Ramasse-miettes N°175 du 26 mars 2020

29 Mar 2020

Oncle Picsou est américain

Aux États-Unis, lors de conférences ou de réunions d’investisseurs, des banques ont encouragé des laboratoires pharmaceutiques et des fabricants de matériel médical à augmenter leurs prix pour profiter de la pandémie.

No comment !

Le grand remplacement ?

Zemmour le redoute mais il le voit comme des hommes remplaçant d’autres hommes. Il y a pire. Un jour pas si éloigné ce seront des machines qui pourraient bien opérer ce remplacement. Intel fait réfléchir un ordinateur comme un cerveau humain. Sa nouvelle puce neuromorphique a les capacités d’un rat-taupe alors que la précédente avait celles d’un insecte.

Les progrès en la matière sont exponentiels et si le pire n’est jamais certain, il n’est pas non plus à classer comme phantasme improbable.

L’inévitable polémique

Il fallait s’y attendre, quelqu’un prétend détenir un protocole efficace contre le Covid-19, immédiat lever de fourches. Sur la chloroquine, le Haut Conseil de santé publique et l’OMS appellent à la prudence. Ce traitement, vanté par le docteur Didier Raoult à Marseille, n’a fait l’objet d’aucune étude scientifique aboutie prouvant son efficacité…Les aveugles demandent la peau du borgne !

Fin de l’envoi. L’avenir nous dira peut-être si les mandarins sont passés à côté d’un médoc approprié et/ou si le Dr Raoult est un illuminé. En attendant le public se précipite chez lui comme d’autre vont à Lourdes. La croyance est un puissant moteur.

Vol au-dessus d’un nid de cocus

C’est plus fort que lui, selon Notre Temps, notre petit Monarc se concerte avec les « forces spirituelles » du pays, l’élève des jésuites ne saurait agir autrement. Il bafoue le principe fondamental de notre République laïque et contrevient à la loi de Séparation du 9-XII-1905. Pourtant, il en est officiellement le garant, il ne devrait donc pas la violer.

Il a choisi en guise d’alibi d’inviter quelques associations censées porter la laïcité haut et fort, or parmi celles-ci, on notera la présence de la FNLP (Fédération Nationale des Libres Penseurs), groupuscule trotskyste islamo-compatible, qui de fait, compte tenu de ses tropismes partisans, a perdu définitivement le droit de prétendre à la pensée libre. La Libre Pensée, comme son intitulé l ‘indique, ne saurait être affiliée à aucune chapelle, notamment politique. La pensée ne s’enferme pas, non plus que la liberté de conscience.

Au reste, en dehors du biais propre à la retape électoraliste, il est difficile de discerner ce que les avis religieux auraient de particulièrement pertinent pour combattre une pandémie qui n’a cure de nos convictions. La prière est un investissement parfaitement stérile.

Respect du code !

Air France s’y plie volontiers, surtout à celui de la cupidité. Certains Français sont bloqués à l’étranger en pleine épidémie de coronavirus. Pour rentrer, il leur faut prendre un vol Air France… dont les tarifs ont explosé, selon les bons vieux codes capitalistes.

Manu est mort, Dibango nous manque

Manu Dibango, le « Papy Groove » du jazz, était âgé de 86 ans. Le Covid-19 nous l’a pris mardi 24 mars. Le jazz est en deuil et nous aussi.

La faucheuse insatiable nous prive aussi d’Uderzo, le flamboyant

Le dessinateur et scénariste de bande dessinée, auteur des aventures d’Astérix et de ses des irréductibles Gaulois, est décédé mardi à l’âge de 92 ans d’une crise cardiaque, s’offrant en guise d’ultime gag un pied-de-nez au Covid-19. Irréductible, comme ses personnages.

Les gens de ma génération se voient privés le même jour de deux personnages qui les ont accompagnés sur les parquets de danse et les concerts et dans la délicieuse et humoristique lecture des aventures d’un personnage énervé et très, très franchouillard. On l’aimait aussi pour ça !

Hommage du vice à la vertu

Nationalisation, soutien aux travailleurs (si, si !), injection massive de fonds pour soutenir l’économie, revalorisation des métiers et des lieux de santé, et plans à venir pour faire redémarrer l’économie par des politiques volontaristes MENÉES PAR L’ÉTAT, ce monstre qu’il fallait à tout prix museler. Bref ! un catalogue de mesures d’essence socialiste au secours du néo-libéralisme mis cul par-dessus tête par le Covid-19. Qui l’eût cru ? Qui aurait pu prédire une telle fragilité ? Qui pour espérer du libéralisme économique triomphant ce remède si contre-intuitif et si contre nature ? Et pourtant…

Le néo-libéralisme biaise et ne rend pas les armes aussi facilement : on pourra (ils disent il faudra) travailler 60 heures par semaine, contre le maximum de 48 aujourd’hui et quelques autres surprises à venir, soyons-en certains.

Et là : (…)

Le collectif Inter-Urgences dépose plainte contre X …

… auprès du procureur de la République de Paris pour « abstention volontaire de prendre les mesures visant à combattre un sinistre », « homicide involontaire », « violences involontaires », et « mise en danger délibérée de la vie d’autrui » dans le cadre de la gestion de l’épidémie en France depuis le mois de décembre. « En sus des problématiques dénoncées depuis un an par les collectifs hospitaliers et organisations syndicales, il est à déplorer l’absence de mesures conformes aux recommandations de l’OMS, au conseil scientifique et à la littérature scientifique disponible au moment de l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 sur le territoire français ». Qui dit mieux ?

Martyr

Sous Trump les États -Unis auront leurs martyrs consentants prêts à se sacrifier pour SAUVER L’ÉCONOMIE de leur pays. Ainsi de Dan Patrick, vice-gouverneur républicain du Texas âgé de 69 ans qui répète qu’il préfère mourir que de voir l’économie du pays plonger.  Cette peur panique autour de l’économie plus que sur des pertes humaines n’est pas un cas isolé chez les républicains, c’est même le credo du patron, l’Inénarrable Twittomane. Le darwinisme économique est radical**, brutal et sans cœur.

** « est radical l’engagement qui, à partir d’une posture de rupture vis-à-vis de la société d’appartenance, accepte au moins en théorie le recours à des formes non conventionnelles d’actions politiques éventuellement illégales voire violentes. » Isabelle Sommier, sociologue.

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

10 + 1 =