L’ARNAQUE :la rambarde non désirée avant la guerre contre le préservatif, déja une horreur

Publié le par François LEDRU

Donc je refais un article sur la monumentale erreur qu'ont fait les premiers pères de l'Église en déclarant « on peut s'empêcher de penser avec sa volonté », sommant le malheureux fidèle de surveiller ses pensées ( St Paul : « si tu regardes une femme mariée avec envie, tu as déjà commis l'adultère » ....comment sait-on qu'elle est mariée ? M'dame, vous êtes mariée parce qu'alors je dois aller me confesser ?? ). Je rappelle qu'il n'y a pas de merci : on se posera, consciemment, ou à demi consciemment, ou au quart, la question à un million : « la pensée est-elle encore un peu là ? EH OUI... »

Tout cela ne serait pas grave si on mettait le problème sur la table, mais on ne le fera pas toujours, et le vrai piège est que pour une bêtise, si on n'a pas de compte à rendre, on peut chasser une pensée ; c'est une impression, elle ne gêne plus et voilà.

TRES CLAIREMENT QUAND ON CHASSE UNE PENSEE, IL Y A UN CAS BENIN ET UN CAS AVEC QUESTION A UN MILLION.

Donc le gamin de 12 - 13 ans peut très bien croire qu'on chasse une pensée sans problème et là, l'aumônier lui tombe dessus !!

( je pense que pendant trois mois on arrive à chasser les pensées, ensuite un peu moins bien , etc...)

Là bien sûr je parle de la situation avant mai 68 ; quand les mœurs étaient très coincées, cette position était tenable pour l'Église ; les étudiants athées ayant acquis la liberté sexuelle, l'Église a dû reculer deux - trois ans après.... Mais ont-ils jamais dit quelle faute ils avaient fait là ?


Détail amusant, l' Islam ne connaît pas ça, il dit qu'on ne peut pas chasser une pensée ; et puisque les religions « du livre » exigent que les garçons ne pensent pas aux filles, on les habille en sacs à patates ...ce qui à la limite est moins grave qu'arnaquer les gosses sur leur volonté.


Je franchis pour cet article un pas de plus : savez vous comment on pousse les jeunes à croire à ce point à leur volonté ? Eh bien c'est présent partout dans la religion catholique, ou plutôt la culture bourgeoiso-catho . On a une référence constante à la volonté « de fer » ; à l'exploit ; on entretient ainsi les gamins dans cette idée. Et là on voit que le mythe du scoutisme est né pour ça : les scouts ont toujours été abrutis de la notion de l'exploit, quitte à ce qu'ils se noient en mer ou meurent de froid en montagne !

Donc ils sont entretenus dans l'illusion que la volonté peut tout, chaque fois qu'ils pourraient avoir une question sur cela, la culture répond ; le jour venu l'idée que la volonté permet d'éradiquer une pensée sera évidente.


Moi je dis que c'est bien d'avoir un point d'appui quand on a besoin, une certitude pour éviter le doute nuisible qui fera tromper, qu'un bastingage est nécessaire sur un bateau, mais que si l'appui n'est ni désiré ni utile, il y a comme une erreur !

Faites confiance aux psys, qui sont des citoyens soucieux de bons rapports avec tout le monde, pour ne pas parler de ce problème qu'ils connaissent tous.

                                                                                                                       LEDRU

 

Publié dans BILLET D'HUMEUR

Commenter cet article

Mtiness 19/08/2011 18:52



Je suis d'accord et approuve les propos de cet article !


A propos de psy... Je crois que les généraux des QG des pays "en paix" sont remplacés par des psychologues spécialistes de la manipulation des masse.


Ils sont toujours autour d'une table mais ne pousse plus des "pièces maîtresses" du bout d'un poussoir ...  Mainteant ils mettent en pratique les sciences humaines et les études
comportementales des masses pour nous maîtriser.


Soutenons dans la vie de tous les jours les jeunes qui nous entourent, et tous les autres, car aujourd'hui leurs ennemis n'est plus en treilli et il en est d'autant plus assassin des réalités et
de leurs devenir !


Entre les Généraux en civil et les religieux cachés derrières des "paravents" ... bonjour les dégâts !



Célestin 15/09/2009 11:45

La religion catholique pratique le terrorisme sexuel : c'est son fonds de commerce;il s'agit pour elle de contrôler les esprits,les consciences pour contoler les hommes.Pour s'en convaincre - et ce message s'adresse particulièrement aux curés et à tous les thuriféraires-il faut analyser les conclusions du Concile de Trente (1553-1554-1555).Même l'Empereur et très pieux Charles Quint s'y était opposé,ce qui lui valut son internement dans un couvent!.-