : Avec une interview fleuve au «Figaro» et une visite  axée sur la sécurité à Montpellier, le Président a lancé lundi, un an avant l’élection présidentielle, une vaste offensive à  destination de l’électorat de droite sur les sujets régaliens. Notre néolibéral décomplexé ne se cache plus, espérons que les électeurs qui ont déserté les urnes pour cause de « à-quoi-bon » viendront brouiller ce jeu de dupes.

Aux portes du pouvoir ?

C’est dorénavant une hypothèse crédible, les Verts allemands se rapprochent de la Chancellerie après la longue marche vers les institutions dans lesquelles ils se sont engagés avec opiniâtreté et constance. Au reste, ils sont déjà présents dans 11 exécutifs régionaux sur 16. De quoi faire baver de jalousie ce bon M. Jadot.

Le syndrome du harki.

C’est au tour des certains Afghans de devoir y goûter. Être complice dans une guerre coloniale, quelle qu’en soit la motivation profonde, comporte un danger bien réel. Comme il est rare que l’intrus triomphe des « forces de libération locales » quand il s’en va, la queue entre les jambes, il laisse derrière lui les « collabos », les « harkis » du coin à la merci de vengeances, la plupart du temps parfaitement ignobles. S’il n’y pas de grandeur à mener ce genre de guerre, il y en a moins encore à déserter le terrain en se lavant les mains de suites prévisibles et en s’essuyant les pieds sur les anciens alliés (Cf/ le lâchage des Kurdes en Syrie).

Pinocchio !

Il ment et son nez s’allonge. Selon ce pauvre Gabriel Attal, « l’opposition de droite comme de gauche « chouchoute » Marine Le Pen ». Il fallait oser, il a osé. Quand on ne sait plus quoi dire…

Schiappa, Hanouna même combat.

Faut dire que la belle a son rond de serviette chez Hanouna, alors… En attendant, elle le verrait bien animer le débat d’entre deux tours de la présidentielle. Quant à lui, il a déposé une marque « Hanouna2022 », à tout hasard. « On n’a rien compris à Cyril Hanouna si on ne saisit pas que c’est un homme de pouvoir. Un mec de pouvoir animé par le pouvoir », explique Philippe Moreau Chevrolet, conseiller en communication politique. La télé mène à tout, on le sait depuis Reagan, Trump et quelques autres.

Il y a ganache et ganache.

Si on écarte cette merveille de crème au chocolat qu’est la ganache pâtissière, ganache, ou plutôt vieille ganache est un synonyme de baderne, gâteux, gilet de flanelle etc. Bref une pure péjoration. La tribune publiée le 21 avril par Valeurs Actuelles dans laquelle quelques généraux à la retraite demandent au chef de l’État de défendre les valeurs de la civilisation contre « les hordes des banlieues » est un pur scandale. Les signataires de cette cette lettre ouverte évoluent dans des milieux proches des théories du Grand remplacement et autres complotismes d’extrême-droite et du Rassemblement national. Au moins trois d’entre eux ont déjà participé à des élections locales sous l’étiquette RN ou apparentés, et d’autres collaborent régulièrement avec des médias conspirationnistes si l’on en croit France Info. Est-il besoin de préciser que Marine Le Pen ne se sent plus de joie et ouvre son large bec ?

Ah quand même !

On en parle si peu. Submergé par le flot des articles de presse consacrés à la Covid et à son écosystème, je désespérais de voir un article sur les thérapies propres à la soigner. Eh bien en voilà un qui fait enfin le point là-dessus. Selon Mathieu Molimard, pharmacologue, « il faut mettre tous les fers au feu, face au Covid, donc il faut un traitement. ». et apparemment il y en a plusieurs… Informations en suivant ce lien.

Manifester, parfois ça paie.

On apprend avec plaisir de la bouche même de la maire de Strasbourg, Madame Jeanne Barseghian, que la demande de subvention (2,5 millions quand même ; pour construire la plus grande mosquée d’Europe) de l’association musulmane Eyyub Sultan, a été retirée. Cela nous paraît bien plus raisonnable, car ce qui était parfaitement déraisonnable, c’est cette subvention votée par le Conseil municipal de Strasbourg. S’il n’y avait pas faute, stricto sensu, il y avait erreur d’appréciation. Pour le moins.

La sottise et la haine ont encore frappé.

72 ans et parfaitement décervelé !  Ce joyeux luron a lancé sa voiture à grande vitesse contre un Dolois, mercredi dernier. Il l’avait précédemment copieusement insulté de « bicot ». Alors ? Abolition du jugement ou bouffée… de connerie due à un racisme répugnant?

Morvan, les nourrices et les « Petits Paris ».

Le Morvan fut le vivier des nourrices, ces femmes qui allaitaient les gosses des bourgeoises peu soucieuses de le faire elles-mêmes. Cela se comprenait fort bien, cette région étant essentiellement rurale et dépourvue de ressources en dehors du bois (d’où le flottage vers Paris) et d’une agriculture besogneuse, il fallait bien trouver d’autres sources de revenus. L’Assistance publique y plaça très tôt des enfant abandonnés qui, dès treize ans (et sans doute avant, mais chut!), devenaient la main d’œuvre gratuite, corvéable à merci de paysans rudes et sans émotions autres que celles que leur égoïsme leur inspirait. Un scandale absolu que la cinéaste Frédérique Lantiéri épingle dans son film « Le Morvan des Petits Paris », à voir lundi 17 mai vers 22h55 et mardi 18 mai à 9h15 sur France3-régions.

C’est pas Dieu possible !

En Israël : au moins 44 morts dans un mouvement de foule pendant un pèlerinage juif. Les autorités avaient permis la présence de 10 000 personnes, mais les organisateurs ont affrété plus de 650 bus pour l’événement, rassemblant au moins 30 000 personnes et même jusqu’à 100 000, selon la presse locale. Incorrigibles religieux prêts à exposer leurs ouailles à tous les dangers pourvu qu’ils puissent les rassembler.

 

Dernières nouvelles

0 commentaires

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

2 + 10 =