string(327) ""

Ramasse-Miettes N° 172 du 6 mars 2020

8 Mar 2020

Fillon, Cahuzac, DSK… où en sont-ils ?

Fillon dit juste souhaiter qu’on l’oublie, c’est très pratique surtout quand on entre dans un business pétaradant. Cahuzac purge sa peine sous bracelet électronique dans sa maison familiale en Corse-du-Sud mais a repris un boulot à l’hôpital de Bonifacio où il officie à temps partiel comme médecin généraliste. Quant à DSK, loin d’avoir été brisé par la succession des affaires, il affiche une insolente réussite dans le business, principalement sur le continent africain. La France-Afrique, bien que décrétée défunte, bouge encore.

L’éternelle logorrhée

Toute la bien-pensance est tombée d’accord sur un fait pour elle évident, le Venezuela est le nouvel Enfer. Sérieusement, il faudrait peut-être cesser d’observer le Venezuela tel qu’on voudrait qu’il soit et non tel qu’il est. Cruelles, criminelles, dévastatrices et bafouant le droit international, les « mesures coercitives » états-uniennes n’aggravent pas la situation, elles parachèvent une l’agression tous azimuts du néo-libéralisme triomphant. À lire et à méditer.

Des coups d’État à l’ère de la post-vérité

Gouvernée dorénavant par une présidente auto-proclamée proche de l’extrême droite, la Bolivie a vu son destin basculer après qu’Evo Morales a été renversé par l’armée en novembre 2019, au prétexte de fraude électorale. Deux chercheurs du MIT viennent pourtant de démontrer, dans une analyse statistique rigoureuse des résultats électoraux, le caractère mensonger des déclarations de l’organisation (l’OEA) à l’origine de ce pur mensonge salué par toute la bien-pensance libérale mondiale. Les fake news sont de redoutables outils de déstabilisation, encore faut-il disposer des media pour les relayer et les marteler ad nauseam.

Oxymoron

« Nous avons fait un 49.3 de rassemblement », lance le secrétaire d’État aux Retraites, Laurent Pietraszewski, le Monsieur-Retraites du gouvernement Philippe. « J’ai vécu les 26 séances de la commission spéciale, les 32 séances et 115 heures de débat dans l’hémicycle et j’ai constaté une situation de blocage inédite ». Conclusion : 49.3 pour cause de lassitude. Ils sont fragiles, les pépères.

La preuve ! Le sénateur Michel Amiel quitte En marche ! à cause du 49.3, dénonçant le « cynisme et l’incompétence politique ». Le recours au 49.3 « un samedi soir en pleine période d’épidémie de coronavirus, presque en catimini (…) crée un véritable malaise entre l’exécutif et les gens » a-t-il fait valoir.

Souvenirs souvenirs.

Quand Édouard Philippe et Bruno Le Maire dénonçaient le principe du 49.3.

Ruade

Virginie Despentes signe une tribune impitoyable dans Libé à l’encontre des “puissants, boss, chefs, gros bonnets” qui lui ont donné “envie de chialer de rage et d’impuissance depuis (leur) belle démonstration de force” pendant la cérémonie des César. La romancière écrit toute sa colère dans « Libération » après que cette cérémonie a récompensé Roman Polanski face à Adèle Haenel. On demande d’urgence révolution cul culturelle.

Mars, dieu de la guerre

Erdogan ne se sent plus et s’embarque dans une dangereuse escalade. Ses forces armées ont abattu dimanche 1er mars deux avions militaires et tué 19 soldats syriens dans la région d’Idlib, au troisième jour d’une escalade militaire dans le nord-ouest du pays entre la Turquie, qui soutient plusieurs groupes rebelles, et le régime de Bachar Al-Assad, soutenu par la Russie. Et pendant ce temps, en maître chanteur madré, il ouvre en grand ses frontières pour les réfugiés fuyant la barbarie et avides d’Europe, en violation de promesses pourtant grassement rémunérées quoi qu’il en dise.

Coronavirus

Fin de la fricassée de museaux, grand sport national français, plus de bises, plus de bisous et plus de poignées de mains non plus, tout fout l’camp, ma bonne Dame. Sauf la paranoïa.

Beurk !

Deux start-up, l’une espagnole et l’autre israélienne, veulent créer le steak du futur, sans viande et à base de protéines végétales, à partir d’une imprimante 3D.

À manger emballé dans du papier buvard.

Beurk encore !

Fraude massive sur les labels de qualité pour les denrées alimentaires, tel est le bilan des contrôles publiés le 28 février, par les services de la répression des fraudes qui ont relevé de nombreux exemples de tromperie des consommateurs et à tous les niveaux.

Dieu est mort, vive Dieu !

Poutine est à la manœuvre et il sait bien, ce grand joueur d’échecs, que la religion est un outil indispensable d’asservissement des peuples, aussi présente-t-il des amendements « maison » à la réforme de la Constitution de 1996. L’un d’eux énonce expressément : « la mémoire de nos ancêtres qui nous ont transmis des idéaux et la foi en Dieu ». Retour de l’opium du peuple.

Plus dure sera la chute

Patrick et Isabelle Balkany ont été condamnés en appel à trois ans de prison ferme et dix ans d’inéligibilité pour fraude fiscale.

Ils renoncent à aller en cassation. Même les flamboyants finissent par s’éteindre.

La charrue devant les bœufs, ça ne marche (toujours) pas

La preuve : la macronie fait une loi qu’elle fait passer au moyen du forceps du 49.3. Elle n’est pas financée, d’où une conférence ad hoc convoquée pour y remédier… La charrue a bien été mise devant les bœufs. Patatras, la conférence de financement est fragilisée par les départs de la CGT et de FO. Décisions prises en réaction à l’utilisation du 49.3 et somme toute assez logiques. Les voies d’un accord semblent de plus en plus étroites et lointaines.

Les grands prélats macronistes de l’économie à la manœuvre

Dans une tribune publiée dans Les Échos, trois éminents économistes proches d’Emmanuel Macron, Philippe Aghion, Élie Cohen et Gilbert Cette, reprochent à leurs confrères de l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) et de l’IPP (Institut des politiques publiques) le biais « orienté » de leurs analyses. S’en suit un débat qui montre que l’économie est une discipline éminemment politique. C’est qu’il faut préserver « l’infaillibilité » du Monarc.

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

11 + 9 =