Si Marie avait connu l’avortement, on n’aurait pas tous ces emmerdements

Publié le par Régis BOUSSIERES

marche-pour-la-vie-Lyon-mai-2012--1-.pngA Lyon, ce Dimanche 13 mai a lieu " la 4ème marche priante pour le respect de toute vie ",

organisée à travers le centre de la ville.

Les organisations catholiques proches de l’extrême droite et des intégristes appellent à se mobiliser. La mobilisation est portée par, Famille Missionnaire l’évangile de la vie. Les catholiques sont très organisés : ils recommandent de mettre les femmes enceintes et les petits enfants au début du cortège, pour  " défendre la vie de la conception à son terme naturel ". Comme s' il y avait des personnes qui luttaient pour " défendre la mort ".

Il s’agit derrière ces beaux vocables, de lutter contre l’avortement, la pilule du lendemain et le droit de mourir dans la dignité. Curieusement, parmi ces défenseurs du droit à la vie on y retrouve ceux qui veulent rétablir la peine de mort (dont des militants royalistes ou du Front National, le responsable du FN, Bruno Gollnich a déjà participé à cette marche…). Bien sûr ils dénoncent le " crime de l’avortement " qui a déjà fait « 8 millions de victimes innocentes en France », un véritable génocide donc. Comme si des fœtus étaient déjà des enfants ! Derrière cette volonté de protéger la vie en niant le fait qu’un fœtus n’est pas encore un être humain, se cache les commandements bibliques " croissez, multipliez " et " tu enfanteras dans la douleur » ain" que " l’Homme régnera sur toi ". Bref, il s’agit d’empêcher la femme de contrôler sa procréation et sa sexualité et de l’enfermer chez elle pour qu’elle s’occupe des (nombreux) enfants. Il faut, pour ces religieux, reproduire et maintenir les bons rites et traditions qui enferment la femme chez elle au nom de Dieu. C’est la société patriarcale dans sa splendeur… Pour défendre au mieux cette société de mâle qui contrôle les pècheresses rien de tel qu’un Général (Bernard Richard) pour organiser la marche de la vie.

Il est vrai qu’il s’agit là d’un grand défenseur de la vie, lui, qui peux s’il en reçoit l’ordre raser des villes entières au nom de la patrie. Mais, il est vrai que si les religions condamnent " le meurtre de l’avortement ", elles ne condamnent jamais le meurtre de masse que sont les guerres. Bien au contraire même, les prélats, pasteurs, rabbins et autres imams vont même nous dire que les guerres sont voulues par Dieu. Ils y en a même qui sont «"  saintes "!

Bien sûr, on l’imagine notre général en treillis, en train de distribuer de "  l’amour de Dieu au nom de la vie " à coup de mitraillette. Il y a dans le geste auguste du lanceur de grenade comme un élan de charité chrétienne et d’amour qui va exploser dans la tranché d’en face… Mais tous ces illuminés sont heureux de constater que leur combat est soutenu officiellement par l’Église. Ainsi, le primat(e) des Gaules, le Cardinal-Archevêque, leur seigneur Barbarin, en personne a déclaré soutenir cette manifestation. Rappelant ainsi à tous que l’Église aime énormément les royalistes, les pros peine de mort, les fachos et racistes, antisémites, plutôt que le Planning Familial, les féministes, les républicains et les laïques. Bref, l’Église condamne, celles et ceux qui proclament que les ventres des femmes n’appartiennent pas à l’Église mais à elles mêmes.

Régis Boussières

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article

régis 13/05/2012 20:32


@ Well,


En effet cela fait deux articles sur l'Eglise, mais si vous regardez sur cette page du site vous verrez un article sur Amnesty International et la discrimination à l'égard des musulmans et un
autre sur ce qui se passe en Tunisie et des procès pour blasphème et Mahomet. Bref, je ne suis pas omnibulé par l'Eglise mais je combats tous les fanatismes. Certes, en France l'Eglise a perdu du
pouvoir quoiqu'elle tente empêcher via le lobbyling la recherche sur l'embyon, la FIV, le mariage gays, le droit de mourir dans la dignité et jusqu'ici elle a eu gain de cause... Enfin, il y a
dans l'Eglise des mouvements encore puissants et dangeureux : Opus Dei, Légionnaire du Christ... A mon avis les religions sont toutes dangereuses dès qu'elles sont en position de force. De plus,
elles savent s'entendre pour remettre en cause la liberté d'expression. Quand CIVITAS (catholique) a manifesté contre des pièces de théatres, des musulmans de Forzane Alizza et du PAS (Parti Anti
Soiniste) étaient là avec eux... 

Well 13/05/2012 16:11


Deux articles sur l'Église en moins d'une semaine.   C'est drôle comme cela vous préoccupe, comme Caroline
Fourest, élevée chez les curés, ce qui semble l’avoir beaucoup marquée. L’avez-vous été vous aussi ?


 


L’Église ne m’inquiète pas, moins que l’islam. Faut dire que dans ma famille on n’est pas baptisés depuis pas mal de génération, la sixième de non baptisés (sûrs) vient de voir le jour. J’avoue
que cette fierté familiale a failli s’arrêter par l’arrivée d’une bru. Je croyais la famille définitivement à l’abri de cet obscurantisme et de ce genre de discussion, et c’est revenu sur le
tapis pour me gâcher la journée. Heureusement, l’honneur est sauf.


L'Église n'est pas le plus gros problème.