string(330) ""

Ramasse-miettes N°169 du 14 février 2020

16 Fév 2020

Bêtise et crétinisme

Les restaurants chinois désertés, le vide fait autour des asiatiques dans les transports publics. Cette liste des attitudes relevant de l’imbécillité n’est pas exhaustive.

Le constat est sinistre: le coronavirus suscite beaucoup de fantasmes, et les premières victimes sont les Français d’origine asiatique, stigmatisés par la bêtise crasse.

Racisme

Renault, Accor, Air France… : dans ces entreprises, un nom maghrébin ampute les réponses aux candidatures de 25%. Eh oui, on en est là, « la Ressource Humaine » est une marchandise AOC, c’est-à-dire labellisable.

La vengeance ne se consomme pas exclusivement froide

Le lieutenant-colonel Alexander Vindman et l’ambassadeur Gordon Sondland, deux témoins clé de l’enquête sur la destitution de Trump, ont été limogés, vendredi, deux jours après l’acquittement, devant un Sénat aux ordres, du président américain.

Optimiste!

Le chercheur français Yann Le Cun, lauréat du prix Turing, estime que la force des institutions démocratiques permettra d’éviter les dérives: « Les applications bénéfiques de l’intelligence artificielle vont, de loin, l’emporter ».

En vérité, rien ni personne n’arrêtera la marche de l’IA aussi une vue optimiste est-elle tout aussi plausible que son contraire. Revoilà la langue d’Ésope : « à la fois la meilleure et la pire des choses ».

Communautarisme ou séparatisme, Macron réfléchirait

Le Président n’a jamais, jusqu’à ce jour, été au clair avec la laïcité qui, rappelons-le, exclut les manœuvres communautaristes, signes d’exclusive et fléaux pour l’organisation d’une société citoyenne et républicaine unie, sinon uniforme. À force de tergiversations et de flou artistique, nul ne sait au juste ce que Macron entend par communautarisme et comment il entend le combattre.

Au Sénat on est au clair avec le communautarisme

La « règle commune » s’impose à tous. Nul ne peut y déroger au motif d’une revendication communautariste. Le président LR de la commission des lois du Sénat, Philippe Bas propose d’inscrire cette phrase dans la Constitution. Chiche !

Claire Bretécher a tiré sa révérence

Nous sommes Frustrés. Les gens de ma génération savent de quoi je parle. Nous lisions le Nouvel Observateur et elle y pointait joyeusement au vitriol et sans concession, nos travers et nos conformismes « de gauche ». Agrippine et les Mères et ses beaufs à elle en disent plus que tous les savants traités de sociologie. Vous allez nous manquer, Claire.

Le roi de l’entourloupe

« En dévoilant la réforme des retraites, Édouard Philippe s’était engagé à ce que la valeur du point soit indexée « sur les salaires », promesse dorénavant reniée. L’indexation sera fonction d’un nouvel indicateur que l’INSEE ne calcule pas encore.

Savent-ils, Philippe et l’INSEE, seulement quels critères entreront dans le calcul ?

Meunier tu dors, ton moulin va trop vite

« Je sais que j’ai bousculé la majorité », a déclaré Macron devant 320 députés réunis à l’Élysée. Des députés qu’il met en garde contre les « aventures personnelles », ce qui est plutôt gonflé de la part d’un petit monsieur surgi de nulle part et parvenu au sommet de l’État. Certains de ces braves godillots avaient manifesté leur agacement après l’épisode cacophonique du congé pour deuil d’enfant et le manque d’intérêt et d’interaction que manifeste le gouvernement dans son ensemble à leur endroit.

Il fallait donc rassurer le poulailler et comme à son habitude le Président a eu recours à son « one man show » d’hypnotiseur, un exercice où il excelle.

Premier de cordée bien entendu !

Le chef de l’État troque le costard pour des fringues de varappe, le voilà au pied du Mont Blanc et du glacier épuisé de La Mer de Glace, à « Cham » comme on dit là-bas.

Le monde politique verdit, ces temps-ci.

Bottes de sept lieues

Les chats bottés modernes devront être friqués car les nouvelles chaussures de course ne sont sûrement pas à la portée de toutes les bourses. Depuis leur sortie en 2016, les Vaporfly®, c’est leur nom, dominent le monde de la course à pieds, mais certains les assimilent à un dopage technologique, ce qu’à coup sûr elles sont. Nike® n’en a cure.

Ils en avaient fait une icône, ils vont en faire une e-conne

Le phénomène Greta Thunberg occupe les media et cache la forêt d’alertes hyper sérieuses et précises quant au climat, ils sont incorrigibles! La preuve par BBC Studios qui a annoncé récemment la production d’une série télévisée documentaire sur Greta. La série, qui montrera « de l’intérieur ce que c’est que d’être une icône mondiale », a tout du projet hagiographique et laissera probablement écolos et écologie sur leur faim.

Vous avez dit réindustrialisation ?

« C’est de la pipe » comme dit le Monarc. Après les hauts-fourneaux, Arcelor-Mittal envisage de fermer la cokerie de Florange. Le capitalisme n’a ni âme ni honneur et moins encore de respectabilité. Il met à la casse sans sourciller usines et travailleurs et s’en voit félicité par les puissants et dédaigneux cerveaux du néo-libéralisme.

Le parti de la sainte trouille s’organise outre-Atlantique

Quand Bernie Sanders et son mouvement de masse deviennent « le pire cauchemar » de ceux qui gouvernent le monde…les couteaux s’affûtent, les éditorialistes suent la haine et le capitalisme ouvre sa bourse sans compter. Du moins pour l’instant.

La sécu, c’est bon pour ces abrutis de socialistes

C’est du moins ce que semblent penser nos chers grands frères étasuniens. Au Kansas, on peut se retrouver en prison pour endettement médical, les résidents qui ne peuvent pas payer leurs frais médicaux doivent se présenter au tribunal et peuvent se retrouver incarcérés à partir de deux audiences ratées.

On ne rigole pas avec le pognon au paradis du néo-libéralisme et si t’as pas de fric, tu peux crever, y compris en taule.

Philippe le Roide restera-t-il droit dans ses bottes ?

Dans une lettre au Premier ministre Édouard Philippe, deux piliers de la commission des finances de l’Assemblée nationale – Emilie Cariou (Meuse) et Laurent Saint-Martin (Val-de-Marne) demandent à pouvoir juger de la « faisabilité financière » du projet de loi sur les retraites.

Vous avez dit faisabilité ? Même certains « Marcheurs » n’y croient pas et ça n’arrange pas les affaires du Roide.

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

1 + 12 =