Ramasse-miette N°16

Publié le par Gilles POULET

A Grande-Synthe, près de Dunkerque, on va passer d'un bourbier d'épouvante à un « camp humanitaire » aux normes du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) pouvant accueillir plus de 2 500 migrants, avec le concours de la municipalité et de Médecins sans Frontières. C'est une première en France.

C'est aussi une promesse qui tarde à se réaliser au grand dam des réfugiés qui vivent pour l'heure dans la boue et l'eau, présentes partout. Cela se fait sans le gouvernement ! Où vont les bravos ?

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/12/31/grande-synthe-ce-camp-de-la-honte_4839988_3224.html

__________________________________

Sur son blog, Catherine Kintzler, dénonce un brûlot anti-laïque et anti-républicain signé Pierre Manent et intitulé : « Situation de la France ».

« Dans Situation de la France, Pierre Manent diagnostique un état de faiblesse et propose des remèdes. Selon lui, le régime laïque se révèle impuissant à inclure une des composantes sociales de la France, à savoir « les musulmans ». Il serait alors nécessaire de modifier le dispositif en leur proposant un contrat, point d’entrée d’une reconnaissance politique des religions. À l’issue de l’ouvrage, c’est toute la conception philosophique du modèle républicain – immanentiste, minimaliste et atomiste – qui est congédiée. ».

Lire la suite sur le blog de Catherine Kintzler..

http://www.mezetulle.fr/situation-de-la-france-de-pierre-manent-petits-remedes-grand-effet/

____________________________________

Ça swingue, encore et toujours, du côté de l'Observatoire de la Laïcité présidé par Jean-Louis Bianco, qui comme toujours, ne voit pas de problème avec la laïcité, cette fois du côté de l'Université.

Monsieur Bianco ne fait pas l'unanimité et ses vues, quant au respect de la laïcité, voient certains des membres de sa Commission monter régulièrement aux créneaux. « L'avis a été adopté à la quasi-unanimité des membres de l'Observatoire, à l'exception de trois d'entre eux, qui n'ont pas pris part au vote: le député et ancien ministre socialiste Jean Glavany, la sénatrice PRG Françoise Laborde et Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République. Ces trois opposants, qui n'ont pas participé à l'enquête, estiment que l'avis rendu mardi "contribue à éluder les problèmes". "Le déni n'est pas la réponse appropriée face à la nouvelle poussée de l'extrême droite qui se nourrit des dégâts occasionnés par les communautarismes, dégâts que ressentent les citoyens sur le terrain avec le sentiment d'être abandonnés", écrivent-ils dans un communiqué. Ils lancent un "appel" au Premier ministre Manuel Valls "afin que s'ouvrent les vrais débats" et que cette instance "propose des réponses à la gravité des questions posées". »

http://www.europe1.fr/societe/laicite-rien-a-signaler-a-luniversite-vraiment-2637243

___________________________________

Le mercredi 16 décembre, est sorti un film événement. Il ne s'agit pas du VIIème opus contant les aventures des chevaliers Jedi, mais de la vie de combattants autrement courageux : les humoristes de Charlie Hebdo. « C'est en substance le message porté par le film L'Humour à mort réalisé par Daniel Leconte, contributeur sur le HuffPost. Charb, Cabu ou Tignous devant la caméra ou racontés par leurs amis: le documentaire rend hommage, en les faisant revivre, aux dessinateurs de Charlie Hebdo assassinés en ce funeste 7 janvier 2015. ».

Nous saurons où aller pour nous « payer une toile. ».

http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/16/l-humour-a-mort-documentaire-charlie-hebdo_n_8816118.html

_______________________________


 

Charlie Hebdo persiste et signe. Cette fois, il lance un appel à témoin pour retrouver le commanditaire des assassinats de janvier 2015. Il ne fait, par ailleurs, aucun doute que ce soit le même qui soit à la manœuvre pour ceux de novembre de la même année. Que les esprits chagrins se rassurent, il ne s'agit pas d'une chasse à l'homme, ce n'est pas le style Charlie..

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2016/01/04/un-an-apres-un-dieu-assassin-a-la-une-du-numero-anniversaire-de-charlie-hebdo_4841110_3236.html

________________________________

C'est une décision pour le moins contestable qu’a prise mardi 29 décembre le Conseil constitutionnel. En effet, il a censuré l’amendement au projet de loi de finances pour 2016 qu’avaient déposé - contre l’avis du gouvernement - l’ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault et le député (PS) Pierre-Alain Muet, avec le soutien de 158 députés socialistes tout de même !, et qui visait à instaurer un début de progressivité de la Contribution sociale généralisée (CSG) pour les salariés proches du SMIC. En torpillant une disposition, au reste bien timide, mais qui prétendait néanmoins rétablir un peu d’équité dans le système fiscal français réellement très inégalitaire, le Conseil Constitutionnel instaure une jurisprudence inquiétante qui viole le principe de progressivité de l’impôt édicté par la Déclaration des droits de l’homme de 1789 et elle conforte ainsi la doxa du conservatisme néolibéral, au terme duquel les riches ne doivent en aucun cas payer plus d’impôts que les pauvres. Où est passée la réforme fiscale promise par un certain François Hollande lors de sa campagne électorale ? Cherchez l'erreur.

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2015/2015-725-dc/communique-de-presse.146744.html

_______________________________

Et pour clore ce 16ème Ramasse-miettes, un lien bien utile pour tous les défenseurs authentiques de la Laïcité, avec un L majuscule.

http://education.francetv.fr/matiere/education-civique/sixieme/dossier/la-laicite

Bonne année à tous.

« La réponse à la violence est encore plus de démocratie, encore plus d'humanité » Le premier ministre Norvégien après les attentats d'Oslo et de l'île d'Utoya, en juillet 2011.

Cité par « Le Monde Diplomatique », janvier 2015.

Publié dans Ramasse-miettes

Commenter cet article