string(346) "
ADLPF La revue de presse militante de l'ADLPF Ramasse-Miettes 153 du 18 octobre 2019
"

Ramasse-Miettes 153 du 18 octobre 2019

19 Oct 2019

ADLPF La revue de presse militante de l'ADLPF Ramasse-Miettes 153 du 18 octobre 2019

Le syndrome de Tchernobyl

À Rouen s’est développé le syndrome de Tchernobyl, c’est à dire un déni absolu de la réalité, de la vérité et l’éternel mensonge lénifiant qui consiste à dire : « Il n’y a aucun danger, aucune crainte pour la santé, circulez il n’y a rien à voir ». La même chanson que pour le désormais célèbre « Nuage de Tchernobyl » qui dans sa grande sagesse s’était arrangé pour éviter la France.

La préfecture se veut rassurante. Vingt-quatre heures après le spectaculaire incendie de l’usine Lubrizol de Rouen, elle a affirmé qu’il n’y avait pas d’inquiétude excessives à avoir. C’est ce qu’on appelle, pour rester correct, prendre les gens pour des lapereaux de 5 semaines.

C’est tellement évident que l’entreprise Lubrizol va dédommager 453 éleveurs frappés par les interdictions préfectorales de produire du lait. Un fonds de solidarité abondé à hauteur de 50 millions d’euros va ainsi être créé pour couvrir les pertes. C’est là (…).

Un piège sur mesure et qui marche et marchera à tous les coups

L’affaire du voile islamique au Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté (BFC)a fonctionné comme le piège idéalque n’a pas su éviter la Guite, comme on dit en BFC. Marie-Guite Dufay, la Guite, en est la présidente. En effet, c’est bien en amont que la dame accompagnatrice (je refuse absolument le sirupeux « maman » accompagnatrice, qu’on se le dise) aurait du être priée de retirer son voile ou de renoncer à la balade. Reddition en rase campagne, comme d’habitude. Camarade Libres Penseurs, nous avons perdu ce combat-là ! Qui s’en soucie vraiment ? En tous cas aucun des candidats à une quelconque élection politique, syndicale ou autre. Ils sont trop fébriles dans leur démarche et plongés dans l’angoisse de perdre les voix des musulmans français. Qui se souvient de Pierre Mendès-France à la tribune de l’Assemblée Nationale indiquant qu’il ne décompterait pas les voix communistes pour l’investiture à la charge de premier Ministre, parce qu’Il ne voulait pas devenir l’otage de ces voix-là.

La Guite est l’otage consentante de ceux qui sanglotent sur ces pauvres islamistes maltraités par la vilaine République laïque, des idiots utiles à l’activisme politique islamiste. Soyons assurés que ce comportement va se banaliser, on n’a pas fini de pointer ce genre d’incident ?

Le piège, suite

La preuve : Jean-Michel Blanquer et Bruno Le Maire d’un côté, Cédric O et Sibeth Ndiaye de l’autre, Gérald Darmanin au milieu… Sur la question des accompagnatrices scolaires voilées, remise au premier plan par la polémique déclenchée par l’élu du RN Julien Odoul, les membres du gouvernement expriment des positions antinomiques. Pendant ce temps, l’Amère Le Pen engrange, Odoul fanfaronne et la dame objet du scandale se repend dans les media, avec des arguments! Bravo les abrutis !

Cela dit, posons cette question : Pourquoi ne s’en prend-on jamais qu’aux femmes ? Et pourquoi le barbu fringué réglementairement selon les critères de sa superstition ne déclenche-t-il pas de semblables émois ? Pourquoi ? Où le sexisme ne va-t-il pas nicher ?

La traîtrise et la forfaiture sont des valeurs « occidentales »

Souvenirs scandalisés !

La France a abandonné, sinon livré, les harkis à la vindicte du FLN, d’épouvantables et honteux massacres s’ensuivirent. Les Américains ne furent ni plus dignes ni plus nobles en quittant le Viet-Nam. L’ « Occident » laisse tomber ses alliés Kurdes, eux qui ont fait le boulot à Raqqa et ailleurs contre la barbarie de Daech. Il n’y a vraiment pas de quoi être fiers. Pendant ce temps, le Sultan l » et ne semble pas entendre les voix qui se lèvent contre cette guerre cynique. Constat : Les USA ne sont plus fiables et l’Europe est un nain impuissant et autiste.

Sept départements testent, depuis début septembre, l’efficacité des cours criminelles, nouvelles juridictions composées uniquement de magistrats professionnels. Exit les jurys populaires !

Voilà une belle et bonne polémique pour spécialistes mais aussi pour idéologues. Nous vous livrons une analyse très fouillée pour vous aider à prendre position. Les critiques habituelles s’appuient explicitement sur des arguments anti-rhétoriques, qui contestent la rationalité de la procédure judiciaire accusatoire et orale, et implicitement sur des arguments anti-démocratiques, qui rejettent la participation des citoyens à l’exercice du pouvoir de juger.

Comme c’est étrange…

Les auteurs d’une étude minimisant les risques de la viande pour la santé n’ont pas déclaré leurs liens avec l’agroalimentaire.

Et ça vous fait rire?

Et pourquoi pas le salut nazi ?

Les Turcs donnent dans la provoque et L’UEFA a annoncé que le salut militaire qui semble faire partie de leur « culture » sportive et est perçu comme un geste politique en faveur d’Erdogan, serait examiné. Sans blague ? L’UEFA est bien frileuse, ce me semble. Notre ministre des Affaires Étrangères, Yves Le Drian, a été bien mieux inspiré, lui qui a renoncé à assister à ce match que la décence aurait dû suspendre illico faute d’avoir été annulé.

Un sursaut ou une offensive… Enfin !

Liège a été samedi soir le théâtre dun appel international » à inscrire le principe de la laïcité dans les Constitutions et les conventions internationales. Cet appel a clos trois jours de débats à l’occasion des 50 ans du Centre d’Action Laïque (CAL).  « La Laïcité se fonde sur le principe d’impartialité des pouvoirs publics et assure à toutes et tous l’exercice des droits et libertés indépendamment de l’origine, des convictions, croyances ou toute autre distinction. Ce principe fondateur de la démocratie, élément essentiel d’une coexistence pacifique, a vocation à trouver, partout dans le monde, une place au cœur des valeurs fondamentales », dit le texte signé par de nombreuses personnalités.

J’acquiesce et soutiens.

Pédagogie: à la toute fin, il faut bien clarifier même si on déplore

Le devoir de neutralité ne s’applique pas aux parents accompagnateurs de sorties scolaires. Le droit de « manifester des opinions religieuses” ne peut être limité “qu’en raison de textes particuliers ou d’une atteinte à l’ordre public ou au bon fonctionnement du service, qui doit être appréciée au cas par cas”. L’Observatoire de la laïcité, rappelle qu’en accompagnant une classe en sortie scolaire, les parents apportent une “aide logistique bénévole”, pas un service d’enseignement. Ce principe a été rappelé par le Conseil d’État en 2013 – eh oui! Il est interdit de faire du prosélytisme, mais le prosélytisme découle d’un comportement, pas nécessairement d’un vêtement.  Voilà où on en est ! Inutile de nourrir les rangs du RN ce faux défenseur de la laïcité, par des gesticulations qui à la fin se retournent contre nous.

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

14 + 11 =