N°242, 29 décembre 2021

29 Déc 2021

Décidément les élus de tous poils et de toute obédience se tamponnent joyeusement le coquillard avec la loi de Séparation du 9/12/1905 et financent allégrement les édifices religieux : la course aux voix est ouverte en permanence, nonobstant la déchristianisation ambiante. Zemmour à pigeonné les militaires à moins qu’ils ne s’y soient résignés par avance. Les paris sont ouverts ! Cette semaine Marianne nous a livré un numéro spécial à propos des « cons » et de la fabrique du crétin ? C’est à lire, pour se sentir moins « con » ? À propos de connerie, le gouvernement navigue toujours sans vraie boussole s’agissant des mesures liées au Covid, les artistes se muent en rebelles et jouent sur les mots. La Chine appesantit sa main sur Hong Kong avec la complicité d’un gouvernement pétochard qui n’a d’indépendant que le titre.

La loi de 1905 outragée.

Une cure de jouvence a été lancée pour permettre à l’église Ste Catherine de Bersaillin, Jura, de retrouver son lustre d’antan. Mais la restauration va coûter 500 000 €, couverts par des subventions à hauteur de 254 604 € (État), 29 600 € (DST), 68 331 € (DETR) et 43 723 € (Région Bourgogne Franche-Comté). Le reste à charge de la commune s’élève à 103 742 €. Outre la rénovation de l’ensemble de la charpente et de la toiture en tuiles plates vernissées, les rénovations passeront par la reprise des enduits intérieurs après recherche d’anciennes peintures, restauration des boiseries du chœur et mise aux normes électriques. La loi de 1905 confie aux communes le clos et le couvert, mais c’est tout. On est donc devant un abus caractérisé, d’autant que les fidèles s’en désintéressent qui n’ont mobilisé que 6180€ sur les 80 000 espérés. Finiront-ils par enterrer définitivement cette loi qui les gêne tant ?

Naïfs ?

À quoi s’attendaient-ils, nos braves militaires, en accordant à l’inénarrable Zemmour le droit d’aller endoctriner les troufions en « Opex ». Ils ont regretté, mais un peu tard, que le candidat d’extrême droite ne respecte pas son « engagement moral », qui le tenait à la discrétion, lors de son opération de communication en Côte d’Ivoire. Il y a contradiction dans les termes : en effet, comment concilier la discrétion avec une opération de communication ? Comment croire à un « engagement moral » de la part d’un gugusse en campagne ? Naïfs ! Ou complices ?

La fabrique du crétin.

C’est à lire dans Marianne, « La lente descente aux enfers de l’école ou comment la conjuration des imbéciles instaura la prédominance du crétin. ». La mise à la question du pédagogisme, cette ubuesque dérive de la pédagogie vers le « n’importe quoi pourvu que ça fasse savant ».

Desmond Tutu est décédé dimanche.

Le compagnon de combat de Nelson Mandela s’en est allé après une vie de combat contre l’apartheid, pour la réconciliation et les droits de l’homme. Un athlète de la pensée humaniste dont il convient de saluer la mémoire, ils ne sont pas si nombreux à le mériter.

Ben voyons !

Ça va mal en Turquie, la monnaie souffre, elle a perdu 45 % de sa valeur cette année, pénalisant notamment les ménages les plus modestes, et l’économie patine. Qu’à cela ne tienne, M. Erdogan a la solution : « En tant que musulman, je continuerai à faire tout ce que les décrets religieux exigent », répond-il à ses détracteurs. Décidément, la religion fait dire et faire bien des âneries.

Incohérence.

Ils ne savent plus quoi faire pour embrouiller la situation : Le Premier ministre Jean Castex a annoncé le retour des jauges pour les concerts assis et la fin des concerts debout à partir de lundi. Ces règles, en revanche, ne concerneront pas les rassemblements politiques. De la même façon, buvez assis mais pas debout. Euh… quoi encore ? Ça passe mal du côté des « cultureux ».

Meetings ou concerts ?

Meeting, évidemment. C’est l’astuce qu’ont trouvée les artistes pour contourner les dernières prescriptions du premier ministre. C’est entre autres le cas de Julien Doré qui ne se dit plus « en concert » mais « en meeting ». Il a posté sur Instagram une affiche de sa tournée, en remplaçant la mention « en concert » par « en meeting ». Gaulois indiscipliné, comme dit l’autre.

Enfin !

À Lyon-Villeurbanne tout en haut du quartier de Vaise, dans le 9e arrondissement de Lyon, un petit village vient de faire son apparition, discrètement implanté le long de la voie ferrée. Il est composé d’une vingtaine de tiny houses, des petites maisons roulantes de 15 à 20m2 aux parois en bois qui abritent des femmes avec leurs tout jeunes enfants, en situation de grande précarité. Quand des actions sont de qualité, il est bon de le souligner. Dont acte.

King Kong à Hong Kong.

Les primates ont encore frappé. Ils ont arrêté six membres actuels et passés du média local indépendant Stand News, mercredi 29 décembre, les accusant de « conspiration pour publication séditieuse » en vertu d’une loi datant de l’époque coloniale, un comble ! De fait, c’est sous la pression de Pékin que, peu à peu, Hong Kong se fond dans la grande marmite totalitaire chinoise, peu soucieuse de ce qu’en pense l’opinion démocratique mondiale. « Le Parti communiste chinois continue à poursuivre les journalistes et les médias qui osent le contredire et dire la vérité », a tweeté l’opposant Nathan Law, en exil au Royaume-Uni. En effet.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

13 + 12 =