N°241, 23 décembre 2021

23 Déc 2021

La misère a poussé une mère à vendre un de ses jumeaux pour sauver l’autre. Misère qui certes ne concerne pas M. Guéant sauvé par une mobilisation de ses amis qui a rapporté 292K€, de quoi sauver 3244 jumeaux. La laïcité est toujours incomprise, mais le hideux terme « islamophobie » sert toujours de gargarisme à nombre d’« islamo-gauchistes », terme symétrique qui ne veut pas dire grand-chose d’intelligent. Une bonne nouvelle cependant, le Chili s’est débarrassé, provisoirement ? de l’extrême droite.

Chantal Goya était l’invitée de Faustine Bollaert dans l’émission « La boîte à secrets », diffusée sur France 3. À cette occasion, l’artiste a apporté une poupée Barbie à son effigie… avant de remarquer que celle-ci ne portait pas de culotte. Une séquence qui a beaucoup amusé les téléspectateurs ! Quelle révélation ! La télé ne sait plus à quelle bassesse se vouer pour amuser le gogo.

Plus intéressant que la culotte de Chantal ?

Une mère afghane a été contrainte de vendre l’un de ses deux jumeaux âgé de quatre mois pour sauver l’autre et le reste de la famille. Un couple sans enfant a payé 104 dollars, soit un peu plus de 90 euros, pour obtenir le bébé. À lire une telle nouvelle, on se sent grandir…

La geôle délie les bourses.

Claude Guéant, ancien ministre de Sarko, avait été collé au trou sans façon par la justice qui lui reproche une certaine lenteur à honorer la dette qu’il a envers elle. Remettez-vous braves gens il y a eu un Guéant-thon, 292 000 euros ont été payés grâce à des prêts consentis par des proches. L’avantage d’avoir des amis friqués.

L’idée d’un « droit au respect des croyances » est un « mythe ». 

Laisser les sensibilités blessées fixer les bornes de la parole publique, c’est empêcher l’expression des désaccords religieux, mais aussi moraux et politiques les plus profonds, en particulier lorsqu’elle heurte la majorité du moment ou les minorités les plus mobilisées. C’est pourquoi la saine position est celle du libre examen que prisent si peu les diverses religions et leurs fidèles. Nous y sommes quant à nous attachés.

L’éternel débat.

Les débats sur l’immigration présupposent souvent que celle-ci engendre des coûts, voire est un fardeau  du point de vue de l’emploi, des finances publiques ou de la croissance. Les recherches contemporaines montrent plutôt l’inverse, comme l’explique l’économiste Ekrame Boubtane.

Chili con…antifa.

Adieu Pinochet, adieu ses affidés et autres disciples, le candidat de la gauche progressiste, Gabriel Boric, a remporté l’élection présidentielle au Chili contre un adversaire d’extrême droite. Il est le plus jeune président élu du pays et porte dorénavant les espoirs de démocratie d’un Chili trop longtemps malmené par l’une des pires droites du monde. Pour mémoire, se rappeler que les « Chicago Boys », cette ravageuse phalange ultra-libérale en économie, avait fait du Chili de Pinochet son laboratoire. Une page se tourne, le Chili respire.

On n’est pas les seuls à le dire…

La Vè République s’est corrompue à partir de l’adoption du quinquennat (référendum de 2000), aggravé par cette folie de l’inversion des consultations (Lionel Jospin en 2001). Élire les députés dans la foulée de l’élection présidentielle relève de l’escroquerie caractérisée. Qui peut imaginer que ce dispositif envoie au Palais Bourbon autre chose qu’une assemblée de bénis-oui-oui, à la botte du président ? C’est bien ce qu’explique dans Slate Gaël Brustier, c’est bien notre thèse depuis toujours.

Au Québec aussi…

… la laïcité est malmenée et incomprise. Une enseignante portant le hijab en classe a été démise de ses fonctions dans une école anglophone du Québec, provoquant la colère de nombreux responsables politiques et la stupeur des parents d’élèves. « On parle toujours de diversité et d’inclusion. Et là, quelqu’un a perdu son travail en raison de sa religion », a ainsi réagi une mère d’élève. Vite, un cours de neutralité confessionnelle !

Même avec des pincettes.

Il y a des mots tellement chargés par la polémique et la mauvaise foi qu’on ne peut même plus les prendre avec des pincettes. La lâcheté et les petits calculs inavouables n’y sont pas pour rien. Ainsi en va-t-il de « islamophobie ». Klaus Kinzler, un prof de Grenoble, en sait quelque chose, accusé qu’il est de fascisme pour avoir dit sa détestation de la religion en question. Et alors ? Le crétinisme fait de celui qui critique l’état israélien un antisémite, c’est le même mécanisme qui fait de celui qui a quelques réticences envers l’islam un islamophobe. Défaite de la pensée, crétinisme triomphant.

L’appât du gain.

On continue de massacrer la forêt amazonienne avec la bénédiction de Jaïr Bolsonaro. Les terres indigènes de l’Amazonie brésilienne abritent non seulement le plus grand nombre de peuples indigènes isolés au monde, mais aussi l’une des plus grandes réserves minérales mondiales encore inexploitée. CQFD, l’argent n’a ni odeur ni états d’âme.

Le fric, toujours.

Des vampires s’enrichissent en vendant de faux passes sanitaires. 182 000 faux ont été découverts, mais tout porte à croire que beaucoup d’autres circulent toujours, notamment sur les réseaux sociaux.  Un de ces petits malins pris la main dans le sac témoigne : « Quand ça a pris, l’idée était de prendre l’argent parce que c’était vraiment des sommes astronomiques, en plus sans investir. Franchement si tu t’y mets à fond, en quatre mois tu peux atteindre les 100 000 euros« .  C’est pas moral, mais bon !

 

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

2 + 13 =