UNE ASSOCIATION NE PEUT ŒUVRER QU’À LA MESURE DU NOMBRE DE SES ADHÉRENTS
REJOIGNEZ L’ADLPF POUR LA RENFORCER DANS SES COMBATS EN FAVEUR DE LA LIBERTÉ DE CONSCIENCE ET DE LA RAISON

69 année érotique, 2009 année islamique?…

24 Août 2009

ADLPF La Libre Pensée Pour une société éclairée 69 année érotique, 2009 année islamique?…

Rappelez-vous… Il y a 40 ans, c’était Woodstock, le pacifisme, le refus de la guerre du Vietnam, la libération sexuelle… 40 ans après, en France, à la piscine municipale d’Emerainville (en région parisienne), une jeune convertie musulmane a voulu nager en burkini…. Il s’agit d’un maillot de bain islamique composée d’un voile, d’une tunique couvrant tout le corps, les bras et d’un pantalon (rappelons qu’au Soudan, au même moment et à cause de la même religion, une femme risque d’être fouettée car elle a osé porter un pantalon…).  Les fonctionnaires ont refusé de la laisser entrer à cause du règlement qui interdit la baignade habillée, rappelons que même le port du bermuda est proscrit pour des raisons d’hygiène….

A Villeurbanne, une autre femme voilée de la tête au pied a voulu rentrer à la piscine Boulloche le jeudi 6 août, le thermomètre dépassait largement les 30 degrés. Elle a essuyé un refus car , pour cause de sécurité, les enfants mineurs doivent être accompagnés dans l’eau par un adulte. Or, avec sa tenue vestimentaire cela était impossible… Certains diront qu’il s’agit de cas isolés et relativiseront ces événements ou ils diront qu’il ne faut pas en faire la publicité… Cas isolés ou pas, cela est très inquiétant, car  cela veut dire que les islamistes testent les défenses de la société laïque pour pouvoir obtenir des avancées. Après les revendications du port du voile à l’école, voici les revendications du port du burkini ou du voile dans les piscines municipales…De plus, cela aurait été impensable il y a 10 ans (aucune femme musulmane n’aurait osé une telle provocation) donc, il y a bien un relâchement de notre société face à la montée des revendications intégristes. Il s’agit réellement de provocation : pour preuve, dès le refus de la laisser entrer dans la piscine, elle a voulu porter plainte au commissariat (pour discrimination et racisme). Elle était accompagnée dans sa démarche par une autre femme voilée. Le commissariat a refusé d’enregistrer la plainte, mais une main courante aurait été enregistrée…. La jeune voilée envisage de demander de l’aide à la Ligue des Droits de l’Homme et au MRAP au nom de la lutte contre le racisme anti-musulman et l’islamophobie. En tout cas, elle est bien intégrée à la société française (puisqu’il s’agit d’une convertie) et qu’elle connait les démarches à faire pour porter plainte, ou les associations qu’elle peut instrumentaliser pour pervertir la lutte contre le racisme. Car, en vérité, il s’agit là d’une demande religieuse intégriste et non d’une discrimination raciste… Mais pour les islamogauchistes, si on est pour le voile islamique à l’école, au nom de la lutte contre le racisme, pourquoi pas à la piscine? La piscine, serait elle l’un des seuls lieux où le racisme anti-musulman aurait le droit de citer?… Puis après l’école, les piscines, ce sera sur le lieu de travail, dans les autres établissements publics et ailleurs… C’est pourquoi il faut rester vigilant et défendre sans faiblesse la laïcité qui est le pilier du vivre ensemble quelque soit nos croyances ou nos non croyances…

Régis BOUSSIERES

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

14 + 12 =