A droite toute !

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Les « antisionistes » antisémite, pro musulman

    Pour certains, Alain Soral (le Président de l’association qu’il a créé  égalité et réconciliation), le grand ami de Dieudonné, n’est pas d’extrême droite. Outre le fait qu’il ait milité au sein du Front National et qu’il appelle ses fidèles à voter Marine Le Pen lors des élections, il a été en contact avec de nombreux militants de la facho sphère, comme Ayoub. Celui-ci, ancien chef skinhead est à la tête de Troisième Voie et des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires (dissoute par Valls après l’affaire Meric).

     Ils sont tous les deux en désaccord sur –une seule question- "quel est l’ennemi ?" 

Pour Soral, il faut que les nationalistes fassent une alliance avec les musulmans contre le lobby sioniste. Pour Ayoub, les immigrés (dont les musulmans) doivent être expulsés.

     Cependant, sur le site d’égalité et réconciliation on peut acheter le dernier livre d’Ayoub "l’affaire Meric". Soral, a aussi été l’invité d’honneur des universités d’été, en 2013, de l’Action Française, mouvement royaliste, catholique, pro Pétain, anti dreyfusard.

     L’Action Française a pour modèle, l’"intellectuel" Charles Maurras, qui lutta toute sa vie contre ce qu’il appela "les quatre états confédérés" à savoir "les métèques" (comme Dieudonné), les "protestants", les "francs maçon", les "juifs" qui ont un but commun : détruire la France et le catholicisme.

     C’est l’Action Française, qui est à l’origine de la fête de Jeanne d’Arc et c’est elle qui inaugura le slogan "la France aux français". Soral, dit qu’il a beaucoup de respect pour l’Action Française et beaucoup de point commun avec leur idéologie dont le combat "nationaliste". Lors de sa conférence, prenant exemple sur la loi du mariage pour tous, il appelle à des convergences entre les musulmans et les catholiques "un front de la foi" qui a pour ennemi les "gochos libertaires maçonnique".

     Il rappelle que ses militants (dont des musulmans) ont participé aux manifestations du Printemps Français… On voit ainsi où se situe sur l’échiquier politique M. Soral. Si l’Action Française l’invite c’est bien la preuve qu’il n’est pas marxiste ou de gauche ! Soral le dit dans son livre d’entretien avec Eric Naulleau,  dialogues désaccordés : "Je ne suis pas d’extrême droite, je suis national-socialiste" c’est ainsi que s’appelait le parti nazi d’Hitler.

    Quant à l’Action Française elle reste dans sa tradition antisémite en déclarant à propos de l’interdiction du spectacle de Dieudonné "la fatwa hexagonale lancée par les ministères de l’Intérieur, de la Justice et des Finances, la mobilisation des moyens pour mettre fin aux agissements de «l’ennemi public n°1 » montrent à l’évidence que notre gouvernement à aussi des gages à donner à des puissants commanditaires". Ha, ce fameux complot judéo maçonnique… Au fait, rappelons à Soral et Dieudonné qui se disent proches du peuple, des jeunes de banlieues, de la gauche du travail, qu’à l’Action Française ça pète dans le satin, ce ne sont pas des "prolos" mais des "aristos" vivants dans les villes comme Versailles, ou les beaux quartiers comme Lyon 2ème ou Lyon 6ème. Ils ont beaucoup d’argent et ne vont pas dans les banlieues.

Les Ultra catholiques

     Quand les catholiques ultra de CIVITAS manifestent contre des pièces de théâtres jugées blasphématoires ils sont rejoints par des islamistes, ils se retrouvent ensemble pour demander la fin de la liberté artistique et le retour du délit de blasphème. CIVITAS, proche du F.N et de l’Action Française veut «"réinstaurer le royaume du Christ sur la Terre" et affirme que «"la France est chrétienne".

Les islamistes rêvent, eux, de transformer la France en Etat musulman, ils sont concurrents car ils ont le même programme, mais ils sont capables de s’allier de temps en temps afin de lutter contre des ennemis communs (les féministes, les francs maçons, la République, la laïcité, les homosexuels…). Les mouvements ultra catholiques ont le vent en poupe depuis les manifestations contre le mariage pour tous. Christine Boutin, Martinez (ex. Front National) et Mme Bourges du Printemps Français envisagent même de se présenter aux élections Européennes. Ils n’ont aucun programme économique mais ils se focalisent sur la défense de "la vie", c'est-à-dire la lutte contre la contraception, l’avortement, le refus de l’euthanasie assisté pour les malades incurables. La défense de la "vraie famille" est aussi annoncé avec un papa une maman (mariés il s’en va s’en dire) et beaucoup d’enfant. Puis la réaffirmation des valeurs chrétiennes via notamment le retour au délit de blasphème.

