N°230, 17 septembre 2021

17 Sep 2021

La confusion règne sur le front de l’antiracisme, tout est prétexte à brandir la torche purificatrice. Pendant ce temps, Macron imagine de réconcilier les Français avec leur police, il y a du pain sur la planche. En revanche tout baigne pour un bateleur cathodique qui rêve de nous cornaquer vers un réveil français paradisiaque. On peut toujours raconter ce genre d’âneries, il y aura toujours des ânes pour les croire. Enfin, assez de contorsions autour des assassins. Ils ont droit à une défense, on est en démocratie, mais pas à l’absolution aveugle et bêlante.

Ils ne désarment jamais.

Le drame de ces gens est qu’ils sont incapables du moindre recul. Si on les suit dans leur délire, on fait aussi autodafé de la Bible, du Coran et de mille autres ouvrages parus au fil des siècles. Ceux-là s’en sont pris aux BD de Tintin, Lucky Lucke et Astérix présumés racistes ! À ce compte, il faudra aussi brûler le Molière du Mamamouchi ! Cette nouvelle ânerie a commencé en 2019 par une cérémonie « de purification par la flamme » organisée par le conseil scolaire catholique Providence, qui regroupe un ensemble de 30 établissements francophones situés dans  l’Ontario. Comme son nom l’indique, l’événement est un autodafé : il consiste à brûler une trentaine de livres bannis par le groupe d’établissements, « dans un but de réconciliation avec les Premières Nations ». Ah ! J’y pense, il faudra aussi brûler la Guerre des Gaules de César, plutôt condescendante avec nos ancêtres les Gaulois.

Augmenté ou réparé ?

« L’homme augmenté, je ne sais pas faire. Je fais de l’homme réparé »

Grâce à ses découvertes en matière de neuroprotection des patients atteints de Parkinson, Alim-Louis Benabid, neurochirurgien français, améliore le quotidien des malades sans verser dans le transhumanisme. Qu’il soit ici salué. Ce sont des scientifiques comme lui qui écarteront les Frankenstein en puissance.

Elle y pense en s’épilant.

Anne Hidalgo, en chevalier blanc pour contrarier le duel annoncé (et espéré ?) Marine- Emmanuel, déclare sa flamme à la République, elle sera dans les starting-blocks de la course à L’Élysée. Indispensable, on vous dit ! Ça rassure ?

Les sachant et les ignares.

Pour Castaner, « Aucun des partis d’opposition n’a pris le temps de réfléchir ». Bref ! C’est une bande d’abrutis, heureusement nous, la REM, sommes là. Arrogance et mépris absolus, vive la macronie !

Beauvau de la sécurité.

Emmanuel Macron veut « tout remettre à plat ». Il annonce de grandes réformes pour les policiers et les gendarmes, de la simplification des procédures au déploiement de « caméras piétons » en passant par la transparence de l’IGPN. Au menu, la refonte des organismes de contrôle des forces de l’ordre dont les rapports seront rendus publics. Le nirvana en quelque sorte. Ça râle un peu du côté des syndicats qui affichent une attitude de vierge effarouchée. Passons, c’est de bonne guerre.

Engrenage.

Et contre-exemple. Une « rave party » illégale, forcément illégale, en l’honneur de Steve Maia Caniço, mort noyé à Nantes en 2019 à la suite d’une opération de police controversée, a été écourtée par la police, en juin dernier, en Ille-et-Vilaine. Un participant a eu la main arrachée et plusieurs personnes ont été blessées lors de l’évacuation. On vire les mômes à coup de lacrymos et de grenades dispersantes, c’est aussi ça la police française.

« La France n’a pas dit son dernier mot »

Et on espère bien que ce ne sera pas Zemmour qui le prononcera. Ce type est toxique : à le lire, le pays serait plus que jamais en proie aux « diasporas islamiques » qui s’emploieraient à « dynamiter les restes de la République » pour « imposer à sa place, dans des enclaves étrangères, la loi archaïque d’Allah ». Tout ce qui est exagéré est de nul intérêt. On lui concédera cependant que la loi d’Allah est bien archaïque et qu’en plus elle est totalitaire comme toutes les lois religieuses qui entendent régir les hommes du berceau au tombeau. N’était-ce pas l’ambition du christianisme avant qu’on ne le rende moins arrogant ? Aidons les musulmans non sectaires a épouser la République et sa rationalité intrinsèque.

Expliquer et absoudre ?

S’agissant des attentats du 13-Novembre, la juge belge Isabelle Panou, met un peu de rationalité dans les élucubration des islamo-gauchistes, toujours prompts à défendre la veuve et l’opprimé pourvu qu’ils ne soient pas blancs, ex-colonisateurs et européens. Par exemple :  elle ne croit pas aux explications sociologiques trop manichéennes. Tous les terroristes, ou présumés tels, ne venaient pas de milieux défavorisés, dit-elle. Mohamed Abrini, logisticien des attentats du 13 novembre  est « quelqu’un qui a eu accès à une instruction, qui avait accès à la propriété, qui bénéficiait d’un tissu social important. » Pauvres islamo-gauchistes vous voilà obligés de remballer vos arguties.

Enfin ?

L’impérialisme américain, comme tous les impérialismes, est égoïste et il ne se soucie que de ses propres intérêts. On l’a vu à l’œuvre récemment en Afghanistan. La présidente de la Commission de l’Union européenne, Ursula Van der Leyen, a appelé mercredi 15 septembre à renforcer l’autonomie économique, industrielle mais aussi militaire, de l’Union. Elle souhaite une « Union de la défense ».   Et elle n’est pas la seule, n’en déplaise aux toutous atlantistes qui n’ont pas encore compris que, depuis au moins Obama, l’Amérique regarde en priorité la zone Pacifique et y surveille sa grande rivale, la Chine.

Impérialisme toujours…

L’Australie a cédé à la pression, elle annule une commande de sous-marins, passée en 2016  au français Naval Group , de 12 sous-marins conventionnels pour un montant d’environ 56 milliards d ‘€. Ce sera pour les Américains et leurs affidés britanniques, dans le cadre  d’un vaste partenariat de sécurité dans la zone indopacifique (cf/supra) . Qui peut durablement résister aux É-U sans risquer de sanctions économiques ou autres ?

Tu me tues, je te tue.

Ainsi va le terrorisme et son pendant le contre-terrorisme. Les forces françaises ont « allumé », Adnan Abou Walid al-Sahraoui, le patron de l’État islamique au Sahara, exploit évidemment salué par M. Macron. Il y aura une riposte, n’en doutons pas. Nous sommes vraiment en guerre, certes asymétrique, comme disent les spécialistes, mais en guerre.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

7 + 12 =