Retour sur une journée laïcité à Lyon

Publié le par Mireille Popelin pour ADLPF

par Mireille Popelin:

L'association « Regards de femmes »

a organisé une journée laïcité le 13 octobre 2014 à Lyon .

Salle pleine, 150 personnes, les places retenues avec badges pour les invités.

la laïcité : une force et un bouclier pour les femmes

Les intervenants sont tous de grands défenseurs de la laïcité , déjà rencontrés au cours de nos combats laïques.

1- Gérard Briard -Charlie hebdo : Peut-il y avoir égalité et liberté sans laïcité ?

- On peut mourir quand on ne respecte pas la religion : un avortement refusé entraîne parfois la mort

- On peut ne pas accéder à un emploi, refus d'obéir à une femme, de serrer la main d'une femme , de travailler avec une femme

- refus de toute critique d'une religion, on peut mourir pour avoir critiqué une religion

Il n'y a ni liberté, ni égalité sans laïcité !

La laïcité, c'est le remède contre l'oppression

2- Saïda Douki Dedieu - professeur émérite de psychiatrie, Université de Tunis :

Religion et psychiatrie, une relation dangereuse :

Elle parle du péril totalitaire de l'islamisme. L'instrumentalisation de la religion par idéologie :

ces islamistes revendiquent une faculté psychiatrique islamique !

«C'est Dieu qui guérit» livre de cette psychiatre : «la science voilée»

3- Bernard Lamizet : professeur émérite à l'IEP de Lyon :

Il est urgent de parler de laïcité. Il a été professeur de collège à Paris. Il y avait 2 fondamentalismes : sioniste et islamiste

Il insiste sur l'identité. Ce sont les autres qui nous donnent une identité. Nous avons une identité singulière et collective . Il faut bien comprendre la sexualité : le pouvoir religieux a nié la sexualité ;

la laïcité défend les droits des femmes : elle doit fonder la loi.

La religion a été à l'origine de la loi sur l'inceste.

Mais le mariage « homo » (je cite ) est une catastrophe qui va avoir des conséquences : fragiliser les frontières entre enfants déclarés, adoptés etc.

On va avoir des problèmes graves avec cette loi !

NDLR : Cette intervention suscite des réactions dans la salle

4- Ghislaine Durand : professeur des écoles en ZEP , présidente de « Regards de femmes » conseillère du CESE (pour la scolarisation des enfants roms) , elle-même issue d'une famille roms.

L'intervenante parle du racisme et de la discrimination subis par les tziganes, comme les juifs pendant la guerre. Son parcours a été difficile pour arriver à être professeur des écoles ! Elle est profondément attachée aux valeurs de la République et de l'école laïque ! Sa stupeur , sa révolte de voir que l'école laïque ne l'est plus !

A ses débuts, son école comptait 183 familles , 18 femmes portaient le voile. Maintenant, c'est l'inverse, 18 femmes seulement ne portent pas le voile ( plus ou moins grand, mais pour l'intervenante , c'est la même signification .

Mes jeunes collègues « obéissent » aux interdits, sous la pression : plus d'histoires de petits cochons, plus de sapins de noël.

Les religieux sont à l ' intérieur de l'école, des associations ( culturelles mais cultuelles en fait ) interviennent dans l'école.

Les parents élus sont en voiles et djellabas .

Ces islamistes sont des fascistes

Le petit Mohammed a un père qui a 3 femmes : on lui a attribué 3 logements !

5- Laure Caille - secrétaire générale de l'association « Libres Mariannes »

Elle met le doigt sur ce qui est le « fond » des manifestations pour tous » : la réaction

elle s'interroge : qui finance ? De Barjot à Ludovine de la Rochère en passant par Farida Belghoul et Alain Soral . Il s'agit de pourfendre la « théorie du genre », la PMA, la GPA ( qui inciteraient à louer son corps ou le vendre ) Pour contrer la loi, cette droite utilise la sémantique de « l'homme n'est pas une marchandise »

Mais ils sont contre la loi pour l'abolition de la prostitution ? Les abolitionnistes sont taxés d'intégristes.

