string(323) ""

Ramasse-Miettes N°197

29 Déc 2020

Les préliminaires indispensables à l’esprit critique.

L’esprit critique suppose la vitalité de l’esprit interrogatif et de l’esprit problématiseur. Il suppose aussi l’auto-examen afin d’accéder à une réflexivité qui elle-même permette l’autocritique ; l’esprit critique sans esprit autocritique risque de verser dans une critique incontrôlée de ce qui nous est extérieur. Que serait un esprit critique incapable d’autocritique ?

Cette bonne question est posée par le « Père » de la complexité comme méthode de pensée, Edgar Morin.

« Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde » (Bertolt Brecht) .

Après avoir évoqué l’origine israélienne de son père, April Benayoum, qui représentait la Provence au concours de miss France, a été la cible de commentaires antisémites et xénophobes dans les fosses à purin sociales, les prétendus réseaux sociaux. La nausée est totale face aux menées de tous ces courageux anonymes qui mériteraient justement que soit levé ce commode moyen de vomir sans salir son plastron. Haut-le-cœur ! 

Un mec à la r’dresse.

Roland Castro en est un qui clame urbi et orbi : « Je suis un laïcard acharné, je bouffe du curé,  de l’imam et du rabbin ». À 80 balais, l’architecte fou d’architecture et épris de banlieue rêve encore de voir se concrétiser ce Grand Paris qui lui tient tant à cœur. Macroniste fervent, mais laïque en même temps… Allez comprendre.

Un coin particulièrement sombre et encombré…

Dans la tête des complotistes : un dossier très intéressant de l’Obs sur un sujet qui ne peut plus nous laisser indifférents, bien au contraire. C’est à lire ici et c’est très éclairant. 

La preuve par la paranoïa.

Katie Sorensen, une « influenceuse », a accusé à tort un couple lambda, (mais sale selon elle !), de tentative d’enlèvement.  Elle a raconté comment ses enfants ont failli se faire kidnapper sous ses yeux dans un supermarché de Petaluma, en Californie. Les deux personnes en question, eux-même parents de cinq enfants, sont horrifiés par de telles accusations. Ils affirment qu’ils ne parlaient pas des enfants de cette dame mais de leurs propres petits-enfants. En l’absence de preuve, la police a préféré clore l’affaire, précisant que «les informations réunies tendent à confirmer la version du couple». Paranoïa, vous dis-je. 

Des bruits de bottes qui font glou glou glou.

C’est une évidence, la Chine populaire n’a jamais renoncé à « reprendre » Taïwan. Entre exercices militaires dans le détroit et en mer de Chine, et projets préfigurant une invasion, le gouvernement chinois se fait sournois mais pressant.  Taïwan a donc décidé de s’armer, afin de parer à toute éventualité. Elle va se doter de huit sous-marins. Leur construction a débuté à Kaohsiung, et les premières manœuvres devraient débuter en 2025, c’est dire si ça presse ! La Chine est devenu un hégémon à part entière et se conduit comme tel, menaçant la paix là où ça l’arrange. Le jour viendra où l’autre hégémon se sentira véritablement menacé, et ce jour là, la guerre sera devenue une option. Que tous les impérialismes s’étouffent dans leurs ambitieuses volontés de domination. 

Effets induits, effets pervers.

Erdogan, le nouveau père Fouettard de la Méditerranée, à force de menaces et de contorsions guerrières a obtenu ce résultat révoltant : en Grèce, le Parlement a voté mardi 15 décembre un budget marqué par une hausse des dépenses d’armement et en conséquence une baisse des dépenses de santé. Erdogan c’est Iznogoud ! En beaucoup moins rigolo qu’en BD. 

Le coup du coucou.

Le coucou est cet oiseau qui niche dans le nid d’autrui en toute impunité. À Marseille, le dénommé Benoît Payan, vieux routard et vieux roublard de la politique, a patiemment attendu que la maire, Madame Michèle Rubirola, avoue que 150 % d’implication quand il en faudrait 300 % était venu à bout de sa résistance, elle démissionne donc et Payan se dit tout à fait en capacité de bosser à 300 %! La réalité, c’est que M. Payan est un apparatchik PS et que rien ne retient jamais un apparatchik dans ses ambitions. 

En quelle étagère ?

On ne bâillonne pas les « beaux esprits ». À peine planté au centre de la place de la Sous-préfecture de Dole (39) un olivier quasi millénaire à déchaîné les commentaires y compris sur FB : « est-ce bien raisonnable de planter un arbre qui n’est pas de notre région ? ». Où va donc se loger la xéno-ce-qu’on-voudra ? La Ville a accepté cette prise en charge car « l’olivier correspond à l’évolution du climat. L’olivier peut passer de -20° à 40°. Aujourd’hui, des -20° on n’en a plus à Dole », observe la conseillère municipale en charge du dossier.

Voilà un vieillard sauvé de la scie du menuisier qui en aurait peut-être fait des étagères. 

C’est pas nous qui le disons.

Le Conseil d’État a considéré qu’ « il n’existe aucune obligation pour les collectivités territoriales gestionnaires d’un service public de restauration scolaire, de distribuer à ses usagers des repas différenciés leur permettant de ne pas consommer des aliments proscrits par leurs convictions religieuses. Aucun droit pour les usagers qu’il en soit ainsi « et que ni les principes de laïcité et de neutralité du service public, ni le principe d’égalité des usagers devant le service public, ne font, par eux-mêmes, obstacle à ce que ces mêmes collectivités territoriales puissent proposer de tels repas ». Conseil d’État du 11 décembre 2020. On peut trouver cela sur Légifrance.

Les effets suicidaires des crises.

La Fondation Jean Jaurès a mené l’enquête.

SUICIDE : L’autre vague à venir du coronavirus ? Le lien entre le risque suicidaire et les crises économiques et sociales est connu, notamment depuis la crise de 1929. Qu’en est-il s’agissant de la crise sanitaire (et de ses effets économiques et sociaux) que nous sommes collectivement en train de vivre ?

Tchao Claude !

Claude Brasseur est mort . Les gens de ma génération le considéraient comme un copain, donc un pote s’est enfui et nous sommes tout tristes. Bon dieu ! Quelle foutue année que cette année 2020 où la Camarde a affûté sans vergogne sa faux ravageuse. Il y a tout soudain comme un vide. Nostalgie !

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

14 + 11 =