N°271, 12 août 2022

12 Août 2022

La prétendue modernité n’a que trop souvent l’aspect d’une poubelle où elle enfouit ce qui la dérange, mais les faits sont têtus et les incongruités de ce monde sont là et bien là, palpables et scandaleuses. C’est ainsi qu’on peut faire lanterner une ado pendant 10 ans avant de la recevoir en hôpital psychiatrique ; que le Sénégal voit ses eaux poissonneuses squattées par la Chine ; que l’état de droit protège ceux qui veulent le détruire ; que le garant de la République flirte avec la droite extrême ; que l’antisémitisme revient au galop, la bête immonde a de la « résilience ». Les USA, le supposé phare de la démocratie, ont bien des maux avec ses intégristes anti-IVG et ses ligues de vertu. Un leadership désormais bien branlant. Enfin, et pour faire bonne mesure, le « je te tiens tu me tiens par la barbichette » entre l’Ukraine et la Russie à propos d’une explosion. Ça mégote grave ! D’autant qu’il y aurait au moins 80 000 Russes au tapis. On ne sait pas pour les Ukrainiens.

Poubelle la vie.

En Australie, un éleveur a eu la surprise de découvrir un morceau de métal carbonisé dans un enclos à mouton, le 9 juillet dernier. L’agence spatiale australienne a finalement confirmé, jeudi 4 août, qu’il provenait bien d’une des missions de la société SpaceX. Il n’y a pas que les Gaulois qui craignent que le ciel leur tombe sur la tête !

Poubelle psychiatrique.

Laetitia était une jeune adolescente quand elle est reçue pour la première fois en hôpital psychiatrique en France. Il lui faut 10 ans pour qu’elle soit enfin diagnostiquée pour trouble de la personnalité « borderline ». Un témoignage troublant.

Chine-Africa.

Au large de Saint-Louis, la pêche devient un combat. Sous ses allures paisibles, la « Venise africaine » subit un concentré des effets toxiques de la mondialisation : concurrence des chalutiers chinois, exploitation des hydrocarbures, dérèglement climatique. Bref ! le Sénégal n’en peut plus des méfaits de la mondialisation. Qu’est devenue la fameuse mondialisation heureuse mister Minc ?

Pré-retraite.

Le pape François est fatigué, il aspire à la retraite, mais à qui la demander ? Au patron pardi ! « Je dois discerner pour voir ce que le Seigneur me demande. ». Du boulot pour le Seigneur qui ne saura plus où donner de l’auréole si son valet de pied se met au vert.

Iquioussen la tempête.

« On va leur couper la tête avant qu’ils ne nous coupent la nôtre » , avait déclaré Hassan Iquioussen, dans une de ses vidéos YouTube. Un exemple parmi d’autres de propos qui ont retenu l’attention de la justice française. Il faut virer ce triste sire du territoire national, les pleureuses finiront bien par sécher leurs larmes et elles s’en remettront.

Ventriloquie.

« En renvoyant systématiquement la Nupes à « l’extrême gauche », la Macronie continue de banaliser l’extrême droite qui, présente en force à l’Assemblée nationale, se félicite d’avoir autant de ventriloques. ». Personne ne peut s’en étonner sérieusement, les alliances ponctuelles passées par la Macronie avec les troupes (trop nombreuses) de la Blonde Fatale attestent au contraire qu’on est en pleine connivence.

Le retour de la bête immonde.

À l’inverse des anciens antisémites qui reprochaient aux juifs de n’être pas assez intégrés, les nouveaux leur reprochent de l’être trop ! Aujourd’hui, s’attaquer aux juifs, c’est, sans en avoir l’air, se dresser contre les mœurs occidentales et la modernité, voire contre les « blancs ». Cet article de la revue Hérodote est à lire, c’est une magistrale analyse du phénomène antisémite tel qu’en lui-même le 21è siècle le façonne.

Amnesty International sur des œufs.

Marcher sur des œufs se dit quand on est sur une démarche particulièrement délicate, comme renvoyer dos à dos la Russie, l’agresseur, et l’Ukraine, l’agressée, dans une valse « d’équivalences » pour le moins tirée par les cheveux, c’est ce que fait Amnesty international, et qui outrage le président Vladimir Zelensky. Amnesty international « regrette profondément » la détresse et la colère provoquées par son rapport, mais « maintient entièrement ses conclusions ». Chez ces « gens-là » on ne s’excuse jamais. Circulez y a rien à voir.

L’impunité eût été indécente.

La justice fédérale américaine a condamné à la prison à vie, lundi 8 août, deux hommes blancs, un père et son fils, coupables d’avoir pourchassé et tué en 2020 le jeune joggeur noir Ahmaud Arbery. La juge fédérale officiant lors de ce procès a condamné les deux hommes à la perpétuité pour « crime raciste » et a refusé leur requête de transfert dans une prison fédérale pour le reste de leur sentence.

La loi de l’emm… maximum.

Le Razoni, ce céréalier tant attendu, avait fait un départ en grande pompe d’Odessa (Ukraine) pour rejoindre Tripoli (Liban). Damned, encore raté ! « L’acheteur final au Liban a refusé d’accepter la cargaison en raison du retard de livraison (plus de cinq mois) ». On imagine que le client a pris d’autres dispositions. Ach ! la guerre gross malheur.

Euh ! Il semble que ça s’arrange. On a trouvé un acheteur, après une bonne négo ?

Un pataquès indémêlable.

Les États-Unis n’ont pas fini de s’entre-tuer, au moins symboliquement, sur le problème de l’IVG. Le président Biden a choisi d’agir lui-même de manière à protéger l’accès aux soins génésiques. Hélas, derrière l’effet d’annonce, l’Executive Order du 8 juillet est famélique, il n’empêchera pas les manœuvres des conservateurs et des ligues de vertu opposés à toute facilité accordée à la pratique de l’IVG. À part ça, les E.U. sont le phare de la civilisation occidentale.

Il n’y a pas de guerre fraîche et joyeuse.

La Corée du Nord aurait proposé à Moscou d’envoyer 100 000 « volontaires » pour l’aider dans son effort de guerre. À voir les derniers chiffres connus, on comprend mieux pourquoi les alliés de Vladimir Poutine proposent une telle aide militaire à son armée. Ses pertes, depuis le premier jour de l’invasion de l’Ukraine, sont colossales : Entre 70 000 et 80 000 soldats russes auraient été blessés ou tués dans cette guerre d’invasion, lancée par Moscou le 24 février dernier.

Y a pas que le burkini (bis).

À Puteaux, Neuilly-sur-Seine, Asnières-sur-Seine ou Rueil-Malmaison, les piscines sont réservées aux résidents et abonnés pendant l’été. Censées permettre à tous leurs habitants de profiter des bassins, ces mesures leur évitent surtout d’avoir à accueillir des publics plus modestes. Diantre !

Faut pas mégoter.

Ça explose, alors qui est responsable de la Russie ou de l’Ukraine ? Une clope mal éteinte répond l’Ukraine. Crédible assurément !

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

12 + 10 =