Fête de la laïcité sur ARTE 9 déc. à 21h

7 Déc 2008

ADLPF La Libre Pensée Laïcité Fête de la laïcité sur ARTE 9 déc. à 21h

21:00 Dieu : de quoi j’me mêle !

Visite controversée de Benoît XVI en France, activisme des lobbies religieux de plus en plus puissants au sein du parlement européen, pressions islamistes… La laïcité serait-elle en danger en Europe ? Enquêtes.

21:00 Quand la république se voile la face

La laïcité serait-elle en danger en France ? Enquête exclusive…

Un mariage annulé pour absence de virginité, un musulman laïc enterré selon les rites islamiques à la demande de son ex-compagne… La laïcité serait-elle en danger en France ? Enquête exclusive auprès d’organisations et d’élus qui s’arrangent avec un des grands principes de la République.Selon un sondage IFOP, 64 % des Français pensent que la laïcité est aujourd’hui en danger. Et ils pourraient peut-être avoir raison. Pour évaluer la réalité du recul républicain, le réalisateur Ted Anspach lève le voile sur les pratiques illégales de certains élus locaux, de droite comme de gauche. Certains n’hésitent plus à distribuer les subventions aux organisations religieuses fondamentalistes afin d’acheter la paix sociale. Le maire de Roubaix, René Vandierendonck – interrogé ici – a même financé un bus pour que les jeunes des quartiers puissent participer à un rassemblement de musulmans radicaux en région parisienne. Et ceux qui se sont élevés contre ces pratiques sont menacés ! À Lille, un espace a été réservé aux femmes dans une piscine municipale. Une décision non confessionnelle, selon la maire Martine Aubry, qui pourtant s’empêtre dans les contradictions.

Le réalisateur a pu suivre en « caméra embarquée » des membres d’organisations religieuses lors de leurs tractations avec les élus locaux et des directeurs de divers équipements ou institutions. Ces petits arrangements avec la laïcité peuvent paraître anodins ; cumulés, ils forment un tableau inquiétant. D’autant que certaines organisations disposent d’une machine de guerre redoutable, grâce à des associations mères londoniennes protégées par le système du Royaume-Uni. Un pays dont le réalisateur pointe ici les dérives en s’introduisant dans un tribunal islamique obéissant à la Charia, installé officieusement en plein coeur de Londres, où une jeune femme attend le verdict d’un imam. Un avant-goût de ce qui attend la France ?

21:45 L’Europe est-elle chrétienne ?

Entre laïcs convaincus et lobbies religieux de plus en plus puissants, la bataille fait rage au sein de l’Union. Enquête en Allemagne, en France et à Bruxelles, commentée par Jacques Le Goff, Elie Barnavi, Antoine Sfeir et Malek Chebel.

Pressions des islamistes, mobilisation des lobbies catholiques… : la question de l’identité religieuse de l’Europe n’a jamais été aussi explosive. À l’image de la bataille entre religieux et laïcs qui se déroule aujourd’hui au coeur des institutions européennes. D’un côté, des députés chrétiens, polonais ou allemands, brandissent (jusque dans les hémicycles de l’Union européenne) la croix d’une Église parfois en guerre contre l’avortement, la science et la laïcité.

L’un d’entre eux a même comparé l’avortement à l’holocauste en plein débat parlementaire ! De l’autre côté, le camp des laïcs, Français en tête, qui faute d’être assez visible, perd du terrain face aux croisés de tout poil. Mais il est vrai que les traditions en la matière sont radicalement différentes d’un pays à l’autre : par exemple, un impôt religieux continue de financer les églises allemandes, les crucifix restent obligatoires dans les écoles publiques de

Bavière et le blasphème est condamné par le code pénal dans un pays d’Europe sur deux… Peut-être est-ce la raison pour laquelle le drapeau européen fait référence à la Vierge Marie ! Une enquête éclairée par des intellectuels de premier rang : le grand médiéviste français Jacques Le Goff, l’historien israélien Elie Barnavi, le journaliste et professeur franco-libanais Antoine Sfeir et l’anthropologue et philosophe algérien Malek Chebel.

Dernières nouvelles

1 Commentaire

  1. grantexpère

    Avec une émission comme ça, la télé publique remplit son rôle: décrasser les neurones des citoyens, conchier les charlatans, dénoncer les fous de dieu, montrer que la défense de la laïcité est un combat nécessaire et actuel. Bravo et merci à tous ceux qui ont pris part à cette action de salubrité publique.

Soumettre un commentaire

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

14 + 3 =