Conférence à Pézenas : « Jean Meslier, le plus hardi des philosophes »

15 Avr 2011

ADLPF La Libre Pensée Laïcité Conférence à Pézenas : « Jean Meslier, le plus hardi des philosophes »

Serge Déruette, auteur de l’ouvrage « Lire Jean Meslier » (Aden Editions) sera à:

PEZENAS ILLUSTRE THEATRE le 22 AVRIL – 20h30

La soirée se terminera par le tour de chant de CHRISTIAN PACCOUD est ses chansons-choc, et par le verre de l’amitié!  ENTREE LIBRE (Tel. 04 67 98 02 60)

JEAN MESLIER est ce curé d’un minuscule village, perdu au fond de la campagne ardennaise qui, pendant quarante ans, consacra ses journées à ses paroissiens et ses nuits à la rédaction secrète d’un énorme « Mémoire des pensées et sentiments de Jean Meslier ». Cette période recouvre la fin du règne de Louis XIV, la Régence et le début du règne de Louis XV. Etonnant mémoire qui ne circula que sous forme de manuscrits .

Seuls quelques extraits furent publiés, tronqués et manipulés plus ou moins honnêtement par Voltaire. D’Holbach s’en inspira largement. Ce n’est qu’en 1970 qu’une édition complète fut publiée. Cette édition est aujourd’hui épuisée. Serge Déruette prend la défense de JEAN MESLIER , dans son ouvrage « LIRE JEAN MESLIER » (Aden éditions ). JEAN MESLIER, le plus hardi de tous les philosophes du XVIIIème siècle ? Pour Serge Déruette, cela ne fait aucun doute .

Il est le premier penseur à réunir en une seule conception du monde et de la vie, l’athéisme, le matérialisme, le communisme et la pensée révolutionnaire.

Le premier théoricien systématique de l’athéisme -le premier matérialiste systématique et conséquent depuis l’Antiquité

Un précurseur du féminisme, favorable au divorce, à l’union libre, à une sexualité définie comme « ce doux et violent penchant de la nature », à l’opposé de tout libertinage  -le premier théoricien à vouloir fonder une société sans classes, non par l’imagination utopique, mais par l’action révolutionnaire

Le premier à voir dans la propriété privée l’origine et la cause de l’inégalité et de la domination  -Un précurseur de l’éthologie en contestant Descartes et sa théorie des « animaux-machines » -le premier et le seul philosophe de son temps qui appelle au régicide.

Le premier dans bien d’autres domaines que Serge Déruette se fera un plaisir de détailler. Bien souvent premier à son époque, JEAN MESLIER est aussi un philosophe pour le XXIème siècle. Son audace explique sans doute le silence dans lequel son Mémoire a été si longtemps tenu. A l’heure des crises économiques, de l’instrumentalisation des religions comme armes politiques, JEAN MESLIER est encore en avance sur notre époque !

Serge Deruette, professeur à l’Université de Mons (Belgique)

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

12 + 6 =