Aux Manifs pour tous , ils y sont tous : les antisionistes, les ultras catho, Riposte laïque, les néo nazis, les islamistes…

Puis, viennent les manifestations contre le mariage pour tous. Au début il y avait les catholiques, les militants d’extrême droite puis, les fans de Soral ou de Dieudonné qui ose déclarer que "le mariage pour tous est un projet sioniste pour diviser les gens".

Mais il y avait aussi les militants faussement "laïques" de Riposte Laïque et de Résistance Républicaine.

     Jusqu’au jour où, Frigide Barjot (dont on est sans nouvelles, s’est elle mariée avec une femme ?) est allée au Congrès des musulmans de l’UOIF. Peu après, au grand dam de Riposte laïque, les musulmans et les femmes voilées se firent plus nombreux dans la rue aux côtés des ultra réactionnaires catholiques pour lutter contre les homos. Encore une fois, une alliance objective eu lieu. Frigide fut débordée sur sa droite par Béatrice Bourges qui créa le Printemps Français. Celle-ci trouvait Frigide trop « délurée » et trop « bisounours », le temps des ballons roses ou bleus était fini, il fallait des actions plus percutantes. Mme Bourges, comme Dieudonné et Soral se définit comme étant "anti-système", encore un point commun.

     Des actions coups de poings eurent lieux avec, par exemple, empêchement pour M. Binet de tenir une conférence sur le mariage pour tous à Saint Etienne dans la salle il y avait les militants du Printemps Français avec ceux des Jeunesses Nationalistes d’Alexandre Gabriac (exclu du F.N à cause d’une photo où on le voit faire le salut nazi), on aime que les familles aux cheveux blonds…. Ce sont ces personnes -qui empêchent un débat- qui crient "dictature socialiste" on rêve !

     Mme Chantal Jouanno (parlementaire UDI) et toute sa famille fut réveillée très tôt le matin par ces agités… Lors de la dernière grande manifestation, le Printemps Français avec les groupuscules d’extrême droite s’en donnèrent à cœur joie et affrontèrent les CRS durant plusieurs heures. Le nom du mouvement Le Printemps Français est né sur les blogs ultra catho, il est repris par l’avocat Jacques Tremolet de Villiers, ancien défenseur du milicien Paul Touvier. Ensuite, le journal catholique intégriste d’extrême droite, Présent, le reprend à son compte.

Pour autant, les slogans et les symboles sont ceux de la gauche le "on ne lâche rien" du Front de Gauche est repris. Le symbole du Printemps Français montre des poings en l’air, c’est presque la lutte finale…

L’extrême droite aime bien semer la confusion et détourner les combats ou les symboles pour les récupérer à son profit. Il s’agit d’une pseudo subversion symbolique qui permet à ses mouvements de paraitre "rebelle, contestataire, subversif" alors qu’ils sont parfaitement réactionnaires. Les alliances qui semblent contre nature se font en trouvant des ennemis communs, c’est le front de la haine. Sur l’antisémitisme on peut y retrouver des personnes d’ultra gauche, des islamistes, des militants nationalistes. Sur l’homosexualité ou les féministes ont peut retrouver les catholiques intégristes, les nationalistes, les islamistes.

Les pseudos laïques

      Cela fait un moment que Riposte Laïque et Résistance Républicain dérivent vers la droite extrême avec comme première alliance des partenariats (apéro saucisson pinard…) avec le Bloc Identitaire. Maintenant, les alliances sont assumées avec le Front National et le Bloc Identitaire. Partenariat qui a trouvé des ennemis "la gôche", la religion musulmane, l’immigration et l’insécurité qui a pour origine les "islamo racaille". Là aussi, les convergences se réalisent malgré des différences de point de vue importants, en effet, le Bloc Identitaire est profondément régionaliste tandis que le Front National, Résistance Républicaine et Riposte Laïque se revendiquent « républicains » centralisateurs jacobins.

     Mais là encore, les convergences se font, on se rapproche les uns des autres, afin de lutter contre "l’ultime ennemi" ici c’est l’islam.

     Avec l’alliance du Front National et du Bloc Identitaire, Riposte laïque s’est aussi rapproché des catholiques intégristes et traditionalistes qui n’ont rien de républicains ni de féministe (car Riposte laïque se veut féministe) ou de laïque.

     Ainsi, le 8 décembre Résistance Républicaine manifeste pour la défense de la laïcité et des traditions françaises à savoir les fêtes chrétiennes ! Bel oxymore. Puisque la laïcité c’est justement la neutralité et non pas la reconnaissance d’une religion. Les fêtes du calendrier et les jours fériés, pour la plupart catholiques, devraient être laïcisés. Ainsi, Riposte Laïque qui dénonce la dictature socialiste et dit se battre pour la liberté d’expression se retrouve main dans la main avec les militants de CIVITAS, de l’ AGRIF (qui au nom de la lutte contre le « racisme anti chrétien » a porté des dizaines de plaintes contre des affiches de cinémas comme Amen ou des journaux comme Libération, Charlie Hebdo…). Riposte Laïque défend Charlie Hebdo quand il s’agit des caricatures sur la religion musulmane, liberté d’expression à géométrie variable. En allant sur le site de Riposte Laïque, il suffit de cliquer sur les liens on y trouve en bonne place des sites proches du Front National, du Bloc Identitaire, des sites contre l’islamisation et des sites des catholiques les plus réactionnaires dont le Salon Beige, Riposte Catholique, CIVITAS, l’AGRIF, l’Observatoire de la Christianophobie.

