Eglise hors des hôpitaux !

Publié le par Régis BOUSSIERES

Le prestigieux hôpital catholique (Saint Joseph) à Phoenix (USA) ,c'est vu retiré son statut d'hôpital catholique par les autorités religieuses. De ce fait les messes ne pourront plus y être célébrées.
En effet, cet hôpital a procédé en 2009 à un avortement thérapeutique pour sauver la vie de la mère. Ce qui est inadmissible pour l'évêque de Phoenix (Thomas J. Olmsted).
L'évêque, qui est sans doute un grand médecin et qui  ne connaissait nullement la situation médicale de la mère, s'est permis de dire "le bébé était sain et la grossesse ne présentait aucun problème. C'est la mère qui était malade (sic) et qui devait être soignée. Mais au lieu de traiter sa maladie, les médecins et le comité d'éthique de l'hôpital ont décidé que le bébé sain de 11 semaines devait être tué. C'est contraire aux enseignements de l'Eglise".
En effet, c'est contraire aux enseignements de l'Eglise mais non pas aux enseignements et à l'éthique médicale... qui veut que l'on sauve la vie de la mère si il n'y a pas le choix. En tous les cas, l'Eglise sait punir rapidement et efficacement quand elle le veut car la soeur qui a donné son accord à l'avortement thérapeutique a été excommuniée. Ce qui n'est pas le cas pour tous les nombreux prêtres violeurs et pédophiles... à croire que le viol et la pédophilie font partie des enseignements de l'Eglise!
Autre élément important de cette sordide histoire qui démontre encore l'immoralité de l'Eglise et son manque total de compassion au nom de dogmes ridicules, l'évêque a aussi condamné cet hôpital car il a coopéré "pendant des années avec plusieurs programmes médicaux contraires aux directives éthiques et religieuses". en donnant "des conseils sur la contraception, en distribuant des préservatifs, des diaphragmes et en pratiquant des avortements thérapeutiques ou consécutifs à des viols et incestes". Les viols et incestes semblent être aussi en adéquation avec la moralité de l'Eglise car jamais elle n'a excommunié un croyant pour ce genre de crime... L'avortement les moyens contraceptifs étant les seuls crimes aux yeux de l'Eglise.
Cela démontre que la Santé et les Hôpitaux doivent être géré par l'Etat et non pas par les religions qui ne cessent de vouloir imposer à tous leurs vus dogmatiques qui n'ont rien à voir avec la Santé et la médecine.
                                                                                                                   Régis Boussières

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article

Joël CORDONNIER 02/01/2011 17:41



En agissant ainsi, l'Eglise Catholique USA montre son vrai visage et ne gagnera pas en popularité. Comme ailleurs, peu à peu elle disparaitra en Occident (faute de curés). Si en France, elle
pouvait communiquer plus souvent de la sorte elle ne ferait qu'agraver un peu plus vite la désertion de leur église. Mais attention aux USA comme ailleurs, la nature a horreur du vide et une
église en remplace souvent une autre. Il suffit de voir la progression des Evangélistes aux USA et chez les Yéniches en Europe. N'oublions que ce sont les Evangélistes qui ont poussé G.Bush a
envoyé les GIis en Irak !



anima 31/12/2010 15:46



J'AI écrit un commentaire, à la suite de ce texte.


Je ne le vois pas encore édité - serait-ce que le rédacteur serait froissé de mes critiques concernant l'orthographe et la syntaxe un peu mises à mal ?


A moins qu'un certain temps ne soit nécessaire à la validation des commentaires ...



Association des Libres Penseurs de France 31/12/2010 16:10



Cher lecteur,


Ce site est associatif. cela signifie qu'il faut des militants, du temps, et de la démocratie, n'est ce pas.Je répond en tant que responsable du site, de temps en temps rédactrice, mais il y a
d'autres rédacteurs. Les signatures en sont le témoin. Mais il est indispensable également de comprendre comment fonctionne un site. Ce n'est pas le blog d'une seule personne, qui va répondre
immédiatement aux commentaires. Donc, il faut du temps.


Mais merci pour ces remarques, qui ont été transmises.


J'espère également qu'elles seront utiles.


Martine Bosdeveix, seulement responsable du site ADLPF