N°274 – 2 septembre 2022

2 Sep 2022

Pan sur le bec, version courte des emplois fictifs au Canard Enchaîné. Le coup du balancier avec valse hésitation à la SNCF : «Je ferme une ligne et… je la rouvre. J’ai du faire une erreur. Non ? » Les Belges pourront-ils réussir où nous avons échoué, i.e. virer le brave prêcheur de haine Iquioussen ? À suivre. L’État est drogué aux cabinets de conseil, on se demande à quoi sert la fonction publique ? Libéralisme quand tu nous tiens. L’Éducation Nationale est en pénurie de profs,  pourquoi ?: «Payez-les et considérez-les !», disent les esprits chagrins qui comparent avec les traitements délivrés dans toute l’Europe.

L’arroseur arrosé.

Depuis des lustres, le Canard Enchaîné poursuit les emplois fictifs et les dénonce sur la place publique, aussi est-il fort dérangeant de le voir mis sur la sellette… pour emploi fictif. C’est par hasard que Christophe Nobili, un salarié du palmipède, a découvert l’an dernier que la femme d’un des dessinateurs historiques, André Escaro, 94 ans, aurait bénéficié pendant deux décennies d’une rémunération du journal, sans qu’aucune trace de son activité ne soit décelable. Voilà qui est bien étrange.

Il n’y a pas que le karting qui pose problème.

À Fresnes, on le sait des imprudents, taxés par la trop-bien-pensance d’impudents, avaient organisé une compète de karting. Horreur, malheur ! Plutôt que de diligenter une enquête sur cette séquence, un professeur de Princeton suggère au garde des Sceaux de prendre le temps de s’informer des conditions d’incarcération réelles des prisonniers, ainsi que de leur taux de suicide. En aura-t-il le courage ou le loisir ? Affaire à suivre.

Rétropédalage.

Le tout bagnole ne serait pas une bonne idée (Pompidou au trou!)… C’est ce qu’il faut comprendre à lire cette communication de la SNCF : Entre Nîmes et Pont-Saint-Esprit (Gard), une ligne de 82 kilomètres fermée depuis 1973 est désormais à nouveau fonctionnelle. « J’ai vu la fermeture et maintenant, je suis là pour la réouverture », témoigne une habitante de Bagnols-sur-Cèze (Gard). Hé oui ! on a aussi arraché les rails de trams qu’on réintroduit maintenant. Faire et défaire, un sport national.

Nos mers d’alors…

… sont en danger maintenant. Selon l’UNESCO, plus de la moitié des espèces marines du monde seraient menacées d’extinction d’ici la fin du siècle si des changements importants ne sont pas pris. En Méditerranée orientale, les biologistes marins constatent des changements dramatiques susceptibles de se propager à travers le monde. L’heure est grave et «nous regardons ailleurs».

Histoire d’eau.

La désinvolture ne fait pas une politique. L’administration qui s’en avise a mis au point un dispositif d’IA qui a permis de récolter environ dix millions d’euros, selon un bilan des finances publiques. Après sa généralisation pour les piscines, «ce nouvel outil» pourrait aussi détecter «d’autres formes de bâti non déclaré». Ça baigne !

Enfin !

La raison serait de retour au Conseil d’État qui permet enfin l’expulsion du sinistre Iquioussen. Le juge des référés du Conseil d’État estime que «ses propos antisémites, tenus depuis plusieurs années lors de nombreuses conférences largement diffusées, ainsi que son discours sur l’infériorité de la femme et sa soumission à l’homme constituent des actes de provocation explicite et délibérée à la discrimination ou à la haine justifiant la décision d’expulsion». Paradoxe :  L’état de droit, celui que ces gens voudraient culbuter, leur donne précisément cette possibilité parce que, précisément, il est un état de droit.

Drogué !

Le gouvernement, nonobstant les poursuites du Parquet national financier, semble drogué au Cabinet McKinsey, un peu comme un ivrogne ne peut résister à la vue d’une bouteille. McKinsey s’est vu derechef attribuer en juillet un important contrat de conseil en stratégie par un organisme public, l’UGAP (Union des Groupements d’Achats publics). Un comble…

Pénurie.

Une pénurie ça s’organise ou alors ça déboule suite à une suite désinvolte. La désinvolture est la maladie congénitale des politiciens. Le nombre de démissions de professeurs a été multiplié par quatre en quelques années en France. Le manque de reconnaissance, de la hiérarchie et de la société, est notamment pointé du doigt : «C’était soit partir, soit rester dans le bateau et couler», propos désabusé d’un enseignant. La Mammouth décidément va mal et ce n’est pas une bonne nouvelle.

Tchao Gorby !

Avec le décès de M. Gorbatchev on vérifie l’adage : «Mourez et vous serez considéré». L’homme du pas de côté, n’était certes pas un saint homme, mais il fut le premier humaniste sorti des rangs de la nomenklatura coco, il nous a quitté au mauvais moment, la répression politique dans sa Russie natale est redevenue étouffante et le spectre de la guerre n’est pas un fantasme. Invisibilisée dans son pays, sa mort le sort de l’oubli… pour quelques éditos amnésiques et des larmes de crocodile.

Confirmation, la justice est aveugle.

Et la police parfois plus encore. Une jeune femme de 21 ans, Océane, s’est donné la mort, après avoir dénoncé deux viols qu’elle avait subis quelques mois plus tôt. Les deux plaintes qu’elle a déposées sont restées lettres mortes, la plongeant dans un état dépressif intense. Les parents, dévastés, constatent que le dernier violeur présumé de leur fille est en liberté et n’a pas été auditionné par la police, une information « insupportable » pour eux, car : « Ils savent [les flics] son nom, son prénom, son portable et où il habite » s’offusquent-t-ils. Cela dit, n’allez surtout pas mordre une ligne jaune devant un flic !

Microsoft va créer 36.000 emplois au Qatar.

Le Qatar, qui accueille cette année la Coupe du monde de football, a récolté ces dernières années des bénéfices records grâce à son gaz naturel et à son pétrole, mais il a également investi massivement dans la diversification de son économie dans le cadre de son plan national pour 2030. Rappel : Le Qatar compte environ 2,6 millions d’habitants en 2016 dont 80 % d’étrangers, soit près de 2 M, l’essentiel des emplois.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

3 + 8 =