N°280 – 14 octobre 2022

14 Oct 2022

Âpres au gain, insatiables et rapaces certains fonctionnaires pillent impunément ministères et ambassades, ce sont les mêmes qui vous feront les gros yeux si vous dérapez un tant soit peu. Certains hommes sont violents d’autres sont inventifs et font évoluer l’entraide. D’entraide il n’est pas question entre les ambitieux qui guettent l’Élysée. La place est bonne ? En Iran on n’en peut plus des bondieuseries et de leurs porte-paroles. Un juge d’instruction lâché par Beauvau, merci Darmanin.

Ah ! les cadeaux.

Pourquoi, dans les ministères et ambassades, le mobilier et les oeuvres d’art ont-ils tendance à se volatiliser ? Bonne question posée entre autres à Claude Guéant qui a embarqué sans états d’âme une toile que lui avait offert, ès-qualité, le président ivoirien Ouattara en remerciement de 20 voitures de police. Inutile de préciser que lesdites voitures ne furent pas payées par la cassette personnelle de M. Guéant !

Ils vous protègent, si si !

« Si tu tentes quelque chose, on ne te croira pas.«  Dorothée, une femme de 41 ans, ingénieure, raconte à France info avoir enduré « coups », « bousculades », « humiliations » et « violence psychologique au quotidien » de la part de son ex-conjoint. « L’emprise est une prison. Vous ne pouvez que subir, qui plus est quand c’est un fonctionnaire de police. » Faites ce que je dis et pas ce que je fais, la vieille ritournelle, ici absolument insupportable.

 (https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/violences-conjugales-dans-la-police-et-la-gendarmerie-comment-la-parole-se-libere-peu-a-peu_5369698.html#xtor=EPR-749-[NLbestofhebdo]-20221008-[content3)

Solidarité.

La ville de Moulins (Allier) a décidé de mettre la technologie au service de l’entraide entre voisins, grâce à une application mise en place par la municipalité : Ensembl’. Cécile de Breuvand, 1ère adjointe à la ville de Moulins : “On s’est rendu compte qu’il y avait quand même des gens qui étaient isolés dans la ville. Il n’y avait plus les interactions habituelles d’une ville. On a réfléchi à comment faire pour permettre de garder du lien social entre les habitants.”. Quand on veut bien s’y mettre…

La succession est ouverte.

Dans une interview au « Parisien », l’ancien Premier ministre multiplie les signaux d’émancipation politique et entretient sa spécificité. Il y en aura d’autres ! Macron ne peut se représenter avant une période de « purgatoire », donc, ici et là la campagne est ouverte. CQFD.

Gonflés !

Alors que le guide suprême prenait la parole à la télévision d’État, un masque aux couleurs de l’Iran est apparu. Autour du portrait en feu d’Ali Khamenei, ces mots : « Le sang de notre jeunesse coule de tes griffes. » Dans le bas de l’écran, les images de quatre jeunes femmes mortes depuis le début des manifestations, dont la première, Mahsa Amini, arrêtée car elle ne portait pas correctement son foulard. Il semblerait que les jours de la dictature soient comptés, du moins on l’espère.

C’est étrange…

Énoncé du problème : vous êtes en guerre contre un agresseur qui a envahi votre pays, vous répliquez en lui saccageant un pont stratégique essentiel à sa logistique guerrière ; votre agresseur parle d’acte terroriste. Cherchez la logique.

Allo ! Beauvau ? Réveillez-vous.

Menacée par le grand banditisme, une juge d’instruction de Nantes se voit refuser une protection  rapprochée. Difficile à comprendre, quelle explication Darmanin peut-il fournir qui ne relèverait pas du déni ? La République n’a-telle pas le devoir de protéger ses magistrats ?

Jaurès l’a dit, les négationnistes le contestent.

« Les pauvres femmes du peuple qui partirent de Paris le 5 octobre […] qui ramenèrent le roi ont ainsi joué un rôle extraordinaire, un des plus grands à coup sûr qu’enregistre l’Histoire. » Mélenchon, pour avoir évoqué cette action des femmes, est harcelé et vilipendé… les négationnistes ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Étudiants madrilènes en sexisme.

« Putes, sortez de vos terriers comme des lapins, vous êtes des putes nympho, je vous promets que vous allez toutes (vous faire) baiser ». On admirera la richesse lexicale de ces garçons courageux qui insultent les filles « d’en face ». À ce niveau d’excellence on reste confondus.

Encore une !

La police des mœurs iranienne est une association de tueurs. Point final ! Dernier exploit, le meurtre d’une lycéenne, Sarina Esmailzadeh,  battue à mort par la police, le crâne fracturé à coups de matraque, selon Amnesty International.

Un dictateur ne sait pas perdre.

Poutine pensait gagner la guerre en quelques jours, mauvaise pioche ! Il se refuse à accepter l’échec de son invasion de l’Ukraine. Face à un conflit qui dure et le fragilise, les calculs stratégiques du président russe ne se fondent plus que sur l’escalade. Jusqu’à briser le tabou des tabous et employer l’arme nucléaire ? Cet homme est dangereux.

Ça recommence.

Ils n’en finissent pas de nous emmerder ces foutus bondieusards, il nous rejoueraient Paty 2. Le rectorat de Strasbourg a « fermement » condamné mercredi les menaces de mort proférées dans un lycée du Haut-Rhin par l’oncle d’une élève contre un professeur, qui avait évoqué en classe « la liberté d’expression, les caricatures de Mahomet et Charlie Hebdo ».

« Bon appétit, Messieurs, ô ministres intègres… »

Le président LR d’Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, réunit le gotha régional dans des lieux de prestige afin de « créer des synergies ». Le dernier « dîner des sommets » s’est tenu le 23 juin dans un château. Il a coûté pas moins de 100 000 euros d’argent public, selon les informations de Mediapart. Soit plus de 1 100 euros par convive, aux frais du contribuable. À ce prix espérons que la graille était à la hauteur.

De la laïcité.

La laïcité, comme la constitution, doit être enseignée comme un fait, et non pas brandie comme une valeur. On entretient la confusion quand on parle de valeur, voire de vertu, là où il s’agit d’un principe d’action et d’organisation, dont le respect suppose la connaissance, et dont la connaissance suppose l’explication. La laïcité n’est pas affaire d’intériorité, mais de publicité. Une valeur varie, par définition, une vertu est instable, elle peut flancher par opportunité, un principe est bien plus stable.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

5 + 7 =