string(330) ""

Ramasse-Miettes N°151 du 28 septembre 2019

28 Sep 2019

Admettre enfin ses propres turpitudes

En France, on morigène volontiers le génocide des Arméniens par les Turcs, on a même voté une loi l’établissant formellement. On est moins empressés en revanche à reconnaître nos propres crimes de guerre ni à dénoncer nos génocidaires. C’est ainsi qu’à l’occasion de la journée du patrimoine, on peut voir aux Invalides une toile représentant le maréchal Randon, « pacificateur » de la Kabylie en 1857, peint par Horace Vernet. Un massacreur en majesté.

L’Europe piétine la laïcité et rejoint le concert bêlant des croyants en mal d’imposer leur point de vue

La laïcité est une déclaration de paix, elle protège les croyants des violence potentielles d’autres croyants ou des mécréants qui voudraient s’en prendre à eux.

Et pourtant, la haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini, a annoncé la création, et le financement, d’une « plate-forme d’échanges » poussant les cultes à s’impliquer dans la vie politique et sociale, « une sorte d’Erasmus pour les acteurs de la société civile, qui travaillent sur la foi (…) ». Le ballon d’essai du programme incite les pays européens à s’adapter au maximum pour que les musulmans puissent pratiquer un « islam authentique ». C’est quoi, ça ?

Et s’ils se contentaient, eux et d’autres, de simplement pratiquer les vertus démocratiques et républicaines de tolérance et d’indifférence à l’opinion religieuse des citoyens, dès lors qu’elle n’entrave pas la liberté de culte, protégée par la loi ?

Plumer, sans barguigner, la volaille sans défense

« Il n’y a pas de politique anti-vieux qui soit menée par ce gouvernement », jure la main sur le cœur(?) Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement. Et pourtant, après la sous-indexation des pensions de retraite et l’augmentation de la CSG, voici maintenant venue la fin de l’exonération de cotisations sociales pour les aides à domicile des personnes âgées de plus de 70 ans. La bronca assurée ! Bronca avérée… 

…Alors rétropédalage en catastrophe

Macron inaugure le 2ème acte du quinquennat par une volte-face « pragmatique ». Le gouvernement a  « tiré les conclusions pertinentes des réactions légitimes et des analyses qui découlaient des premiers échanges. Donc les choses sont claires, en bon ordre et derrière nous », prétend-il…

Tout ça pour ça ?

Le 16 octobre 2018 eut lieu une houleuse perquisition menée au domicile de Jean-Luc Mélenchon puis au siège de son mouvement, la France insoumise. Une manœuvre judiciaire aux moyens conséquents, très conséquents même (près de cent policiers), dénoncée depuis l’origine par le chef de LFI comme une opération orchestrée par le pouvoir et un parquet complaisant destiné à lui nuire.

Les dénégations tant de la ministre que du parquet ne tiennent pas la route, une opération d’une telle ampleur ne se décide pas sur le coin d’un bureau et ne peut pas remonter (ou descendre, allez savoir ?) sans que la chaîne de commandement soit dûment informée. Seuls les naïfs et les gens de mauvaise foi, -si ,si il y en a – prétendent qu’on ne saurait débusquer là-dedans une de ces roueries dont le monde politique a le secret.

Résultat : un joyeux cirque mené de main de maître par le tribun avec la complicité bien involontaire d’un autre fort en gueule, Me Dupont-Moretti. Le parquet a requis trois mois de prison avec sursis et une amende. Le jugement est mis en délibéré jusqu’au 9 décembre.

Quel cirque, quelle mascarade, quel fiasco finalement ! Qui s’est grandi dans cette pantalonnade ?

On a volé les rêves de Lolita

La Lolita du réchauffement climatique a admonesté véhémentement le gratin des dirigeants de la planète lors d’une séance à l’ONU à New York.

Bien ! Et après ? Nous ne nous moquons pas plus que de raison de la pasionaria juvénile, mais franchement cette médiatisation qui donne si bonne conscience finira par retomber et la petite Sirène retournera à l’école. Le problème du réchauffement climatique relève d’un autre niveau de compétence et de responsabilité. C’est le vrai problème et Greta n’est pas la solution.

Greta Thundberg a porté plainte auprès du Comité des droits de l’enfant des Nations unies contre cinq pays, dont la France, pour protester contre l’inertie des gouvernements face à la crise climatique.

Une action en justice qui ne cible pourtant pas les pays les plus pollueurs au monde : la Chine, les États-Unis et l’Inde.« Élémentaire, mon cher Watson, ces pays ne signent jamais d’engagement contraignant, ils sont donc inattaquables ». Les autres sont des naïfs.

Pendant ce temps, Macron se pose en donneur de leçons à la tribune de l’ONU. Du courage, du courage, rien que du courage ! Un plaidoyer pour « le retour du courage », notamment en matière de lutte contre les inégalités et contre le réchauffement climatique. Macron entend ainsi se poser en incarnation d’une voie centrale située entre « la rhétorique de la défiance » et le « confort de l’inaction. » En même temps ?

Tout système opaque implique qu’on mette en procès ses rouages et ses façons

Et c’est bien ce qui se passe pour le Guide Michelin devenu, communication et rentabilité obligent, un juge sans appel, tranchant de tout sur de mystérieux critères et probablement plus intéressé par le buzz que par l’authentique talent des forçats du « piano ». Au tableau de chasse, dépressions, angoisses et potentiellement suicides de chefs asphyxiés par de ukases propres à ruiner leur réputation et à faire chuter leur chiffre d’affaire de 30 à 50 %. Le pouvoir du « Michelin » relève de la tyrannie, les chefs le contestent, ils ont bien raison.

Liens aimablement fournis par la lettre de notre camarade Moutterlos :

https://www.jim.fr/en_direct/pro_societe/e-docs/homosexualite_des_parlementaires_sattaquent_aux_therapies_de_conversion__179432/document_actu_pro.phtml

http://www.laicite-republique.org/piscine-et-burqini-va-t-on-nous-dire-qu-il-est-raciste-de-defendre-la-liberte.html

Deux liens qui permettent un point sur des sujet on ne peut plus sensibles.

Nécro spiritual

Jacques Chirac est mort, les media en sont tout excités et un torrent de louanges coule à gros bouillons.

Morale provisoire : « Si tu veux être comblé de louanges, même et surtout de la part de tes ennemis, dépêche-toi de mourir ».

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

14 + 14 =