La cruauté envers les animaux dans les abattoirs.

Publié le par Ulysse

Une entorse à la laïcité :

La loi prévoit que les animaux soient étourdis préalablement à leur abattage. Hélas cette mesure, qui a pour but d’éviter toute souffrance inutile, est contournée par des dérogations obtenues par les milieux musulmans et juifs. « Le Monde » (qui n’est pas un journal extrémiste) du 10 janvier 2012 nous éclaire sur ces pratiques. Normalement les dérogations ne doivent s’appliquer qu’à la consommation halal ou cachère ; cependant au Ministère de l’Agriculture on reconnait que 12 % des bovins et 75 % des ovins sont abattus suivant les pratiques rituelles religieuses, sans les avoir étourdis. Votre côte d’agneau ou votre gigot sont probablement halal ! De plus le rituel juif interdit de manger l’arrière de l’animal ! donc 70 % de la bête est déclarée impure !
Pourquoi mangeons-nous de la viande abattue d’une façon cruelle ? Tout simplement pour des sordides raisons économiques : cela revient moins cher ! Devant la colère des défenseurs des animaux le gouvernement vient de pondre un décret qui devrait permettre de veiller au respect de la loi, encore une promesse !
La France, qui compte les plus fortes communautés musulmanes et juives d’Europe, défend depuis 1962 ces dérogations et ces abus, au mépris de la laïcité qui interdit de favoriser une religion.
Ce scandale doit cesser ! La France, pays laïque, n’a pas à céder aux exigences de cruauté des religieux barbares qui agissent sous prétexte de dogme et de rituel, ils sont tellement persuadés de la supériorité de l’espèce humaine, que la souffrance animale ne compte pas pour eux.
 D’autres pays : la Suède, le Norvège, la Suisse appliquent des procédures qui évitent aux animaux une agonie longue et douloureuse ; le décret du 28 décembre 2011 ne suffit pas. Il faut interdire dans les abattoirs toute dérogation anti-laïque !

                                                                                                                                   Ulysse – janvier 2012

Publié dans ALPY

Commenter cet article

mtiness 16/01/2012 19:43


Comment espérer que les animaux aient le respect qui leurs est dû, comme il se doit pour touts lêtres sensibles, alors que les hommes eux-mêmes s'entretuent  de façon barbare ou "civilisées"
?


Bêtes ne sont pas celles que l'on croit...


 

SIMONNE 14/01/2012 17:30


Actuellement,la réglementation sur la traçabilité de la viande de boucherie n'est plus respectée.


Et,EVA JOLY,notre Ecolo , qu'en pense-t-elle ?

mtiness 13/01/2012 14:59


Et oui, on abat les animaux sans les étourdir et on tu les humains à petit feu...


Toture morale à travers le harcèlement et la manipulation, exploitation en tous jores et déshumanisation sont les occupations quotidiennes d'une société chacun tient son rôle dans ces meurtres
très respectueux des "limites" de la légalité !


Ne dit-on pas que la vie est une grande comédie ? C'est aussi une arène ou il n'y à pas que des torros. Les peuples ont toujours péblicité les "festivités" qu'occasionnent les arènes.