Femmes dissidentes au Moyen-Orient

Publié le par Roland BOSDEVEIX pour Association des Libres Penseurs de France

Note de Lecture

Femmes dissidentes au Moyen-Orient

Entretiens

Les Editions Libertaires (148 pages, Nov. 2014, 13 €)

Christiane Passevant, animatrice à Radio libertaire, a l'habitude de donner la parole à tous ceux et celles qui ont vraiment quelque chose à dire. Dans ce livre d'entretiens, elle ne déroge pas à ses habitudes radiophoniques, ce qui donne un contenu toujours riche et fort intéressant.

L'auteure nous présente ici quatre personnalités issues de ce chaudron palestino-israëlien où les femmes ont un statut plus que particulier, disons-le, quasi inexistant. De vrais Mères Courages que ces quatre militantes hors du commun car toutes subissent fortement, à des degrés divers, une double et forte répression : des autorités en place, bien sûr, mais aussi de leurs congénères masculins.

Anna Mer Khamis, une juive émigrée en Palestine a décidé de se mobiliser en faveur des enfants palestiniens. Dans ce pays ravagé par les tueries, elle tente de créer les structures éducatives qui font défaut.

L'Egyptienne Nawal Al Saadawi, une femme médecin psychiatre, milite en faveur de la cause des femmes. Investie à l'échelon international, elle travaille à la transformation de leur statut au sein de ces sociétés rétrogrades, un euphémisme qui ne saurait traduire la réalité vécue.

Lea Tsemel est une avocate israëlienne fortement investie dans la défense des femmes, notamment palestiniennes car tout se conjugue contre elles : l'infériorisation, le racisme et la répression. Le combat féministe se situe à une toute autre échelle que celle de nos pays.

Enfin, Michal Schwartz, la dernière rencontre se fait avec une militante politique, née à Jérusalem au sein d'une famille sioniste. La guerre du Liban puis l'Intifada seront pour elle d'importants éléments déclencheurs qui construisirent son opposition politique et sa recherche de justice et d'égalité entre les deux peuples qui se partagent violemment cette bande de terre.

Avec la répression militaro-policière, certaines d'entre-elles passeront par la case prison. C'est dire combien leur combat n'a rien de virtuel mais reste un quotidien de drames et de souffrances endurées. A travers ses questions, Christiane Passevant a su mettre en valeur les réponses de ces quatre femmes. C'est très émouvant et, plus encore, puissant et révoltant. Nous avons peine à imaginer comment on peut endurer aussi longtemps une telle violence. Lourd reste ce contentieux de haine et d'exclusion dans lequel, là encore, la pression religieuse se place en toile de fond. Des populations qui souffrent et qui manquent de tout, des enfants qui cultivent le négatif et des femmes victimes de toutes les soumissions et humiliations dans ce monde brutal et terrorisant.

Là-bas, en Palestine, c'est tous les jours et à tout moment que l'horreur surgit. C'est de tout cela que ces quatre femmes nous entretiennent et contre lesquels elles s'insurgent, fut-ce au prix de leur propre vie. C'est aussi pour cela que leurs paroles nous semblent importantes à connaître.

Merci à l'auteure pour cet ouvrage que nous ne saurions trop vous inviter à lire.

Roland BOSDEVEIX

Note à l'éditeur : Un regret : quel dommage d'avoir utiliser une si petite typo qui ne facilite guère la lecture.

Femmes dissidentes au Moyen-Orient

Publié dans LIBRAIRIE, SOCIETE

Commenter cet article