Retour sur Café Laïque du 4 Avril à Mantes la Jolie

Publié le par Véronique BISSON pour Association des Libres Penseurs de France

Par Véronique BISSON

Dont le sujet était : Les attentats du 7 janvier et la laïcité, 3 mois après

Je pensais en proposant ce thème le 10 janvier, à la veille de la « grande marche », que bien sûr, « la laïcité » serait le mot de l’année, celui que tous les partis, les philosophes, les sociologues s’arracheraient encore 3 mois après...Dans 3 jours, en parlerons-nous encore et comment ?

Voici donc mon journal de laïque

7 janvier (J) : les tueries de Charlie Hebdo

8 janvier (J+1) : la minute de silence, décrétée par le président de la République, pour la mort de journalistes représentant la liberté d’expression. Enseignante à l’université, j’assume ; Je ne donne aucun motif ; j’affiche « je suis Charlie » ; Les étudiants applaudissent. Je suis en province…

9 janvier (J+2) : les tueries de l’hyper cacher

10 Janvier (J+3) : la grande marche s’organise. Pour la 1ère fois, à 15h30, sur la radio, j’entends le mot laïcité, relayé par le parti de gauche.

11 janvier (J+4) : la grande marche : « je suis Charlie » pour la liberté d’expression. Beaucoup de franco-français. Le mot «  laïcité » n’émerge pas

12 janvier (J+5) : communiqué de presse de l’observatoire de la laïcité (ci-joint)

14 janvier (J+7) : le « Charlie Hebdo » des survivants sort avec le magnifique édito de Gérard Biard : « la laïcité, point final ». (ci-joint) On n’en parle pas. Seule la couverture choque (ou pas)

14 janvier : Découverte du site d’extrême droite « riposte Laïque » qui, avec des mots très violents, incite à la haine des musulmans, des français du 11 janvier et du gouvernement et prépare une contremanifestation pour le 18 janvier.

Je dénonce le site sur « Pharos », (organe de contrôle des sites internet appelant à l’apologie du terrorisme, du fascisme et de la xénophobie)

15 janvier (J+8) : Manifestations musulmanes anti Charlie orchestrés dans certains pays du monde. Signature de la pétition contre la manif du 18 / 01

17 janvier : interdiction de la manif du 18/01 de l’extrême droite…

24 janvier : AG des libres penseurs ; conférence de Gérard Delfau qui reprend l’édito de « Charlie Hebdo ». La député PS des Yvelines est là. Les anciens sont dégoutés. Les « petits » nouveaux pleins d’espoir «  Les évènements doivent nous servir »

26 janvier : « La laïcité, ça se travaille » de 2 professeurs de philosophie qui invoquent que la laïcité « n’est pas la guerre mais la paix », n'est pas « une arme » mais « un pacte », pas une tradition mais« un principe politique rationnel » et que son avenir «se joue à l’école »

30 janvier : débat lycéens à Mantes la jolie : la jeunesse musulmane exprime son opposition à la laïcité, qu’il faut leur expliquer. L’évènement met au grand jour ce qui se joue à l’éducation nationale et dans les familles (cf. doc le parisien)

5 février : Conférence de presse de François Hollande : «  Il n'est pas question de modifier la loi de 1905 » «La laïcité, ce sont des valeurs et des règles de droit. Elle n’est pas négociable. Elle doit se transmettre, s’apprendre. Ce sera fait dans l’école, tout au long de la scolarité obligatoire.»« Nous allons renforcer la formation initiale sur la transmission de la laïcité, sur l’histoire des religions»

Mais aussi : «J’ai demandé au ministre de l'Intérieur, de travailler pour améliorer la représentativité du Conseil français du culte musulman, mais aussi de travailler à des questions précises: les aumôniers dans les prisons, la formation des imams...  [...] Ce n’est pas l’Etat qui va organiser à la place du culte, mais l’Etat travaille avec le culte pour que soient respectées les lois de la République.»

8 février : La ministre de l’éducation nationale annonce que "l'enseignement moral et laïque" fera son apparition "à la rentrée 2015" (concrétisation d'une annonce faite par Vincent Peillon en septembre 2012 !)

14 février : rencontre avec un professeur d’histoire géographie d’un collège de l’Eure :

« Nous avons reçu la circulaire qui date du printemps 2014. Elle concerne tous les profs, dans toutes les matières. Personne n’est formé ni à la « moralité », ni à la « laïcité ». En plus, les jeunes profs ne savent pas parler du fait religieux, surtout ceux qui n’ont aucune éducation religieuse et cela se comprend ».