Jour de colère

     Tout ce beau monde doit se retrouver lors d’une journée de manifestation : nationalistes, royalistes, catholiques intégristes, militants du Front National, islamistes, petits commerçants en colère à cause des impôts, Dieudonné, égalité et réconciliation, le Bloc Identitaire, CIVITAS, Le Printemps Français… Il s’agit du "jour de colère". Le but : "virer" le gouvernement "socialo", "la dictature socialiste", même s’il a été élu démocratiquement. C’est un "jour de colère contre ce gouvernement qui n’écoute pas le peuple, matraque les contribuables, affame nos paysans (sic), (comme s’il y avait des famines en France), enterre notre armée, libère les délinquants (c’est Dieudonné qui réclame la libération du meurtrier et tortionnaire M. Fofana, pas Mme Taubira), déboussole nos enfants (sic), réduit nos libertés (sic), détruit nos familles… ".

     Une manifestation fourre tout regroupant tous les frustrés et racistes les déclinistes voyant des complots visant à détruire l’armée, la famille et des dictatures où il y en a pas. Depuis que Dieudonné et ses fans pro iran, islamistes ont décidé de venir... certains grincent des dents comme Mme Tassin de Résistance Républicaine. D’autres ne sont pas d’accord et précisent que l’ennemi prioritaire c’est le gouvernement quitte à se retrouver avec des voilées et des barbus. Tout ses mouvements sont à suivre et à dénoncer, il nous faut décortiquer leurs propos, leurs théories, les alliances et dénoncer les récupérations qu’ils essayent d’effectuer : ils disent être le peuple, c’est faux ! Ils prétendent défendre la liberté d’expression, la République, certains se disent  "nationaliste et de gauche" alors qu’ils sont avant tout "national socialiste". D’autres se disent laïques tout en défendant la messe en latin !

Cela fonctionne en ces temps où beaucoup de personnes n’ont plus de culture politique et historique. Luttons et éveillons les consciences.

Assez de supercherie !

Régis Boussières

 

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article

Back 12/06/2016 14:49

La supercherie c'est vous !!! C'est vous qui essayer d'interdire les crèches partout , vous qui prônez la Laïcité !! alors qu'elle n'existe pas et qu'elle a été inventée par on ne sait quel détracteur imbécile !!! Et c'est encore vous qui semer la zizanie partout en France en ce qui concerne le christianisme qui existe depuis des millénaires !!! Alors à votre place , je ferais plutôt profil bas et arrêter d' emmerder les personnes qui respectent leurs traditions et leurs coutumes en FRANCE !!!!

Association des Libres Penseurs de France 19/06/2016 11:19

Ah! les crèches...ça fait causer! Mais croyez bien Monsieur que personne n'a rien à redire concernant vos crèches. Elles représentent vos traditions, votre culture et votre croyance, et en cela personne ne vous nuit en les rejetant. Seulement vous avez VOS LIEUX pour cela. Pourquoi avoir besoin de les installer partout? Pourquoi vouloir transgresser les lois de la République? Pourquoi vouloir obliger tous les citoyens, croyants de toutes sortes et non croyants à continuer à subir les stigmates du christianisme? Et oui, depuis la loi de séparation des églises et de l’État, vous ne pouvez plus imposer vos "coutumes" dans les lieux de la République. C'est ce qui semble vous déranger: ne plus pouvoir "obliger" n'est ce pas! Ce qui implique votre opposition à la loi de 1905. Mais nous l'avons bien compris Monsieur. Si cette loi permet justement "la liberté de conscience", laissez nous aussi la nôtre. Et vous constaterez que je reste aimable avec vous; en aucun cas je ne vous agresse. Alors que vous frappez à notre porte en insultant et en adjectivant. Votre croyance ne semble pas vous rendre aimable!

leprince 07/02/2014 11:55


L'éducation nationale a depuis peu durci sa position. Dans cette athmosphère de "manif pour tous"ou "journée de retrait de l'école", être en désaccord avec l'éducation nationale ou un de ses
représentant; s'inquiéter de la théorie des genres vaut une dénonciation devant le procureur, la privation d'accompagner les sorties et l'interdiction d'entrer dans les locaux de l'EN.


Plainte pour propos relevé dans une attitude, portant atteinte à la dignité et au respect, sans insultes menaces ou autres ....