Saint-Etienne-du- Rouvray

Publié le par Denis PELLETIER

De même que tous les citoyens se réclamant d’une religion, les Libres Penseurs et incroyants expriment leur compassion et leur solidarité avec les victimes et leurs proches après l’attentat criminel perpétré dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray par des fous de dieu qui, cette fois, s’attaquent aux représentants d’une autre confession, espérant ainsi contribuer au déclenchement d’une forme de guerre de religions.
Les Libres Penseurs, humanistes et incroyants, œuvrent au contraire à l’établissement d’une société pacifique, laïque et fraternelle et à l’avènement d’une morale rationnelle, génératrice de bonheur et de dignité humaine. Leur lutte contre le cléricalisme est une démarche philosophique de paix, respectueuse de la vie de tous leurs frères humains, qui exclut toute forme d’agression physique.
« Tuer un prêtre c’est profaner la République » à Saint-Etienne-du-Rouvray, comme tuer un policier à Magnanville, un quidam à Nice ou un dessinateur de presse à Paris. Tuer quelque individu que ce soit, c’est agresser l’Humanité tout entière. Le respect scrupuleux des principes laïques et républicains permettra de cimenter l’unité de tous les citoyens contre le fanatisme et la barbarie.
Denis PELLETIER

Publié dans LAICITE, SOCIETE

Commenter cet article

François 16/08/2016 16:26

Tuer un curé : l'oeuvre réussie d' un musulman qui cherchait un coup médiatique . Une réussite pour l'Etat Islamique ; un silence froid des musulmans de France
Un coup récupéré par les curés de tous bords qui cherchent à remettre en cause les lois régissant la Laïcité.
Une aubaine aussi pour HOLLANDE qui cherche à récupérer les voix des musulmans