N°269, édition d’été !

1 Août 2022

ADLPF La revue de presse militante de l'ADLPF N°269, édition d’été !

Les vacances sont les vacances, mais le monde continue de tourner et votre serviteur de lire la presse et suivre les événements. Alors cette livraison est bien trop longue, j’en conviens, mais elle s’étale sur le mois de juillet et n’a d’autre prétention que celle de rassembler quelques-uns des faits jugés intéressants d’une actualité toujours pléthorique, parfois risible ou désespérante.

Les vacances sont les vacances, mais le monde continue de tourner et votre serviteur de lire la presse et suivre les événements. Alors cette livraison est bien trop longue, j’en conviens, mais elle s’étale sur le mois de juillet et n’a d’autre prétention que celle de rassembler quelques-uns des faits jugés intéressants d’une actualité toujours pléthorique, parfois risible ou désespérante.

 

0000000000

 

Le Léman restera-t-il tip-top en ordre ?

Le problème, c’est l’oxygénation entravée par le réchauffement climatique. La scientifique Marie-Élodie Perga s’inquiète : « On est de plus en plus sous la menace de voir arriver des périodes de désoxygénation du lac« , cependant elle ajoute, un brin optimiste :  « Si on continue à contrôler les niveaux de phosphates qui viennent dans le lac, on peut arriver à tamponner les conséquences néfastes du changement climatique. » Si ? En attendant, la féra dérouille.

Ripolinée.

Il n’y a pas qu’en Suisse que le « civisme » se transforme en délation, Taïwan en est aussi. Tout ça pour vivre au sein de sociétés ripolinées où rien ne dépasse, et surtout pas la fantaisie. Là-bas, vous encourez le risque qu’un justicier de la rue prenne votre plaque en photo et l’envoie à la police. Jetez-vous négligemment un mégot sur le trottoir ? C’est au bureau de protection environnementale que vous pourriez être dénoncé. L’enfer est pavé de bonnes intentions, dit-on, mais ça reste l’enfer.

Uber alles !

Le Monde s’est intéressé aux liens entre la société américaine Uber et Emmanuel Macron à l’époque où il était ministre de l’Économie (2014-2016). S’appuyant sur différents témoignages et documents, dont de nombreux échanges de SMS, Le Monde conclut à l’existence d’un “deal” secret entre Uber et Emmanuel Macron à Bercy. Ainsi, le vertueux Macron aimerait la confiture.

Omerta.

Le 26 mars, lors d’une interpellation à Aulnay-sous-Bois, le policier Emmanuel N. a tué un automobiliste, Jean-Paul Benjamin. En recherchant une balle manquant à son chargeur, les enquêteurs ont découvert que le vestiaire du policier avait été vidé, en secret, par ses collègues. Sa conjointe, elle-même technicienne à la police scientifique, s’est également chargée de récupérer ses affaires. L’omerta policière est une plaie pour une démocratie.

Le préfet calamiteux s’en va.

Fin de carrière pour Didier Lallement. Le préfet de police de Paris a laissé sa place le 20 juillet. Ce haut fonctionnaire d’autorité laissera une image pour le moins contrastée. Verbatim : « Nous ne sommes pas dans le même camp, Madame ! » oublieux de la neutralité de son poste ; « Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, qu’on trouve dans les réanimations, sont ceux qui au début du confinement ne l’ont pas respecté. Il y a une corrélation très simple. » pointant ici et sans aucun recul, un doigt accusateur. Il s’excusera presque toujours à travers des communiqués de presse, disant en substance « regretter ses propos ».  Ben voyons !

« La France est en état de mort cérébrale stratégique …

… et ne défend plus ses intérêts. Il est temps que cela cesse et que la France défende à nouveau ses intérêts stratégiques légitimes au bénéfice des Français et de la recherche de la Paix ». Totalement inféodée à l’OTAN, i.e. aux É-U, depuis Sarkozy, elle n’a plus ni ambition ni colonne vertébrale en plus d’être décérébrée. La défaite de la pensée.

