string(306) ""

Ramasse-miettes N°125 du 1er mars 2019

1 Mar 2019

Rassurer, protéger et servir : la devise de la police bafouée ?

La police est censée rassurer, pas faire peur ; elle doit appliquer et faire appliquer la loi, pas la violer or elle se comporte de façon bien étrange envers les étrangers selon l’Anafé.

Des manquements à la loi préoccupants commis par la Police aux Frontières (PAF)

Le parquet de Nice a récemment ouvert une enquête visant de possibles infractions commises par la police aux frontières. Une association publie un rapport « accablant » : « Persona non grata »,rendu public jeudi 21 février par l’Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers (Anafé), pointe de graves manquements qui vont des contrôles discriminatoires aux violences en passant par des mises en danger d’autrui.

« Les personnes exilées sont pourchassées dans les montagnes ou sur les chemins de randonnée, sont traquées dans les bus et les trains par les forces de l’ordre mais aussi par des groupes d’extrême droite et peuvent faire l’objet de violences »,peut-on aussi lire sur le site de l’Anafé, qui affirme aussi que « ces politiques et ces pratiques ont eu pour conséquence la perte de vies humaines des deux côtés de la frontière et ce, encore très récemment, près de Briançon ».

Est-ce digne de l’auto-proclamée « Patrie des droits de l’Homme » ?

Le gérontocrate et grabataire de luxe épouvante l’Élysée

Un quasi-sénile qui n’a pas seulement envisagé sa succession et qu’on sait la marionnette de quelques-uns qui, soit dit en passant, se verraient bien calife à la place du calife, mais n’osent pas tirer les premiers parce que trop dangereux, est candidat à sa succession au grand déplaisir de son peuple qui commence à s’impatienter. Tout ça fait cauchemarder notre Président qui craint une déstabilisation funeste et des répercussions très dommageable pour la France. Quatre raisons sont avancées que l’on découvrira ici, dont celle-ci : « en cas de déstabilisation profonde du pays, des centaines de milliers de jeunes (les moins de 20 ans représentent la moitié des 42 millions d’Algériens) pourraient tenter de rejoindre la France par tous les moyens, y compris avec des bateaux de fortune, ce qui, à l’évidence, poserait un défi politique majeur au gouvernement français ». Le Grand Remplacement ?

Ça tend sous la soutane !

Ou plutôt Satan si on en croit le Pape. « [La pédophilie] me rappelle la pratique religieuse cruelle, répandue par le passé dans certaines cultures, qui consistait à offrir des êtres humains –spécialement des enfants- en sacrifice dans les rites païens », a-t-il lancé. Et d’insister sur les dérives de certains membres du clergé « devenant un instrument de Satan ». « Dans les abus, nous voyons la main du mal qui n’épargne même pas l’innocence des enfants », a-t-il martelé.

Résumons, tout ça est bien hideux, mais c’est la faute à Satan, ce phantasme chrétien inventé fort à propos pour brûler les vilaines sorcières et autres abominables hérétiques. Ne serait-ce pas plutôt que le rapport à la sexualité au sein de l’Église relève de la paranoïa ? Le célibat des prêtres date seulement du XIe siècle. Quelle folie, quelle haine des corps, quelle détestation de la femme en a été la cause ? Les (très) méchantes langues jurent que des histoires d’héritage n’y sont pas pour rien. L’Église n’aime pas voir filer son patrimoine loin d’elle.

D’ailleurs en invoquant « Satan »et le « mal », François « n’a pas abordé directement les problèmes de l’Église »,si l’on en croit les victimes à qui on ne la fait plus.

Courtoisie républicaine

En macronie, connaît pas !

Grosse colère de Martine Aubry, maire de Lille, qui n’a pas apprécié d’avoir été mise au courant à la dernière minute de la visite, vendredi 22 février, de deux ministres dans sa ville, Nicole Belloubet (justice) et Agnès Buzyn (santé), venues inaugurer le centre national de ressources et de résilience au CHRU (centre hospitalier régional universitaire), que pourtant elle préside. Elle le leur a fait vertement savoir. Le mépris semble définitivement être la marque de ce pouvoir plus bonapartiste que démocratique et républicain.

