N°276 – 15 septembre 2022

16 Sep 2022

ADLPF La revue de presse militante de l'ADLPF N°276 – 15 septembre 2022

Macron a cru se débarrasser des Gilets Jaunes en faisant donner la « cavalerie », ils sont rentrés temporairement chez eux, mais ce qui les a fait pousser sur les ronds-points n’a pas disparu. Le décès de la reine d’Angleterre jusqu’à plus soif, un sujet éminemment people et bien peu républicain, mais la consigne de mettre les drapeaux en berne n’a pas suscité l’unanimité des maires. On se soucie -enfin– des baleines, il n’est peut-être pas trop tard. Le pouvoir entame une valse hésitation à propos du nucléaire devenu tout soudain fréquentable et désirable ; l’idéologie ne fait pas bon ménage avec la dure réalité. Veulerie : la Commission Européenne, ce cénacle anti démocratique, rampe aux pieds de Frères musulmans ! Bolloré, le far de la censure, mais ça, on le savait déjà.

Ils l’avaient dit…

… « Vous n’en avez pas fini avec nous ».  Certains « gilets jaunes » se sont greffés à un cortège en soutien aux Ukrainiens qui avait été déclarés en préfecture, samedi 10 septembre, à Paris. 93 ont été interpellés au motif qu’ils participaient à un « groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations », trois pour « dégradations volontaires », trois pour « outrage et rébellion » et quatre pour « violences à l’encontre des forces de l’ordre ». Et voilà ! Admirons au passage les chefs d’inculpation.

Comme un parfum de « Voix officielle ».

Emmanuel Macron a exhorté les diplomates français à « mieux utiliser » RFI et France 24 face aux « narratifs » russe, chinois ou turc. Une déclaration qui a suscité émoi et colère au sein des rédactions, où l’on se bat depuis des mois pour casser l’image de médias au service du pouvoir français. Le Disruptif ne casse pas trois pattes à un canard.

Mercantilisme.

« La reine est morte ? Rassurez-vous, on ne vous laisse pas dans le malheur, on va vous faire une ristourne. » Les vendeurs de drogue britanniques tiennent à rassurer leurs clients : cette disparition les accable aussi, mais, pour pallier la tristesse de leurs concitoyens, leurs services continuent d’être assurés malgré tout. Certains cassent même leurs prix en hommage à leur ancienne monarque. Ouf ! On respire.

Intelligent et responsable !

La Mediterranean Shipping Company (MSC), basée à Genève et l’un des plus grands transporteurs de conteneurs au monde, a annoncé jeudi qu’elle avait volontairement modifié ses itinéraires autour du Sri Lanka pour réduire le risque d’accidents impliquant des baleines, des dauphins et des marsouins. Selon MSC, cette mesure pourrait réduire le risque de collision de 95%. Elle a également ordonné à ses petits navires de ravitaillement de la région de ralentir à 10 nœuds dans les habitats des baleines bleues.

Faut-il remettre sur pied le soldat nucléaire ?

La crise de l’énergie et le chantage russe font trembler les responsables en charge de l’énergie et singulièrement ceux d’EDF. Du coup , ce galeux de nucléaire retrouve un charme certain. Où l’on vérifie une fois de plus que l’idéologie (à bas Fessenheim!) ne fait pas bon ménage avec le dure réalité des choses.

De la pluie, juste ce qu’il faut.

Ils craignaient une catastrophe en voyant leurs raisins en plein stress hydrique et hop ! Une pluie quasi miraculeuse a apporté au bon moment juste assez d’eau pour écarter le pire. Le millésime 2022 sera très présentable dans le Jura. Merci Bacchus.

Bye, bye Jean-Luc.

Godard est mort, vive Godard ! Ce géant du cinoche nous a ravi, nous regrettons son départ, mais il restera son œuvre pour l’immortaliser.

Scheherazade.

C’est la danseuse de Poutine, un super yacht de 140 m et à 600 millions, cadeau de Noël des oligarques. Qui dira encore que le Père Noël est une ordure ? Il a été saisi en mai par les autorités italiennes. Il faut cesser de persécuter ce pauvre Poutine !

La veulerie, toujours !

Le ministère de l’Intérieur a écrit à la Commission européenne pour demander des explications quant à la promotion du FEMYSO, association proche des Frères musulmans, qui a pignon sur rue à Bruxelles. Une lettre qui est restée sans réponse ! Bruxelles fait preuve de naïveté par rapport à l’islam politique à moins qu’il ne s’agisse de complaisance ou, pire encore, de veulerie.

Touche pas à mon, Bolloré.

Un dictionnaire historique et humoristique, coécrit par Guillaume Meurice  et Nathalie Gendrot, « Le fin mot de l’histoire de France en 200 expressions », devait être un livre rigolo, mais il égratignait Bolloré, le proprio de Vivendi, maison mère d’Editis, le groupe chargé de publier l’ouvrage, du coup la parution en est suspendue… jusqu’à ce que mort s’en suive ?

Eh oui !

« Nous sommes un pays républicain. Pourquoi devrais-je rendre hommage à un monarque étranger ? », s’indigne Yann Galut, maire de Bourges. En effet, sans manquer en aucune manière de respect envers la défunte reine ni envers le R-U, cette obligation relève plus du people que du devoir d’état. Pour les inconditionnels de la monarchie britannique, je rappelle que les chaînes de télé, ce 14/09, n’ont que les obsèques d’Élisabeth à nous offrir. Vive la République !

Ceux dont on ne peut parler.

Il en est dont il est prudent de ne pas parler sous peine de lynchage médiatique et de levée de boucliers sur les réseaux prétendument sociaux. Le Canard Enchaîné a commis cette phrase concluant un article sur les bisbilles familiales de Quatennens : « Tout est donc bien qui finit bien. Et Sandrine Rousseau va sûrement applaudir. » Mais quelle horreur ! Mesurez braves gens la perversité d’une telle phrase, « Rousseau va sûrement applaudir ». La connerie ne prend décidément pas de repos et Rousseau non plus.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

11 + 5 =