Ramasse-miettes N°40

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Revue de presse militante

 

Comme ça, au moins, c'est clair : Donald Trump choisit un milliardaire pour réformer la régulation économique !

« Âgé de 80 ans, Carl ICAHN s'est rendu célèbre en faisant pression sur les entreprises dans lesquelles il a des participations afin d'augmenter la rémunération des actionnaires. »

Ce qui se met en place aux États Unis est en fait l'installation d'un gouvernement oligarchique, voire ploutocratique, quand la campagne s'est faite précisément contre « l'establishment ». Des promesses, toujours des promesses !

http://lemonde.fr/ameriques/article/2016/12/22/donald-trump-choisit-un-milliardaire-pour-reviser-la-regulation-de-l-economie_5052674_3222.html

 

Au Maroc, un manuel scolaire affirme que la philosophie est "contraire à l'Islam"

« Les professeurs de philosophie du royaume sont mobilisés contre une révision de manuels scolaires, qui visait pourtant à enseigner un « islam tolérant ». Le manuel scolaire s’appuie sur les propos d’une grande figure du salafisme du XIIIe siècle, Ibnou As-Salah Ach Chahrazouri, qui aurait décrit la philosophie à l’époque comme « le summum de la démence et de la dépravation », provoquant « l’angoisse et l’errance, l’hérésie et la mécréance ». Le choc a été d’autant plus important que ce manuel scolaire a été réédité fin octobre 2016 dans le cadre d’une réforme de l’enseignement islamique visant à promouvoir « un islam tolérant ». « Le résultat de cette révision est médiocre, estime Mounir Bensalah, militant du Mouvement démocratique Anfass. C’est encore plus décadent qu’avant ».

Comment ne pas s'étonner devant de telles « réformes » et comment ne pas s'en inquiéter?

Le christianisme en son temps avait lui aussi voué aux gémonies la philosophie en prétendant que le nec plus ultra en la matière était la théologie. Qui ne sait de quel détestable poids pesa durant des siècles les affirmations de cette religion de la culpabilité ?


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/12/27/au-maroc-un-manuel-scolaire-affirme-que-la-philosophie-est-contraire-a-l-islam_5054493_3212.html#KMR7zrYYzrWXvDvy.99

 

Rien n'arrête les salopards.

Geoffray Gourré pris la main dans la tambouille de la manipulation aux bons sentiments a beau se défendre, le procédé abject et sournois donne la nausée.

« Le 4 décembre une première annonce apparaît sur Leboncoin. «Franck, 51 ans» a froid. Il dit qu’il a «toujours vécu en France», mais que personne ne l’aide. Que les CCAS et autres associations caritatives préfèrent aider «les autres». «Je me demande si la meilleure solution pour moi, c’est de déchirer ma carte d’identité française et de faire une demande d’asile», écrit le fameux Franck, référence à peine voilée aux migrants. Et rebelote le lendemain, nouvelle annonce, cette fois, Franck cherche un T2, concède qu’il a le RSA et un maximum d’APL. Et toujours cette référence à des services sociaux qui ne feraient rien pour les «Français». «Les services sociaux ont d’autres préoccupations que mon cas, on ne me donne même pas une couverture... je suis Français, dommage pour moi?» Pas de numéro de téléphone pour répondre, un simple mail au bout duquel se tient... Geoffray Gourré, le responsable de la com’ du FN en Charente. »

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi faire confiance à des gens pareils, c'est comme livrer le code de votre appartement au voleur du coin.

http://www.charentelibre.fr/2016/12/28/angouleme-les-droles-de-manipulations-du-fn-autour-d-un-sdf,3076308.php

 

Les hommes politiques ont tellement l'habitude de piétiner les gens qu'ils en arrivent à traiter aussi leurs soutiens par dessus la jambe.

Le cher Montebourg n'échappe pas à ce triste constat. Démonstration :

« Guy Bedos avait déjà annoncé son intention de voter pour le chantre du "made in France". Mais il refuse de jouer tout rôle politique ». (Il vient de découvrir qu'il est bombardé président du Comité de soutien de Montebourg.)

« Je ne veux pas être président du comité de soutien. Je ne veux pas de poste, je suis un artiste », a démenti le comédien au Figaro. Pour autant, pas de rupture entre Guy Bedos et le champion de la "démondialisation". « Je vais le soutenir, mais je veux rester indépendant. Je voterai pour lui, mais je ne veux pas avoir de rôle officiel dans la campagne » a-t-il martelé.

http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/02/guy-bedos-nomme-president-du-comite-de-soutien-darnaud-montebou/?utm_hp_ref=fr-homepage

 

 

Et toujours les arguments ineptes de Daech avancés en guise de justification de l'assassinat de masse.

Ici en cette rubrique pour nous et on ne le répétera jamais assez, les religions sont des facteurs de trouble, d'exclusion et de violence extrême. Il nous semble que tout être de raison devrait rejeter les menées infâmes et insanes de ces fous d'un dieu qu'ils qualifient de miséricordieux !

« Le groupe jihadiste État islamique a revendiqué l'attentat perpétré dans la nuit du samedi 31 décembre au dimanche 1er janvier, dans une discothèque d'Istanbul, qui a fait au moins 39 morts et 65 blessés.

« Un soldat héroïque du califat a frappé l'une des plus célèbres boîtes de nuit où les chrétiens célébraient leur fête d'apostats », a indiqué l'organisation terroriste dans un communiqué.

http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/02/le-groupe-jihadiste-tat-islamique-revendique-lattentat-dans-la/?utm_hp_ref=fr-homepage

 

 

Le 25 décembre 2016, notre camarade Eddy Khaldi a publié chez l'ami André Bellon, président de l'Association Pour une Constituante, cet intéressant papier intitulé :

 

« Ne pas sacrifier la laïcité sur l’autel du terrorisme »

 

« Après les divers attentats dramatiques, de par le monde et sur le sol français en particulier, on ne peut sacrifier la laïcité des institutions pour la légitime émotion sur l’autel du terrorisme. »

 

Lire la suite en suivant le lien : http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article1291

 

 

 

Publié dans La chronique de Gilles

Commenter cet article

Ledru françois 11/01/2017 10:12

Trump a bien réussi à ce que des pauvres (mais pas que, des moyens surtout) votent pour lui en étant le pire du pire du monde des affaires. Voilà. Ledru