N°278 – 30 septembre 2022

2 Oct 2022

ADLPF La revue de presse militante de l'ADLPF N°278 – 30 septembre 2022

L’art du dénigrement ne cesse de se moderniser, ceux qui en font l’objet sont bien à plaindre, d’où qu’ils viennent. La méchanceté m’écœure. L’Italie, dont on dit qu’elle est le laboratoire politique de l’Europe, s’offre un retour au fascisme, repeint au sourire de Meloni. Chez Poutine on se livre à des caricatures de référendum. On continue de prendre le reste du monde pour des benêts. On a trouvé à recaser le préfet Lallemand, si, si, on respire. L’Allemagne bredouille sur le nucléaire, c’est Mutti qui va pas être contente. Les pioupious russes n’en peuvent plus du rôle de bouchers qu’on leur fait jouer, mais Poutine n’en n’a cure. Le monde va mal, mais tout le monde s’en fout… en France on s’interroge sur l’utilisation du fameux 49.3 pour faire passer en force une réforme des retraites dont personne ne veut en l’état. À Macron, « ça en fait bouger une sans faire bouger l’autre ». Nous voilà rassurés. Au RN, on liquide les contentieux de Marine, comme on peut.

Et glou et glou.

 

Piégé par la météo capricieuse et la piste inondée un Boing 737, a fini sa course en dehors de la piste d’atterrissage pour s’échouer dans un étang. Le bec dans l’eau !

 

La titraille sournoise.

 

Comment assumer un rôle de patriarche et lutter contre le patriarcat ? C’est le travail d’équilibriste auquel doit se livrer Jean-Luc Mélenchon, englué dans les affaires des violences faites aux femmes qui n’épargnent pas son mouvement politique. À ce compte, plus personne n’osera présider ou mener un mouvement politique ou autre, c’est extravagant. Démission universelle en perspective.

Le carcan des mœurs tue en Iran et à quand en France ?

 

L’Italie en Duce.

 

Giorgia Meloni, créditée de 40% des voix avec sa coalition, veut devenir Première ministre, elle   tente de rassurer face aux inquiétudes exprimées dans son pays et à l’étranger. Inquiétudes légitimes car le fascisme n’a pas laissé que de bons souvenirs. Que les Italiens retombent dans cette déviance est un bien mauvais signal envoyé aux démocraties parlementaires.

 

Ce n’est plus une spécialité US.

 

Une fusillade a éclaté dans une école d’Ijevsk, au centre de la Russie, causant la mort d’au moins 15 personnes dont 11 enfants, ont indiqué lundi les enquêteurs, qui ont ajouté que le tireur s’était suicidé. La folie n’a pas de frontière.

 

Pitoyables.

 

Tricher mais avec grâce, ça le pouvoir poutinien ne sait pas le faire. Il organise une mascarade de référendum et annonce des résultats faramineux : 98% ! Stalinien !

Pendant ce temps, les Russes fuient le mobilisation. Se faire tuer pour Poutine ? Très peu pour eux.

 

Les baleines devront bien se tenir…

 

… et les bancs de poissons seront infiltrés par les CSR (compagnie de surveillants rabatteurs), bref, avec le préfet musclé Lallemand, la mer sera amère.

 

Retour en grâce.

 

Je l’ai dit à maintes reprises, l’idéologie, ça va ça vient. Illustration ; on a voué aux gémonies le nucléaire en criant au fou, aujourd’hui on le réhabilite en criant au fou… qui prétend s’en passer, même en Allemagne. Ce serait drôle si en vérité ce n’était pas plutôt navrant. Selon l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique), la puissance installée dans le monde pourrait plus que doubler d’ici 2050 et passer de 390 à 873 gigawatts.

 

Et si ça coince, un petit coup de 49.3 ?

 

Réforme des retraites, la hantise de la droite qui n’y voit qu’un « pognon de dingue » : Après un dîner avec les dirigeants de sa majorité, le chef de l’État privilégie désormais un projet de loi à part entière, qu’il espère faire voter d’ici à janvier 2023, plutôt qu’un amendement au PLFSS dès octobre. Pas à pas, on enterre les avancées du CNR.

 

Égoïste !

En luttant contre l’inflation chez elle, la Fed (la banque centrale US) installe le chaos partout ailleurs. La livre de la petite sœur anglaise n’est pas la seule à flancher face au dollar: celui-ci règne sans partage sur un monde de devises qui, toutes ou presque, sont en train de dégringoler. Pour tous ceux qui idolâtre les ÉU, ce petit rappel : leur idole est égoïste.

Bouchers écœurés.

«Ils nous ont dit que là où on allait, il y avait plein de civils qui marchaient dans les rues. Et ils nous ont ordonné de tuer tous les gens qu’on croisait» Je me suis déjà transformé en meurtrier. C’est pour ça que je ne veux plus tuer personne, en particulier les gens que j’ai regardé dans les yeux. ». Ce témoignage se passe de commentaire, ils n’en peuvent plus les pioupious russes.

« On n’en a rien à foutre du 49.3 ! »

Les manifestants contre les insupportables projets macroniens sur la retraite le disent, voire le chantent.  Jeudi soir, Olivier Véran, confiait au micro de BFMTV en épilogue de cette journée de mobilisation que le gouvernement ne « craint pas les Français ». Puis de se justifier : « Ne pas prendre de décisions impopulaires c’est ne pas se montrer à la hauteur du mandat qui nous a été confié. ». Ils n’en n’ont rien à foutre non plus, mais cette fois, des Français. Ça c’est du gouvernement !

 

Marine s’en va, c’est le tour de Bardella ?

Jordan Bardella ne veut pas que l’on dise que le Rassemblement national (RN) entretient des liens avec la Russie, dans un contexte où des députés Renaissance plaident pour l’ouverture d’une enquête sur de possibles « financements russes » de partis français. C’est dur de traîner de tels contentieux !

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

13 + 1 =