Victoire de la laïcité au Liban

Publié le par Régis BOUSSIERES

Les victoires sont assez rares pour ne pas être signalées et fêtées dignement.


Celle dont il s’agit concerne un pays du Moyen Orient : le Liban. N’en déplaise aux identitaires de tout poil, islamistes ou extrême droite, pour qui la laïcité ne peut être qu’occidentale, la laïcité est bien une valeur et un combat d’émancipation universels. En effet, pour la première fois dans ce pays un bébé a été enregistré à l’état civil sans appartenance religieuse. Ce bébé est issu du couple qui avait réussi a contracté le premier mariage civil du pays. La mère exprime sur twitter sa satisfaction : « je suis fière d’être la mère du premier bébé sans appartenance religieuse », dans un pays où la guerre pointe de nouveau entres les différentes confessions, mais aussi en sein même des religions entre différents courants (chiite, alaouite, sunnite).

Saluons le courage de ce couple. Constatons aussi que les religions sont évidemment opposées au mariage civil et à la suppression de la mention religieuse de l’état civil. Les cléricaux de toute religion ont une conception assez particulière de la liberté de conscience... Les confessions imposent dès la naissance l’obligation d’appartenir à une religion qui sera définitive puisqu’il est interdit d’en changer et de devenir apostat. Enfin, ceux qui pensent pouvoir affirmer que la croyance en un dieu est naturelle chez l’homme se trompent ou nous rompent, puisque les religions elles-mêmes imposent de manière autoritaire l’appartenance, puis la pratique religieuse, à des bébés qui n’ont rien demandé. C’est un véritable viol de conscience, un embrigadement dès le premier cri.

 

                                                                                    Régis Boussières

 

 

 

 

__________________________________________________________________________________

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article

BRANCARD 26/11/2013 18:03


L'Orient laïc et l'occident religieux. Pas impossible a moyen terme.