string(462) "
ADLPF La Libre Pensée Laïcité Affaire Baby loup. Discrimination envers les laïques et les non croyants
"

Affaire Baby loup. Discrimination envers les laïques et les non croyants

21 Mar 2013

ADLPF La Libre Pensée Laïcité Affaire Baby loup. Discrimination envers les laïques et les non croyants

Très intéressante analyse de la philosophe Catherine Kintzler sur son blog Mezetulle :

« Affaire Baby Loup. L’arrêt de la Cour de cassation encourage la discrimination envers les laïques et les non-croyants, et restreint leur liberté d’entreprendre par Catherine Kintzler En ligne le 20 mars 2013

L’arrêt de la Cour de cassation dans l’affaire de la crèche Baby Loup (1) fait grand bruit et les laïques l’accueillent comme un coup sur la tête. Il y a en effet de quoi s’indigner. Mezetulle n’hésite pas à parler d’encouragement à la discrimination envers les laïques et les non-croyants ainsi que d’une forme d’inégalité entre les entreprises.

Au-delà de son aspect choquant et à cause de lui (car les magistrats en principe ne font que dire le droit), cet arrêt pose des questions très intéressantes sur la constitution du concept de laïcité et pointe des lacunes dans le droit du travail, lacunes qu’il n’appartient pas au juge de corriger mais que le législateur serait fautif de laisser en l’état.

En France, sous certaines conditions, on a le droit de créer une entreprise à caractère confessionnel, mais on n’a pas le droit, sous les mêmes conditions, de créer une entreprise qui entend faire valoir le principe de neutralité religieuse en son sein. Voilà ce que nous apprend l’arrêt de la Cour de cassation. Un petit enfant a le droit, dans une crèche privée, d’être soumis à des manifestations religieuses de la part du personnel, mais ses parents n’ont pas le droit de réclamer la neutralité pour lui, mieux : ils n’ont même pas la possibilité de trouver une crèche privée qui par son règlement le mettrait à l’abri de ces manifestations. Plus généralement, un croyant voit ses droits à la manifestation religieuse respectés au sein de son entreprise, mais un non-croyant a le devoir de subir ces manifestations sans pouvoir obtenir un moment et un lieu de retrait où il en serait préservé. La liberté de conscience se restreindrait-elle à la liberté religieuse ?

Avant de monter sur nos grands chevaux tentons de voir en quoi cet arrêt pose des questions très intéressantes sur la constitution même du concept de laïcité. La lutte en faveur de la courageuse crèche de Chanteloup les Vignes et de son exemplaire directrice Natalia Baleato ne s’en trouvera que mieux soutenue et alimentée (2).

[ suite …ici…] »

Dernières nouvelles

2 Commentaires

  1. André NEDZA

    Il convient impérativement de saisir le législateur afin de modifier la loi pour interdire le port du voile sur le lieu de travail. La laïcité est une valeur incontournable de la république.

    Réponse
  2. André NEDZA

    Il convient impérativement de saisir le législateur afin de modifier la loi pour interdire le port du voile sur le lieu de travail. La laïcité est une valeur incontournable de la république.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

14 + 9 =