Il n’y a pas que le burkini…

… qui pose problème à la piscine, les petits cons aussi. Dans certains sites comme Mermoz, dans le 8e, ou La Duchère, à Lyon, « on a eu besoin de forces de police à l’intérieur des bassins », reconnaît un responsable. Les incivilités, doux euphémisme à la mode, commises par des ados boutonneux misant sur l’impunité, rendent calamiteuse la fréquentation des piscines.

Causons chiffons.

Pendant que la France suffoque, que les Russes et les Ukrainiens s’étripent et que la Chine avance ses pions en mer du même nom, Muselier, relayé par Ciotti, donne des leçons d’élégance et trouve la gauche sale et débraillée parce qu’elle ne porte pas de cravate. Quand on vous dit que la ciottise n’a pas de limite.

En Espagne…

… le premier ministre, Pedro Sanchez, moins coincé, préconise au contraire de tomber la cravate pour faire des économies de climatisation. Vérité au-delà des Pyrénées ?

Ouf ! Ils respirent.

De vilains petits canards voulaient taxer les super profits engendrés à la fois par la séquence Covid et la reprise générale, sans oublier l’inflation galopante. Du calme, les excités ! Nos libéraux ne peuvent s’y résoudre, c’est pour eux physiquement et philosophiquement impossible. Comme le dit Stella Dupont, auteure d’un amendement visant à les taxer : « C’est pourquoi je retire aujourd’hui mon amendement au projet de loi de finances rectificative qui visait à taxer les entreprises gazières, pétrolières et de transport maritime ayant généré des profits exceptionnels ». Passez muscade.

Pinocchio !

À contresens de l’urgence climatique, le texte adopté par l’Assemblée nationale prévoit la relance d’une centrale à charbon et l’installation au Havre d’un terminal pour importer du gaz de schiste. L’État vient en prime de signer, sous l’égide de Total, un accord avec les Émirats arabes unis pour se fournir en diesel. Faut-il commenter plus avant ?

Un tropisme trop évident.

La majorité s’allie avec la droite et l’extrême droite pour supprimer la redevance audiovisuelle. Qui pense encore que la bande à Macron n’est pas de droite ?

100 ans de maltraitance…

… Mais pas de panique, le pape fait un saut au Canada pour faire un mea culpa. Fastoche ! Rappel : Entre 1880 et 1990, des mauvais traitements ont été infligés à 150 000 enfants, placés de force dans des établissements gérés par des religieux chrétiens. La repentance hypocrite est un plat qui se sert froid.

Pioupiou robot.

Dans une vidéo postée par un entrepreneur russe, un robot-chien est équipé d’un fusil d’assaut et se déplace dans un champ de tir en ouvrant le feu sur tout ce qui bouge… ou pas. Moins de sang, plus d’huile de vidange et si elle est mentholée, la guerre sera fraîche et joyeuse.

Expert.

À Naples, un voleur restitue sa montre à un touriste après avoir constaté que c’était un faux. Si on ne peut plus faire confiance aux gogos, ce sont bien des petits métiers qui vont disparaître.

Le saigneur des anneaux.

Le comité d’organisation (CIO) a dévoilé lundi lors d’une conférence de presse le dispositif pour acheter des places pour les épreuves : de 24 à 950€. Qui dit mieux ? De plus, le budget de base n’est pas très sincère, il faut s’attendre à de « confortables » dépassements.

Il n’y a pas que les troupes qui dérapent, le patron aussi.

Gérald Darmanin a affirmé dimanche qu’un Algérien de 26 ans, brièvement soupçonné puis mis hors de cause, serait malgré tout expulsé, faute de papiers. Tirant argument de ses précédentes arrestations, le ministre alimente les obsessions communes du Rassemblement national et d’une partie de la droite. L’« homme fort » de la macronie l’est à bas coût.