Elle dénonce l'entrisme d'associations comme « le féminisme voilé » qui veulent défiler le 8 mars avec les féministes !

Elle critique les associations, groupes politiques etc. qui, sous prétexte de refuser l'islamophobie ( islamophobie = racisme ) dénoncent les seuls fondamentalismes catholique et juif . Et refusent de critiquer l'islamisme . Ils soutiennent en fait une idéologie néo-colonialiste !

NDLR :

Les manifs pour tous visaient la République mais aussi et surtout l'école publique et laïque ( mon intervention )

6- Yolène Dilas – Rocherieux - sociologue du politique, maître de conférence en sociologie politique à l'université de Paris- Ouest-la Défense :

La laïcité à l'épreuve du multiculturalisme :

Nous avons été chargés par le HCI ( Haut Conseil à l'Intégration ) de faire un rapport sur la neutralité religieuse en entreprises. Il devait paraître en octobre 2013. Mais le rapport a été censuré par Jean-Marc Ayrault ! Refus d'en débattre. La laïcité ? Elle se heurte à l'intégration et au multiculturalisme .

NDLR : Comme le rapport Obin ?

Or dans toute société, il y a deux espaces ; un sacré et un profane . Chaque pays choisit sa voie : La France a tracé son propre chemin. La majorité a accepté la laïcité.

Mais maintenant, le lien s'est rompu . Or, la laïcité est normative, quand la société n'impose plus la loi, les autres groupes imposent la leur.

Comme on a abandonné les ouvriers, on a recherché de nouveaux dominés. : ce sont les immigrés et leurs descendants ; Il faut reconnaître la « diversité » et avoir un projet « multiculturel » Les cultures sont égales , donc les droits doivent être différents ( accommodements). Le mot « intégration « est rejeté . C'est « l'inclusion » qui prévaut.

(NDLR : inclure, c'est introduire, comporter. Donc les minorités sont incluses avec leurs droits différentiels)

Le rejet de l'intégration fera de nous des déracinés. Un pays doit être confiant dans ses fondations que les politiques doivent transmettre.

La laïcité est un formidable levier d'intégration.

7- Jean- Paul Scot - historien .

En histoire, JP Scot retrace l'histoire de l 'émancipation de l'homme pour se dégager de la domination collective ou familiale ou sociale .

Jean Jaurès est le père de la laïcité.

Il ne faut pas confondre la tolérance avec l'émancipation , la tolérance c'est le choix du prince : elle a donné des droit particuliers à un groupe mais les autres ?

Jaurès l'a bien dit « Nous ne sommes pas le parti de la tolérance ! Elle n'est que la reconnaissance de droits particuliers »

Droits de l'homme : «les hommes naissent libres et égaux». Tous les pays seraient d'accord sauf ...l'Arabie.

Mais l'article 18 pose problème : la liberté de changer de religion !

La laïcité n'est pas reconnue comme universelle . Les pays de religion musulmane critiquent la posture « ethno-centrique des pays occidentaux, c'est du colonialisme d'imposer sa culture ! »

Or : 1 ) le multiculturalisme a échoué

2) le relativisme culturel : il faudrait remettre en cause la laïcité , la remplacer par une laïcité de « reconnaissance » ( ? )

La voie française n'est ni une exception ni un modèle .

On voit qu'il faut continuer le combat pour la laïcité, il n'est jamais fini .

8- Droits sexuels et reproductifs , par Anne Sugier, présidente de la Ligue du droit international des femmes :

« il y a dans le monde 80 millions de grossesses non désirées et 50 millions de femmes en meurent ( avortements ou grossesses multiples et suites )

Le Caire en 1974 :

1- groupe « fécondité » le pape polonais se déchaîne , le Vatican a un réseau Nations unies ; la conférence est assaillie de messages « ils vont mettre au point un système pour empêcher les peuples d'avoir des enfants !

- Il y a une alliance entre les États islamiques et le Vatican pour bloquer toute loi sur le droit à l'avortement.