Au reste, ce n’est pas l’inénarrable Darmanin qui me fera mentir quand il joue de la canine.

Admirons cette fine réflexion du ministre parlant des parlementaires LREM : « Les parlementaires, c’est comme les chiens. Il y a les truffiers qui ramènent de grosses truffes, ceux-là, il faut les traiter ; il y a ceux qui ramènent des petites truffes et qu’on fait traiter par des collaborateurs ; et il y a les labradors, comme Montchalin : vous leur mettez une claque et ils reviennent au pied. »

Exquis garçon, non ?

Pédophilie désormais s’épelle Pell

L’ex-numéro trois et Grand Argentier du Vatican, le cardinal George Pell, a été condamné par un tribunal australien pour des actes de pédophilie sur des enfants de chœur alors âgés de 12 et 13 ans en 1996 et 1997 dans la sacristie de la cathédrale de Melbourne, dont Mgr Pell venait d’être nommé archevêque.

Sans commentaires…

Décathlon fait un pas de deux pour un bout de tissu !

Après avoir prétendu que le hijab running à l’origine de la levée, pas si innocente, de boucliers ne serait pas commercialisé en France, puisque conçu pour le Maroc,Decathlon avait changé de discours et semblait assumer totalement le produit, y compris pour la France. Finalement, la marque de sport a fait machine arrière. Le directeur de la communication de l’enseigne sportive, Xavier Rivoire l’a indiqué formellement sur une chaîne de radio.

Bon ! d’accord, il y a des petits malins qui instrumentalisent ces bouts de tissu : voile, hijab etc., mais bon sang pourquoi se jeter tête baissée dans leurs pièges à cons ? Les femmes qui le désirent peuvent circuler en toute légalité ainsi affublées, pourquoi ne pourraient-elles pas courir ?

Les naïfs (Charb employait un mot plus cruel) qui font le jeu des islamistes seraient mieux inspirés de traiter cette affaire par le mépris. Le vrai combat est culturel et si on veut aider les femmes à se libérer, c’est à ce niveau qu’il faut batailler.

Madame Le Pen s’y entend en infox/intox, c’est même à ça qu’on reconnaît son action politique.

Le problème est qu’elle prospère là-dessus, comme d’ailleurs ses amis populistes de droite, tels l’Italien Salvini ou le Hongrois Orban. La démocrature est à nos portes !

Marine Le Pen a ainsi affirmé le 24 février qu’un « migrant fraîchement débarqué peut toucher plus qu’un retraité ayant travaillé toute sa vie »  Un mensonge éhonté, car les migrants ne peuvent en effet prétendre à des minima sociaux supérieurs à ceux garantis aux retraités les plus modestes.

Si vous vous posez la question de savoir pourquoi ces mensonges marchent si bien, ne traitez ceux qui les gobent d’ahuris, mais sachez qu’ils sont tellement heureux d’y croire que leur esprit critique s’en trouve annihilé, tout simplement, et même si par ailleurs ils sont très savants. Ainsi va le monde de ceux qui ne veulent plus penser par eux-mêmes la relation à l’Autre et confient cette noble tâche à quelques menteurs et tribuns attitrés.

Il n’est pas pressé dit-il, mais en attendant il s’est ramassé une gamelle

Trump qui fait sa cour au tyran sanguinaire Kim Jong-un dans le même temps qu’il démolit l’accord passé avec l’Iran et accable ce pays de sa vindicte, Trump donc se croyait très fin et comptait sur sa rencontre avec le Coréen pour ramener à la maison du grain à moudre. Damned ! Encore raté.

Initialement, la Maison-Blanche avait prévu une « cérémonie de signature conjointe », ainsi qu’un déjeuner de travail entre les deux dirigeants. En fait, les deux hommes ont quitté l’hôtel Métropole sans signer quoi que ce soit. C’est un peu la contre histoire de Pierre et le Loup et celle bien réelle du gars qui vendit la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

10 + 1 =