Minaret

Publié le par Jean Pierre BERRAUD

Les CHuiches ne veulent pas de minarets (cf Paroles laïques n°19). OK. Mais c’est quoi un minaret ?

Selon le PLI 2009, le minaret, du turc minare, est la « tour d’une mosquée, du haut de laquelle le muezzin fait les cinq appels quotidiens à la prière ».

Un peu simpliste, non ? Le minaret, tour de mosquée, appelant aux prières, possède un symbole religieux. Hormis les églises gothiques et les mosquées, je n’ai jamais vu d’églises romanes ou orthodoxes, de temples protestants ou asiatiques, de synagogues… arborant ces phallus arrogants pointant le ciel. (1)

L’aspect architectural n’est pas ici remis en question, nombre de minarets sont de véritables chefs-d’œuvre.

Mais « tous ces minarets (…) symbolisent l’ascension de prophète, le Mi’râj (2), et son élévation à travers les sept cieux (3) jusqu’à l’empyrée (4) ».

« Mais ces minarets affichent aussi, par leur hauteur, la célébration de la puissance de l’islam et de ses Etats, ainsi que leur ambition de conquête universelle ». Il s’agit d’un « symbole de domination phallique de tout ce qui se projette à force de génésique pour enfanter l’hégémonie politique et de la suprématie religieuse ». « Une pareille présence érectile ravive le fantasme de la conquête islamique vécue comme la menace d’un viol » (5).

Et les musulmans de prier pour des minarets aux rayons laser qui feraient du chant des muezzins « une voix nue », « un oratorio spirituel, diffusé au nom du beau, dans le respect courtois du voisinage (sic), loin de toute agression sonore et visuelle ».

Les athées et libres-penseurs devraient, toutes les heures, diffuser un chant (l’Internationale, le chant des partisans, le chant des cerises….). Avec les cloches en plus, ce serait un véritable tintamarre dans lequel plus personne ne s’entendrait. Mais dans « le respect courtois du voisinage » !

Réservez vos boules Quiès ! (6)

                                                                                                      JP Berraud

  1. Cela m’a toujours fait penser à André Breton et la tour Saint-Jacques que j’admirais dans les années 7O recouverte d’un immense préservatif. En fait elle était en ravalement. Préservatif, ravaler, ohé ! papa Sigmund !

  2. Ai-je bien lu : « Mi’râj » ou « mirage » ? Question à prendre « d’assaut » !

  3. Cela me rappelle un autre malade de ce style….

  4. J’ai bien écrit « l’empyrée » et non « l’empirer » !

  5. Toutes les citations viennent d’un article de Abdelwahab MEDDEB, écrivain et enseignant à l’Université Paris X, « L’Europe et les minarets », paru dans Marianne n°663 du 2 janvier 2010.

  6. Publicité gratuite. En vente dans toutes les bonnes pharmacies (pléonasme).

Publié dans HUMOUR

Commenter cet article

peu importe qui 07/04/2010 03:38



A propos du "Vote Non" sur Marianne2, s'approprier l'idée de quelqu'un qui vous la donne, c'est bien. S'en approprier l'invention, c'est du piratage, du vol !...
Surtout quand l'auteur a voulu s'effacer derrière l'idée en s'appelant "peu importe qui", qu'il a pris grand soin d'éviter à tout prix le mot "JE", et que l'on voit l'idée réduite à
poussière, préfixée d'un "JE PROPOSE" et postfixée d'un "A QUOI BON", il y a vraiment de quoi être dégoûté. Alors la prochaine fois, merci de respecter autrui et leur travail en
rapportant les références, telles que :
108.Posté par peu importe qui le 19/03/2010 11:35
http://www.marianne2.fr/Special-elections-regionales-resultats,-analyses,-reactions,-coups-de-gueule_a189784.html?com#comments



SIMONNE 27/01/2010 18:26



Un minaret est un des signes de propagande d'une religion combattante.

Je ne suis pas une bobo-gogo.

Les femmes libérées ne le seront plus longtemps.Avant la guerre 39-45,la presse ne passait son temps qu'à rassurrer les inquiets.Et des Français ont passés 5 ans derrière les barbelés.Le 1er camp
libéré le fut par les soldats soviétiques,il y a juste 70 ans aujourd'hui.