A bas les censeurs, futurs Torquemada

Publié le par Régis BOUSSIERES

photo_1308569315.jpgAprès les actions contre l'œuvre (tableau) Piss Christ à Avignon (La Raison Militante n°62 [.......] ), les catholiques partent en croisade contre le festival de hard rock Hellfest. Ce festival à lieu mi juin chaque années à Clisson (Loire-Atlantique). L'Institut Civitas, qui propose, "de restaurer la royauté sociale de Notre Seigneur Jésus-Christ" ne tolère pas ce rassemblement "sataniste" qui va regrouper 90 000 fans de hard rock. Pour eux, il s'agit d'un acte de "christianophobie" et ils dénoncent les subventions publiques allouées au festival (100 000 euros en tout, par le Conseil Général...).

L'Institut demande à tous ses fidèles d'écrire aux élus ainsi qu'aux sponsors, comme Kronenbourg. Le mot d'ordre est "ne trinquez plus avec les disciples de Satan!". Les années précédentes, les catholiques avaient écris aux élus (Christine Boutin en tête) et versé de l'eau bénite sur les lieux des concerts! Le ridicule ne tue pas, heureusement pour eux! Cette année, en plus des courriers, une offensive sur le net à été lancée "nous avons demandé à tous nos sympathisants d'envoyer des mails aux collectivités et à Kronenbourg (le principal sponsor), au bout de l'opération, nous aurons envoyé 150.000 courriers électroniques. Nos militants vont aussi abreuver d'appels les centrales téléphoniques des brasseries Kronenbourg". Il y en a qui n'ont pas grand choses à faire! Rappelons aux catholiques que c'est eux qui ont remis au gout du jour Satan, Belzébuth et autres démons au moyen âge, notamment pour mieux justifier la chasse aux hérétiques et aux sorcières menée par la Sainte Inquisition (quand le roi Jésus dominait le monde)... Et maintenant ils se plaignent que d'autres personnes parlent de Satan dans des chansons! Certains groupes (plus dans la tendance black métal) ont en effet tendance à parler de Satan, de se déguiser en Satan, porter des bijoux (croix à l'envers, le signe 666...). La plupart du temps il s'agit plus de folklore ou de provocation et non pas d'adhésion à un mouvement sataniste... De plus,  on a bien Johnny Halliday, le pro des addictions et de l'opium du peuple, qui  porte un beau crucifix à l'endroit, ou les petits chanteurs à la croix de bois sans compter le groupe "prêtre" qui organisent leurs concerts comme bon leur semble, sans que des athées ou des "satanistes" essayent d'interdire leurs musique et festivals... C'est que nous sommes pour la liberté de conscience et la liberté d'expression. Au contraire de ces fanatiques... Tiens, rien que pour les emm..., je vais écouter un petit Motörhead en buvant une petite Kronenbourg... A votre santé!


                                                                                                                                  Régis Boussières

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article

Simonne 23/06/2011 12:16



L'Eglise catholique organisera bientôt  le retour de procès en sorcellerie.Comme cela a déjà commencé par ceux qui ne tolèrent pas la critique de certains aspects de la religion
islamique .



caroleone 23/06/2011 10:47



Il a bien raison Régis, buvons une bonne bière en écoutant du métal......et à bas la calotte !!


Caroleone