N°284 – 11 novembre 2022

11 Nov 2022

Les prélats se prélassent-ils dans l’infamie de la pédocriminalité ? La question se pose, de plus en plus prégnante. En Russie, faute de pouvoir mieux, certains responsables politiques invitent leurs pioupious à s’équiper à leurs propres frais. La ministre Panier-Runacher se débat avec une affaire de revenus cachés. Toute honte bue, le RN demande la présidence du groupe d’étude sur l’antisémitisme. La chienlit anti-laïque augmente la pression et sévit, entre autres, au lycée de Montauban. Chez le voisin allemand, le Conseil des sages préconise de taxer les plus riches. Diantre ! Ils sont fous ces Allemands !

Strip tease.

« Les calottes sont cuites ». Les réseaux sociaux n’ont pu se résigner à éviter ce jeu de mot et si la forme est humoristique, le fond ne cache rien de la grave crise de confiance qui s’est creusée entre les évêques catholiques et leurs fidèles. Ces derniers reprochent à l’épiscopat son silence sur les pratiques déviantes de Michel Santier, inventeur inspiré de la strip-confession, pratique fort condamnable et du reste sanctionnée par le Vatican, qui cependant a pris son temps.

Spoil systeme.

Le jeune successeur de Marine Le Pen, largement élu, a écarté ses rivaux au sein du parti. Ceux-ci dénoncent une radicalisation idéologique. La plus éminente victime de cette décision, le maire d’Hénin-Beaumont, Steeve Briois, a claqué la porte dans un vacarme de tous les diables : dans la foulée de l’annonce de la composition du bureau exécutif, il envoyait à la presse un communiqué dénonçant  « un début de purge contre ceux qui défendent la ligne sociale ». La démocratie fonctionne aux petits oignons au RN. Ça va barder, là !

Conscience professionnelle.

Si la malbouffe est encore souvent le lot de la cantine, on constate qu’améliorer le contenu de l’assiette est possible. Certains professionnels prouvent que l’on peut toujours mieux faire. Les chefs de cantine sont à la fois mieux formés et plus consciencieux, ils mesurent désormais leur vraie utilité et leur rôle s’en trouve grandi.

Mère maquerelle ?

Pas vraiment, Une mère de famille a décidé de louer son mari aux autres femmes. Rien de sexuel là-dedans, l’homme est loué pour faire des petits boulots. Une activité qui fonctionne bien, puisque la drôlesse indique que ses affaires « montent en flèche » . Ça rassure !

L’aveu.

Mr. Eric de Moulins-Beaufort lors d’un point presse de la Conférence des Evêques de France (CEF) à Lourdes a annoncé que 11 évêques ou anciens évêques avaient été mis en cause dans des affaires sexuelles. Parmi eux, le cardinal Jean-Pierre Ricard, ancien évêque de Bordeaux. Ce dernier a reconnu une conduite « répréhensible »  sur une mineure de 14 ans, il y a trente-cinq ans, a-t-il ajouté. Il y a trente cinq ans ?… Ils auront pris leur temps !

Pédocriminalité : les aveux fracassants du cardinal Ricard, nouveau séisme dans l’église

L’ancien archevêque de Bordeaux, élu deux fois à la tête de l’épiscopat, a reconnu s’être conduit « de façon répréhensible » avec une mineure quand il était prêtre. Le parquet de Marseille a ouvert une enquête pour « agression sexuelle aggravée ». D’autres anciens évêques sont mis en cause ou l’ont été dans d’autres dossiers.

« Qu’ils achètent leur matériel eux-mêmes ! »

Telle est la solution avancée par un « haut » responsable russe en réponse aux plaintes des soldats sous-équipés, sous-armés, sous-alimentés. Un désastre poutinien de plus en plus difficile à cacher. La « vertu » des réseaux sociaux contrebat la propagande officielle. Avec le Net, plus rien n’est possible, le mensonge se trouve promptement démasqué et une autre vérité s’inscrit en faux contre la vérité officielle.

Dans la tourmente.

La ministre Panier-Runacher se débat avec une affaire de revenus cachés. Au 56 avenue Georges Mandel, est enregistré depuis le 13 juillet 2016 le siège d’une discrète société liée à la ministre de la transition énergétique, son nom est  Arjunem. Une cachoterie, elle a pourtant eu par deux fois l’occasion d’en informer la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Ces gens là ont tendance à oublier les détails. 

Gonflé !

Le Rassemblement national (RN) a demandé la présidence du groupe d’étude sur l’antisémitisme à l’Assemblée nationale. Un peu comme si Landru s’était arrogé le titre de féministe. Comme disait ce bon M. Chirac, « Plus c’est gros, mieux ça passe ».

C’est un combat !

Oui, c’est un combat et les républicains feraient bien de le prendre au sérieux, la chienlit anti-laïque et anti-républicaine avance ces pions. Ça se passe à Montauban où une vidéo circule qui menace directement une enseignante et appelle à se présenter dans l’établissement en « abayas ou robes longues ». Réveillons-nous !

C’est pas nous qui le disons.

C’est le « Conseil des sages »… et ça se passe en Allemagne. Or donc, les cinq joyeux drilles qui le composent recommandent de taxer temporairement les plus riches. Transmis pour ampliation à Macron et à sa garde rapprochée, qui retiendra sans doute d’abord le temporairement.

De guerre lasse ?

C’est la fin d’un périple éprouvant en Méditerranée jeudi 10 novembre.  Plus de 230 migrants, dont 57 enfants survivent à bord du Ocean Viking, dans des conditions sanitaires très difficiles. Le ministre de l’Intérieur a tranché jeudi après un long bras de fer avec l’Italie. « Face à cette situation, les autorités françaises ont pris la décision à titre exceptionnel de pallier au comportement inacceptable du gouvernement italien et d’appeler le navire à rejoindre le port militaire de Toulon (Var)« , fait savoir Gérald Darmanin. Que de temps perdu en tergiversations !

Rien ne se perd, tout se transforme.

Dès le début de l’année prochaine, la commune de Muttersholtz ouvrira la première forêt cinéraire de France, où les défunts seront inhumés au pied d’une centaine de chênes et de hêtres. Enfin utiles ?

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

5 + 3 =