NOUS sommes tous responsables ! Nous n'agissons pas assez ! On a vu ce qu'il se passe quand on laisse le champ libre à la réaction, en Espagne ? Agissons !

NDLR : Nous, pour garder nos droits à la contraception et à l'avortement

9- L'instrumentalisation des religions par André Gerin, Maire honoraire de Vénissieux, député du Rhône ( 1992- 2012) .

On n'a pas assez pris en compte la venue en France de responsables du GIA . Ces islamistes ont travaillé les banlieues, avec des imams ( comme Bouziane, expulsé ) mis les écoles sous pression ( enseignements sciences sport )

L'ancien député a été le défenseur des lois sur les signes religieux à l'école et sur le voile intégral . Il a pris conscience réellement du danger de l'islamisme en 2005 : les écoles étaient ciblées. ( NDLR : elle le sont encore : 3 bâtiments publics dont 2 écoles brûlées à Corbeil- Essonne )

Il a « viré sa cuti » dit-il avec humour. Il a fait le lien entre mafias et intégristes . L'islamisme entre dans les entreprises : demandes d'ateliers séparés, prières, tenue des femmes etc. Il y a un patronat musulman qui accepte tous les accommodements religieux !

Ces islamistes , il faut le dire ( et André Gerin le dit ) ont un discours anti-blanc

Les responsables politiques ? André Gerin se demande parfois s'ils ne sont pas convertis ? ( rires dans la salle )

9- Chahla Chafiq écrivaine, sociologue

Iranienne, résistante à l'islamisme. Dans tous les pays arabo-musulmans , il y a une résistance à l'islamisme

10- Toure Yaba Tamboura coordonnatrice genre , les droits des femmes au Mali . Les fondamentalistes se sont emparés des droits des femmes. La femme reste une mineure , on ne demande plus son consentement pour son mariage, c'est donc un mariage forcé.

Le nouveau code : c'est un recul de 50 ans pour les droits des femmes

11- Jamileh Nedai - cinéaste iranienne . Elle a été obligée de s’exiler car elle a refusé de porter le voile. Elle montre des films d'il y a 20 ans et plus, femmes non voilées , manifestant pour leurs droits.

Le hidjab est une cage, une prison ! Il faut que les femmes se libèrent du hidjab et de l'ignorance

12 – Nina Sankari - Union rationaliste polonaise ;

25 ans à l'ombre de l' église polonaise . L'intervenante fait rire la salle, son retard est dû à un colis suspect ( les islamistes me poursuivent, dit -elle )

Mais c'est l'église catholique qui est l'oppresseur en Pologne. Les femmes perdent, petit à petit, tout ce qu'elles avaient obtenu !

1991 : restitution des biens à l'église

-loi sur l'éducation : catéchèse et respect des valeurs chrétiennes à l'école publique( photo d'une école avec la croix )

1997 : nouvelle constitution SANS séparation de l'église et de l'état

- signature d'un concordat avec le Vatican

-retour de la loi contre le blasphème

-loi anti-avortement ; il y a eu un million de signatures contre cette loi mais l’État n'en a tenu aucun compte !

-L’état n'a pas le droit de se mêler des « affaires » de l’Église qui redevient toute puissante .

-Les athées, les communistes sont des traîtres

-Le « gender » tue la famille, tue la société ! (L'égalité des sexes)

NDLR : On voit ce que devient une société quand la religion s'empare du pouvoir ! La ressemblance entre l'islamisme et ce fondamentalisme catholique est frappante ?

Cette journée a été très enrichissante : il y a des laïques en France ( et dans le monde entier ) , il faudrait qu'ils se groupent davantage pour obtenir la laïcité pour ceux qui ne l'ont pas , et qu'ils la défendent bec et ongles pour ceux qui l'ont !

Mireille Popelin

 

Publié dans LAICITE, SOCIETE

Commenter cet article

Pierre 28/10/2014 19:55

Interessantes informations.
Merci pour ce compté-rendu.