15 février et 16 février : les tueries de Copenhague : mêmes cibles, mêmes revendications qu’en France les 7 et 8 janvier

Profanation de cimetières juifs

Manuel Valls, 16 février : «Pour combattre l’islamo-fascisme, puisque c’est ainsi qu’il faut le nommer, l’unité doit être notre force. Il ne faut céder ni à la peur, ni à la division. Mais il faut en même temps poser tous les problèmes: combattre le terrorisme, mobiliser la société autour de la laïcité, combattre l’antisémitisme. Il faut que l’islam de France assume, qu’il prenne totalement ses responsabilités, c’est ce que demandent d’ailleurs l’immense majorité de nos compatriotes musulmans

L’UMP annonce vouloir mener une réflexion sur l’islam et la laïcité…après les élections départementales

Le Front National surfe sur les évènements et les discours au nom de la « laïcité »

19 février : Le CNAFAL édite 4 affiches [...ici...]

25 février : Discours de B Cazeneuve à la mosquée de Bordeaux offrant le paradoxe de l’état laïque qui veut contrôler les instances religieuses musulmanes avec la création d’une instance de dialogue inter religieux avec le gouvernement, d’instituts de formation des Imams en théologie et d’enseignement privé confessionnel …( on marche sur la tête)

9 mars : Article de l’UFAL (Union des Familles Laïques)

« Victoire posthume des terroristes ? Le pouvoir recule sur la laïcité ! » (ci dessous) qui finit ainsi :

"La laïcité n’est plus, pour le pouvoir actuel, que la feuille de vigne de son exact contraire : la reconnaissance des cultes par l’Etat, l’imposition forcée des religions à l’école. Il est temps de le rappeler : la neutralité religieuse est indispensable à une République unie et apaisée et à son école. Ce n’est pas de moins de laïcité que la France d’aujourd’hui a besoin, mais d’une laïcité rigoureuse et ferme sur les principes. A commencer par la sphère publique !"

Je décroche…écœurée, trop travaillé et en vacances

La campagne pour les élections démarre avec des petites phrases « fin des menus de substitution à l’école », « menus sans porc », « voile » ou non, « allégeance d’un ministre de double nationalité » et le plus beau :

« Les seuls à défendre la laïcité de manière cohérente et constante, et non seulement trois jours avant les élections, c'est le Front national" de Florian Philippot.

Et Nicolas Sarkozy à la veille du 2ème tour : « La République, c'est la laïcité, et la laïcité ne peut pas souffrir d'exceptions »

Enfin, l’Extrême Gauche après les élections qui signale que « tout est à refaire », même « l’application de la loi de 1905 »

Une récupération politicienne totale…..et on n’a pas fini avec les élections de décembre !

Je me demande comment Charb, Cabu, Wolinski et les autres font pour continuer d’être pliés de rire là-haut…A moins qu’ils nous préparent quelque chose…Merci les gars !

Véronique BISSON

« Liberté- Egalité – Laïcité »

 

 

Retour sur Café Laïque du 4 Avril à Mantes la Jolie

Publié dans LAICITE

Commenter cet article

roux michel 24/04/2015 17:27

Hello,
Bel inventaire a la prevert! réaliste.
Et ADLPF a fait quoi dans tout ça ? Où est elle visible et audible ?

Poulet G 14/04/2015 17:09

Oui,la laïcité prend des allures de champ de ruines. Ceux qui sont censés la défendre au plus haut niveau sont ceux qui l'utilisent en gargarisme électoral puis la recrachent dédaigneusement.
France culture, ma chaîne préférée, diffuse chaque dimanche des bondieuseries jusqu'à plus soif... et offre quelques minutes par MOIS aux autres. Ainsi va notre république laïque.

FOLL Lydia 14/04/2015 13:43

Ecoeurée aussi, mais ce n'est pas d'aujourd'hui. Non seulement le gouvernement n'instaure pas définitivement la laïcité dans les écoles, mais en plus on finance des mosquées. Les communes rurales ne s'occupent que du toit de l'église et les maires font des invitations à des cérémonies religieuses et même en écrivant au Préfet et au Ministre, rien n'y fait. Pourquoi en sus, la chaîne publique France 2, débite t'elle tous les dimanches des cultes religieux. C'est une chaîne publique, c'est intolérable.