string(330) ""

Ramasse-Miettes N°150 du 21 septembre 2019

22 Sep 2019

À Nantes a-t-on vérifié le principe de Peter ?

Ce principe énonce que, « dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence », avec pour corollaire que « avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable d’en assumer la responsabilité ». (Wikipédia)

La noyade de Steve Maia Caniço, le soir de la Fête de la musique, à Nantesa déclenché des investigations et un rapport de l’Inspection Générale de l’Administration (IGA) quianalyse les conditions dans lesquelles l’intervention des forces de l’ordre a eu lieu et pointe certains dysfonctionnements. Alors Peter ou pas ?

« Selon que vous serez puissant ou misérable… »

Le maire de Levallois, Patrick Balkany,condamné à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale et arrêté au tribunal,aura droit à une cellule située à un étage bien particulier, autrefois appelé « quartier des VIP ».

Le « voleur de poule » condamné à la dégradante promiscuité de cellules surpeuplées appréciera…

Quand Tartuffe se fait raciste

Une nageuse lycéenne américaine a été disqualifiée lors d’une compétition car une arbitre jugeait qu’elle dévoilait trop ses fesses.

« Ces jeunes nageuses ne sont pas sanctionnées parce qu’elles portent leur maillot de manière scandaleuse ou provocante, mais bien à cause de leurs hanches larges, de leur poitrine développée et de leur teint foncé qui les démarquent de leurs coéquipières minces, élancées et majoritairement pâles », note Madame  Lauren Langford, une entraîneuse.

Le racisme est très créatif quand il s’agit d’inventer des prétextes pour exclure, pour brimer ou pour nier l’excellence de l’Autre.

Tartufferies encore, cette fois en Iran et mortelle

Sahar Khodayari avait 30 ans. La semaine dernière, la jeune femme s’est immolée par le feu devant un tribunal de Téhéran après avoir entendu dire, par des médias iraniens, qu’elle passerait six mois en prison. Elle avait été arrêtée en 2018 en tentant d’entrer dans un stade déguisée en homme pour assister à un match de son équipe favorite. En Iran, les femmes sont bannies des stades depuis la révolution islamique en 1979, les responsables religieux arguant qu’elles doivent être protégées de « l’atmosphère masculine » et de la « vue d’hommes à moitié dévêtus ».

La moitié d’un Iranien consiste donc en deux gambettes en partie dénudées, possiblement poilues, et en deux bras non couverts, de quoi révolutionner l’arithmétique et la mode masculine.

Little brother

Emmanuel Macron veut garder un œil acéré sur les avancées du travail de ses ministres. Et pour ce faire, il s’est doté d’une application lui permettant de traquer en temps réel la progression des réformes enclenchées par le gouvernement. \A l’origine de cet outil, des hauts fonctionnaires proches du président et du Premier ministre : le délégué à la transformation publique Thomas Cazenave et Alexis Kohler, le Secrétaire général de l’Élysée.

Surveiller ses manants ne nous garantit pas qu’il relâchera la surveillance générale.

La « taqyia », ou l’art de la dissimulation

Charles Arambourou, la plume juridique de l’Union des Familles Laïques (UFAL), nous dit tout sur cequ’est la Ligue Islamique Mondiale (LIM), une création du wahhabisme saoudien. Et surtout comment s’articule cette initiative avec le projet macronien d’islamde France, cetteconstruction néo-concordataire contraire à la loi de 1905, dont rêvent le Président et ses féaux et qui est fort inquiétante.

Trente ans après, le Comité Laïcité République allume Jospin

Trente ans… En septembre 1989, celui qui était ministre de l’Éducation nationale, futur Premier ministre, futur candidat à l’élection présidentielle, a commis une faute politique qui a plongé la France dans le malaise culturel et créé une fracture qu’il nous faudra encore au moins une génération pour réduire. Certes il a depuis regretté sa décision, mais bon ! Par son abstention sur la question du port des signes religieux et en particulier du voile intégriste islamiste par les élèves du secondaire, il a ouvert la boîte de Pandorepour la plus grande joie des islamistes qui sont, il faut le marteler, en pleine politique de conquête, les signes ostensibles de religiosité étant un outil à double objet : bousculer la laïcité et soumettre les femmes, ces impures.

C’est dans les vieux pots qu’on cuisine en macronie :  On se la refait à la Sarko et c’est Marine qui empoche les dividendes 

Emmanuel Macron, comme Sarkozy avant lui, ressort le sujet de l’immigration et brouille  l’image de son pseudo nouveau monde. Or donc, il prétend aborder ce sujet, au nom des « classes populaires » et pas des « bourgeois de centre-ville, [qui] eux, sont à l’abri ». L’hypocrisie ne mange pas de pain ! Il faut dire qu’avec des éditorialistes comme Philippe Manière, de Challenge, qui l’accuse carrément de mener la pire politique de gauche (pire que Hollande, c’est dire!) l’ambiguïté du personnage atteint des sommets.

Le juge aux champs ?

L’aimable figure du sous-préfet aux champs vient d’être détrônée par un juge gonflé, très gonflé. Cejuge unique de la 7e chambre correctionnelle du tribunal de Lyon a relaxé, lundi, les deux auteurs d’un vol de la photo officielle du président, en appliquant « l’état de nécessité » – une notion juridique rarissime.

Ce qui risque d’être moins rare, ce sont les limogeages et les mutations d’office… Attendons la suite.

Corruption… encore et toujours

En 2016 et en 2017, le député LREM Jean-Jacques Bridey  s’est fait rembourser deux foisde nombreux repas copieux en présentant un ticket à la mairie et une copie à une société d’économie mixte de la ville, qu’il présidait.Pour la maire PS de Fresnes, Marie Chavanon, la pilule ne passe pas, elle a annoncé des poursuites.

Il n’en ont jamais assez.

Bosser jusqu’à 64 ans, l’âge pivot, dixit JP Delevoye, est une vue de l’esprit

La preuve ? « Les recruteurs veulent des gens compétents et jeunes ; 60 ans, pour eux, c’est la fin d’un parcours professionnel », constatent les nombreux sexagénaires en recherche d’emploi. Et il n’y aurait que le gouvernement pour l’ignorer ?

Le mensonge est consubstantiel à la politique 

En octobre 2018, la ministre des Armées Florence Parly affirmait : « C’est la priorité de la France que l’aide humanitaire puisse passer. » Ah bon ?

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

4 + 7 =