string(326) ""

Ramasse-miettes N°158 du 21 novembre 2019

25 Nov 2019

Quel pouvoir est encore capable de résister aux lobbies ?

Les plates-formes de location de tourisme, comme Airbnb, Booking, Abritel, seraient tenues, à compter du 1er décembre 2019, de transmettre aux mairies la liste des annonceurs qui proposent des biens sur leur territoire, l’adresse du local loué, son numéro d’enregistrement et le nombre de jours de location dans l’année, du moins en principe. C’est pourquoi la déception est grande à voir comment le gouvernement a saboté le régime imposé aux plates-formes.

Lors des débats à l’Assemblée, il était question que cette transmission de données ait lieu trois fois par an, faut pas rêver, ce ne sera qu’une fois. Souris sur le tapis, contrairement à ce qui était prévu dans le projet de décret, les sites ne sont plus obligés de communiquer le lien Internet vers l’annonce correspondant au bien mentionné. Cet « oubli » rend les listings évidemment inexploitables en empêchant quiconque de vérifier la concordance entre annonceur, annonce et adresse. Et hop ! Passez muscade… Au nom du pèze…

… Au nom du pèze, du fric et du sain bénéfice

Airbnb passe un accord de partenariat avec le Comité international olympique (CIO) et ça désole la maire de Paris, Mme Hidalgo. En effet, depuis plusieurs années, la mairie de Paris cherche à circonscrire l’emprise d’Airbnb sur le locatif de la capitale. Plusieurs contentieux l’opposent au géant américain à moins de cinq ans des JO dans la capitale. Les meublés touristiques représentent plus de 70 000 logements mis à disposition sur la plate-forme pour la seule ville intra-muros. Celle-ci a un impact absolument désastreux sur les loyers parisiens comme sur le parc disponible de logements, les propriétaires préférant se tourner vers Airbnb pour arrondir leurs revenus. Certains investisseurs achetant même des immeubles et/ou des appartements pour les mettre sur ce juteux marché.

Sans tambour ni trumpette

L’administration Trump vient de franchir un nouveau pas dans l’ignominie. La voici déconsidérée, soit dit en passant, dans ses critiques contre ce bon M. Poutine, le tsar de l’annexion sauvage et, semble -t-il, définitive.

Le 18 novembre, le secrétaire d’État, Mike Pompeo, a donc porté un coup décisif à la position défendue des années durant par son pays en assurant que « l’établissement de colonies de civils israéliens en Cisjordanie n’est pas en soi contraire au droit international » On croit rêver! Cette déclaration est une pure provocation pour les Palestiniens et elle enterre la fameuse « solution à deux états ». La Cisjordanie est maintenant un territoire « mité » au sens premier du terme. Quel état y pourrait être viable ? Ce n’est visiblement pas le problème du grand ami de « Bibi » Netanyahou.

Vous avez dit neutralité ?

Un préfet peut-il choisir un camp et violer sa neutralité ? Autrement dit, étant fonctionnaire d’autorité donc relais du pouvoir auprès des citoyens, peut-il pour autant aller au-delà de ses instructions ? Sans doute pas. Et donc quand il dit à une gilet jaune :   « Très, très bien ! Eh bien nous ne sommes pas dans le même camp Madame », soit il dérape, soit plus probablement il ne fait que répéter les instructions du patron, i.e. le gouvernement. Dès lors, une question se pose : le gouvernement est-il en guerre contre le peuple?

Enfin ?

La REM va enfin, après deux ans de pouvoir sans partage, et s’être quelque peu engluée sur le sujet, nous livrer sa philosophie de la laïcité. C’est Marlène Schiappa et le député Laurent Saint Martin qui s’y collent. Notons au passage que le PS est depuis peu au clair sur le sujet.

De quoi va-t-on débattre ? De la place des religions dans les débats publics (!), du financement du culte (!!), de la liberté de croire ou de ne pas croire (vraiment ?), de celle de changer de religion (si, si !!!) … Mais en évitant apparemment les très gros sujets qui fâchent (j’me disais aussi) comme le statut des religions en Alsace-Moselle qui leur permet des financements publics et les rémunérations des ministres du culte par l’État. Bref encore et toujours de blabla pour endormir et berner : « Voyez comme nous sommes attentifs, même qu’on s’occupe (en même temps qu’on réforme ?) de laïcité! » Désolant !

La religion est un puissant (dis)solvant

Au Liban où les équilibres politiques et gouvernementaux se construisaient sur les communautés confessionnelles et leur bon ou mauvais vouloir, la roue tourne. Les Libanais en ont ras la frange de tous ces profiteurs corrompus cachés derrière leur bondieuserie respective. « Qu’ils s’en aillent tous ! ».  Ils ne veulent plus être identifiés par leur croyances.

Comme dit ma concierge : « Y a pas que l’abus d’pinard qui tue, l’abus de religion aussi ». Merveilleuse formule, merveilleuse femme !

Le malaise libanais, les Iraniens n’y sont pas pour rien et ils y entretiennent une milice armée, le Hezbollah, un machin chiite très dangereux qui vérole la société libanaise. Pourtant, les Iraniens ne supportent plus leur théocratie qui les opprime et, à l’occasion, les massacre. Ils sont dans la rue et les mollahs réagissent, comme d’habitude, par la répression et l’isolement radical du pays : Internet et réseaux sociaux sont bouclés. Malgré le bouclage, selon Amnesty International, on sait que plus de 100 manifestants auraient été tués dans le mouvement de protestation, et d’autre sources indiquent que plus de 25 villes ont été touchées par les troubles dont Téhéran, Machhad (Nord-Est) et Ispahan (Centre), les trois premières agglomérations du pays, et ce à quelques mois des législatives prévues pour février.

Ajoutons à la liste des problèmes l’Iraq, la Syrie, le Rojava, l’impérialisme turc et l’aveuglement israélien, alors oui, il semble bien que Dieu et ceux qui s’en réclament ont bien décidé de détruire le Moyen-Orient. Dieu est une plaie que fourragent sans cesse les religions.

L’Ogre mitré

Ah ! Barbarin, Barbarin ! cher barbare mitré qu’elle biographie que la vôtre ! « Pendant six mois, Frédéric Martel, journaliste à l’Obs , a enquêté sur vous, dont le procès en appel dans l’affaire Preynat est prévu le 28 novembre. Il dévoile vos liens avec l’extrême droite, le grand patronat et la Manif pour tous… Et révèle que le primat des Gaules, vous-même, est aujourd’hui accusé de harcèlement par un ancien séminariste. » Alors, pris la main dans la calotte ?

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

4 + 10 =