Quand le génie du libéralisme fait faillite.

Berlin a annoncé un plan de sauvetage du premier importateur de gaz du pays, la société Uniper. Elle sera en partie nationalisée. Une mesure similaire à l’entrée de l’État allemand dans le capital de la Commerzbank lors de la crise financière il y a une douzaine d’années ou sa prise de participation dans la compagnie aérienne Lufthansa lors de la pandémie de Covid-19. Faut-il commenter plus avant si ce n’est qu’en rappelant que l’Allemagne est un fervent partisan de l’ « ordo-libéralisme », mais que quand le « privé » défaille, le public peut toujours y reprendre la main. Pour assainir avant restitution ?

Tout est pardonné ?

C’est la première fois que le prince d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane, se rend en Europe depuis l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi en octobre 2018 et devinez qui le reçoit ? Après Biden qui a mangé son chapeau, c’est au tour de Macron de recevoir un fieffé assassin. Real politic ? ou féale politique ?

À quoi servent les fonctionnaires ?

Sur la période 2018-2022, l’État a dépensé 226 millions d’euros en prestations de conseil, selon le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Stanislas Guerini. Du fric pour des cabinets privés anglo-saxons, soit, mais alors : à quoi servent les fonctionnaires de l’État ?

Maladie « wagnerienne ».

Depuis 2021, Bois Rouge, une entreprise liée au groupe militaire privé Wagner, bras armé officieux du Kremlin, exploite une forêt à l’ouest de la Centrafrique. Elle bénéficie d’un étonnant traitement de faveur de la part des autorités, et œuvre parfois au mépris de la loi. Entre brutalité d’un groupe paramilitaire et amateurisme laxiste d’un gouvernement bien faible.

Racisme d’état, état raciste.

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán,  connu pour ses positions anti-migrants, s’est encore illustré en déclarant : « Nous ne voulons pas être une race mixte qui se mélange avec des non-Européens ». Avec Viktor, on n’est jamais vraiment déçu, il assume son racisme fondamental.

Coloniser, c’est confisquer des terres, voire des contrées entières.

Et c’est bien ce que font les Israéliens en Cisjordanie. Le 20 juillet, des milliers de colons israéliens se sont donné rendez-vous aux quatre coins de la Cisjordanie pour y créer dix nouveaux avant-postes en une soirée. Mais, chut ! Critiquer l’état d’Israël et ses citoyens c’est être antisémite…

Contre-mesures.

Les RTT ne passent pas auprès d’une fraction non négligeable de patronat, aussi celui-ci a t-il mis au point un contournement : le rachat des jours de RTT. Il fallait y penser  et les adorateurs du fric tout puissant l’ont fait. Évidemment. Ceci au grand dam d’élus, d’experts et de syndicalistes qui y voient « un cheval de Troie de la régression sociale ». Ah les mauvais esprits !

Mais Starbucks fait mieux !

Des employés veulent se syndiquer, il ferme les restaurants concernés. L’art du lock out !

Décrépitude.

Je combats sans relâche les déclinistes, mais parfois leurs arguments ne manquent pas de fondement. Dont acte. De nombreuses maternités sont confrontées à une pénurie sans précédent de sages-femmes. Elles limitent les inscriptions, abandonnent le suivi de grossesse et sont parfois contraintes de refuser des femmes sur le point d’accoucher. En Seine-Saint-Denis, le décès d’un bébé a bouleversé les soignants. Pas de quoi pavoiser !

Pucelage divin.

Une petite dernière pour la route. Vu le nombre de morceaux de la sainte Croix en circulation, Jésus devait avoir été crucifié sur toute une forêt, ironisait Érasme. Au Moyen-Âge, il y eut jusqu’à vingt-et-un prépuces conservés dans diverses villes européennes, dont treize en France. Cela vous suffit-il pour garder vos distances avec les élucubrations religieuses ?

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

10 + 6 =