N° 285 – 19 novembre 2022

19 Nov 2022

ADLPF La revue de presse militante de l'ADLPF N° 285 – 19 novembre 2022

Revoilà Bolloré et ses valets, en tête desquels se classe le prince de la vulgarité et de la violence verbale, Hanouna. Violence aggravée cette fois en Afghanistan où les abrutis de mollahs interdisent les parcs et jardins aux femmes. Nonobstant les efforts de notre police, la conso. et le trafic de drogues progressent en France. Retour du syndrome Pénélope au sujet de l’ex-femme de Ciotti. Les fromages de la République sont toujours aussi goûteux. Trump repart à la conquête de la Maison Blanche avec un slogan qui enchante les oreilles françaises : Magaga. On ne peux mieux dire. La cryptomonnaie porte en elle l’escroquerie comme la nue l’orage… Selon la procureure de Paris,  Laure Beccuau, la criminalité est sans limite.

 

Élégance bolloréenne.

« Espèce d’abruti »« Ferme ta gueule »« T’es une merde », « Calme-toi », « Tais-toi »« T’es un nase », « Allez, barre-toi ». Acculé par les injonctions et les insultes de Cyril Hanouna, qui était soutenu par un public chauffé à blanc, le député Louis Boyard (La France insoumise, LFI, Val-de-Marne) a dû quitter, jeudi 10 novembre, dans la soirée, le plateau de « Touche pas à mon poste ». Hanouna irait cracher sur la tombe de son ennemi.

Au secours les cons les cernent !

Depuis le début de la semaine, parcs et jardins sont interdits aux femmes en Afghanistan. Une décision qui provoque l’incompréhension des femmes, mais pas la nôtre. Quand les abrutis s’emparent du pouvoir, ils alignent conneries et sottises, en sont fiers et, surtout, n’en démordent pas… jusqu’à ce que le peuple les dégomme de leur piédestal. Un rêve.

Décider, enfin ?

L’Italie, Chypre, Malte et la Grèce ont rendu publique, samedi 12 novembre, une déclaration dans laquelle ils demandent à la Commission européenne de tenir une discussion « urgente et nécessaire » entre états membres « sur comment mieux coordonner ces opérations en Méditerranée ». Combien de morts encore pour décider, enfin ?

Un peu de bon sens.

La Première ministre a estimé que l’on « ne peut pas fonctionner à coups d’interdiction », notamment avec des mesures qui pourraient « fractionner la société ». Comment dire mieux ? « Si on n’est pas attentif à embarquer tout le monde [dans la lutte pour le climat], on n’avancera pas, a-t-elle ajouté . Je ne suis pas pour qu’on prenne des mesures contraignantes sur les citoyens, chacun doit prendre sa part. ». La vraie écologie ne saurait être exclusivement punitive

Mise au vert.

Des kilos d’héroïne saisis à Villefranche-de-Rouergue  (Aveyron), des tirs et règlements de compte à Cavaillon  (Vaucluse), un coup de filet à Nersac  (Charente). Le trafic de drogues gagne du terrain en France et s’implante au fil des mois dans les villes moyennes telles  Le Creusot, en Saône-et-Loire. Le marketing, ma bonne dame, toujours le marketing ! Apparemment, on va moins faire ses courses en Hollande ; progrès, les fournisseurs sont sur place et viennent à votre rencontre.

Le syndrome Pénélope.

L’ex-épouse du député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti aurait cumulé plusieurs emplois de nature politique pendant des années, selon des révélations du « Canard enchaîné ». Selon ces informations, elle était devenue en  2007 collaboratrice à temps partiel de son député de mari. Elle est alors aussi employée au conseil départemental des Alpes-Maritimes, que son époux dirige à partir de 2008. A la fin de cette même année, elle devient directrice adjointe de cabinet du maire de Nice Christian Estrosi. En 2009 enfin, elle occupe un poste à la communauté urbaine de Nice. Assurément, c’est une grande travailleuse !

Magaga ?

La créativité de Trump est sans limite. Magaga signifie «  Make America Great and Glorious Again ». Bien sûr cela a moins de saveur en anglais, mais les internautes de là-bas s’en sont tout de même gaussés. « Est-ce que Trump est en train de dire ’’Lady Gaga est notre mère’’ ?» Parmi bien d’autres sorties moqueuses.

«Une débâcle sans précédent»

Le liquidateur de FTX, la plateforme d’échange de cryptomonnaies, décrit un chaos gestionnaire absolu : la comptabilité inexistante d’une pourtant vaste entreprise économique ; des chiffres pipeautés ou au doigt mouillé auxquels il affirme ne pouvoir se fier ; et des pratiques internes pour le moins exotiques. Exotiques ?

Il n’y a pas que l’héroïne.

Quelque 58 000 victimes en 2020, 70 000 en 2021 et un bilan 2022 qui ne devrait pas être plus réjouissant : aux États-Unis, les morts par overdose d’opioïdes de synthèse sont de plus en plus nombreuses. Le leader écrasant de ce si funeste marché a nom fentanyl. Un développement qui en dit long sur l’état de la société aux É-U.

Mad Max, le retour ?

La fin de la civilisation de l’automobile a donné naissance à de nombreux classiques de l’anticipation, notamment au cinéma. Dans le monde de Mad Max, on ne fabrique plus de voitures neuves, mais on répare l’existant, en récupérant tout ce qui peut l’être sur les autres voitures, cannibalisées. Ce sera sans doute un autre scénario, on nous vendra des bagnoles électriques sans qu’on soit informés du bilan carbone amont ni non plus de celui aval de la destruction ou du stockage. Les menteurs ont de beaux jours devant eux et nous fermerons les yeux de peur d’y voir clair.

Junalco.

La juridiction nationale chargée de la lutte contre la criminalité organisée (Junalco) a pour mission, depuis bientôt trois ans, de s’attaquer aux groupes criminels actifs sur le territoire français, notamment liés au narcotrafic. Laure Beccuau, procureure de Paris, détaille pour Le Monde les enjeux actuels de la lutte contre le crime organisé, dont les groupes les plus actifs, souligne-t-elle, sont aujourd’hui « sans limites » en termes de financements, de projection géographique et de recours à la violence.

La grand’messe footeuse attire les escrocs.

Le restaurateur turc Salt Bae fait de nouveau parler de lui après avoir publié sur les réseaux sociaux une addition plus que salée dans l’un de ses établissements. Quatorze convives ont payé 161 400 €, soit… 11 530 € par personne. Allons camarades, personne n’est obligé d’aller se faire plumer chez cet escroc.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

13 + 12 =