Abbeville : statue du Chevalier de la Barre

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Communiqué de presse


Abbeville : statue du Chevalier de la Barre


Ce samedi 22 juin, nous apprenons par Le Figaro, que la stèle du Chevalier de la Barre, symbole de la lutte pour la liberté de conscience, a été vandalisée à Abbeville. Le sigle de l’Institut Civitas a été inscrit sur le monument : deux croix dessinées à la peinture noire sur une face du monument et un cœur surmonté d’une croix sur l’autre face. Ces dégradations, découvertes vendredi soir, font l’objet d’une plainte déposée par la Mairie d’Abbeville.

Rappelons que Jean-François Lefebvre, dit le Chevalier de la Barre, a été torturé et décapité en 1766 à Abbeville, à l’âge de 19, ans pour avoir, précise la stèle érigée en 1907 en sa mémoire, "omis de saluer une procession religieuse". Il avait alors été soutenu, en vain, par Voltaire.

L’Association des Libres Penseurs de France (ADLPF), tient à dénoncer avec la plus vive détermination ces actes graves de vandalismes, fruits de l’intolérance et du fanatisme des groupes catholiques ultras. Elle continuera de défendre, comme le firent le Chevalier de la Barre et Voltaire avant elle, la liberté d’expression et de conscience. Elle appelle toutes les associations laïques et les citoyens, attachés aux valeursrépublicaines et à l’expression démocratique, à dénoncer ces actes graves.

Paris, le 23 juin 2013

 

 

Association des Libres Penseurs de France

c/o Ommasec, Rue de la Ferme 78200 Magnanville.

 

 

 

Complément information :lien [...ici...]

Publié dans ADLPF

Commenter cet article

Simonne 28/06/2013 16:40


Que signifie ce commentaire : un travail pédagogique !!!!!!


Le Chevalier de La BARRE a bien été exécuté ,suite à une demande du clergé auprès d'une justice dite civile :


 la religion d'Etat était le catholiscisme .


Le Chevalier de La BARRE a été victime de l'Intolérance Religieuse

Simonne 25/06/2013 19:22


le volume "Dictionnaire philosophique" de Voltaire -qu'on avait trouvé à son domicile- avait été brûlé avec le Chevalier de La Barre,sur son bûcher.


-On peut voir des photos du monument sur le site du


                                    
" Courrier Picard"

Alain Fort 24/06/2013 10:25


En période de crise, les plus bas instincts ressurgissent et la République doit condamner ces mouvements réactionnaires et ses dirigeants, encore faut il entamer un travail pédagogique sur les
conditions et les motifs de la mort du Chevalier de la Barre.