N°277 – 23 septembre 2022

23 Sep 2022

ADLPF La revue de presse militante de l'ADLPF N°277 – 23 septembre 2022

Cela se dit, la politique, le cul et le fric ont toujours fait bon ménage, une star de la France Insoumise en mesure la pertinence. « Pour vivre heureux, vivez cachés ! ».

Glasnost.

Adrien Quatennens a décidé de lâcher la direction de la France Insoumise après la divulgation par le « Canard Enchaîné » d’une main courante déposée par son épouse. Le prix de la chicaillat conjugale avec gifle ! Tous les people, les politiciens et autres citoyens accoutumés des médias doivent en prendre conscience, ils sont sous haute surveillance et à la merci d’un lynchage médiatique. On peut s’en réjouir ou trouver cela lourdingue. Au choix.

D’ailleurs, Quatennens a reçu le soutien de son ami JL Mélenchon. Naturellement, c’est un scandale de plus. Dans le cas contraire, on eut dit qu’il n’était pas fiable et laissait tomber ses amis. Ainsi va le besoin de nuire à n’importe quel prix. Nonobstant, Quatennens à maintenant un bichon à ses basques.

Pour conclure : la politique, le cul et le fric ont toujours fait bon ménage.

On nous cache tout, on ne nous dit rien.

Le modèle actuel de fixation des prix de l’électricité en Europe, créé en 2007, est totalement déficient. Il n’assure ni la sécurité d’approvisionnement, ni la décarbonation, ni la stabilité des prix et décourage les investissements. Il existe des alternatives bien meilleures. Elles passent notamment par la création d’une entité indépendante des acteurs du système électrique qui permettrait de marier les logiques de court terme, les prix! et de long terme, les investissements.

« J’y suis pour rien, mais j’ai laissé faire ».

Le célèbre moine bouddhiste, Matthieu Ricard, répond aux accusations du documentaire « Bouddhisme, la loi du silence » diffusé sur Arte, qui l’accuse de passivité face aux agressions sexuelles commises par des figures bouddhistes en France et en Europe. Accusations infondées, dit-il, mais il reconnaît que les victimes avaient droit à un soutien plus affirmé de sa part. Connivences faites de lâcheté et de refus de voir la vérité en face. Pas très glorieux tout ça.

« Mon ennemie c’est la finance ».

C’est bien plutôt l’inconséquence M. l’ex président. « C’est pas ma faute » est une bien courte réponse et bien peu satisfaisante, du reste, vous rechignâtes à briguer un second mandat et vous avez bien fait. Là, oui, vous avez innové.

C’est chaud bouillant !

La réforme des retraites est un casse-tête qui divise même au sein de la macronie. Le week-end politique a été marqué par la sortie de François Bayrou. Il a mis en garde le chef de l’État sur la méthode à adopter pour faire passer la réforme des retraites et refuse un passage en force. L’adoption de cette réforme promet d’être mouvementée, la rue pourrait bien se réveiller, à moins que ce ne soit les ronds-points.

La chienlit religieuse.

Les religieux de tout poil se caractérisent par l’arrogante volonté de tout régenter, y compris la manière de s’habiller. Cela peut déboucher sur un crime. Mahsa Amini, une jeune iranienne de 22 ans, est décédée le 16 septembre après son arrestation par la police des mœurs, organe honni et décrié pour ses méthodes violentes. Elle aurait été battue et « sermonnée » par la police qui s’en lave les mains, bien entendu. Les assassins se portent bien, merci.

Faillite, une de plus !

Quinze jours après la rentrée scolaire, dans l’Essonne, près de 900 enfants sont toujours à la maison. Ces lycéens, souvent dans le secteur professionnel, n’ont pas reçu d’affectation selon « le Parisien » et BFMTV. Le rectorat confirme, les places manquent ainsi que les professeurs… Qui parle du déclassement de la France ?

Dans les dents la soutane !

Abus sexuels, trois frères évoquent des viols dont ils auraient été victimes, à la fin des années 1970, dans un monastère orthodoxe de l’Hérault. Ceux qui ne font pas vœux d’abstinence ont parfois du mal à se contrôler, alors la gent ensoutanée… Ceci n’est pas une excuse !

Russophile.

Le RN est russophile parce qu’il y trouve son compte, sans jeu de mot. L’ex-ambassadeur de France en Russie, Jean-Maurice Ripert, a affirmé que des politiques français « d’un certain bord » ont reçu des sommes d’argent en visite à Moscou pour financer leur parti. Une accusation à peine voilée contre le Rassemblement national (RN), régulièrement accusé d’entretenir des liens financiers avec des entités russes. Marine, ô Marine, quel est ce mariage contre nature ? L’argent n’a pas d’odeur !

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

9 + 6 =