Edito de la Raison Militante n° 55

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Comment faire l'unité des laïques ?


Unifier les laïques est l'objectif principal de l'Association des Libres penseurs de France (ADLPF). On peut même dire que c’est une des raisons de sa création et, en effet, cette exigence apparaît de plus en plus comme essentielle pour sauver la République ou la refonder, face à la détermination et à l'agressivité de ceux qui veulent la détruire.


Unifier les laïques, d'accord ! Mais comment faire ? Jusqu'à présent, toutes les tentatives ont échoué, et plus les discussions se poursuivent, plus la dispersion des laïques semble augmenter. On dit en général que de la discussion jaillit la lumière, mais les discussions peuvent durer des siècles, et pendant ce temps le camp adverse multiplie les mesures réactionnaires.


Cependant, des rassemblements importants ont déjà été réalisés, par exemple dans le Var et les Alpes-Maritimes, d'après la formule très simple et très efficace mise au point par le Comité 1905 : demander aux associations laïques leur accord pour des pétitions ou des actions en direction du Conseil d'Etat et du Conseil Constitutionnel pour l'abrogation de l'accord Kouchner-Vatican, par lequel l'Etat reconnaît les diplômes délivrés par les facultés catholiques, et pour l'abrogation de la loi Carle, qui oblige les communes à financer la scolarité d'élèves faisant leurs études dans l'enseignement privé, dans les communes avoisinantes. A Carqueiranne, le 17 octobre 2009, à Nice, le 9 décembre et à Lorgues le 12, chaque fois une vingtaine d'organisations ont donné leur accord, et plus de 300 personnes étaient présentes.

 

Ces événements ne sont pas limités au sud-est de la France (1) le Comité 1905 n'étant pas une organisation de plus, mais un organisme fédérateur qui n'exige ni adhésion ni cotisation. Il y a aussi d'autres éléments fédérateurs et, récemment, notre ami Eddy Khaldi a été l’un des initiateurs de la pétition Appel National pour l’Ecole Publique qui a une grande capacité unificatrice. Aux côtés de syndicats de l’enseignement, L’ADLPF est présente parmi la vingtaine d’associations laïques nationales appelant à signer. Au rassemblement de Lorgues, Patrice Decorte, la cheville ouvrière de ces rassemblements, a dit, pendant le déjeuner, que ces repas républicains évoquaient pour lui la "campagne des banquets" qui a précédé la chute de Louis-Philippe et la Révolution de 1848. L'histoire ne se répète pas, mais l'exigence de démocratie est plus vivante que jamais. 


Revenons au XXI ème siècle : 2010 est l'année du cinquantenaire du Serment de Vincennes, il ne faut pas l'oublier. Le 19 juin 1960, protestant contre la loi Debré de décembre 1959, quelque 350.000 personnes représentant 10.813.697 pétitionnaires, se sont réunies sur la pelouse de Vincennes et ont juré : 
    -"de manifester en toute circonstance et en tout lieu (leur) irréductible opposition à cette loi

contraire à l'évolution historique de la nation,
   -  de lutter sans trêve et sans défaillance jusqu'à son abrogation, 
   -  et d'obtenir que l'effort scolaire de la République soit uniquement réservé à l'école de la

nation, espoir de notre jeunesse."
Bien entendu, ce serment est resté vœu pieux et l’objectif n’a pas été atteint : la loi Debré est toujours là, et une kyrielle d'autres lois anti-laïques sont venues la compléter depuis.

 

Certains ont parlé d'une VIème République, mais ils n'ont jamais voulu en préciser le contenu. Pourquoi ne pas inviter toutes les associations laïques à se rassembler le 19 juin 2010 sur la pelouse de Vincennes pour reprendre le Serment de 1960, l'élargir et exiger une République qui réponde à sa définition, telle qu'elle est formulée dans le préambule de sa Constitution : "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale"?

 

Cela nous permettrait de constituer une force qui pourrait agir non seulement en France, mais en Europe et dans tous les pays. Il faut le Nouveau Serment de Vincennes, le NSV !


                                                                            Antoine Thivel, vice-président de l'ADLPF

 

(1) Voir en rubrique « vie des fédérations » de ce numéro les diverses initiatives unitaires auxquelles ont participé les groupes locaux pour faire du 9 décembre la « journée de la laïcité ».

Commenter cet article

C.S. 20/04/2010 22:12



Vs me faites bien rire réveillez vous à ce jour mes deux enfants dyslexiques suivent un cursus dans un groupe scolaire privé car par manque d'AVS et de temps ont été rejeté de
plusieurs groupes scolaires laïques!!!!


Je suis fille de Libre Penseur et filleule de....


iL FAUT GRANDIR....L'AVENIR NE SE TROUVE PAS DERRIERE MAIS DEVANT.........



GUILBAUD REMY 11/04/2010 12:18



Bonjour, ce matin sur france Inter, un intervenant de l'association a parler de la bouça. A force d'intellectualiser un problème, je pense que l'on peut facilement se prerdre en conjoncture plus
ou moins inutile. " La bourça et un symbole islamique servant de prosélytisme, évinçant 50% de l'umanité les femmes" Le Coran plus que d'autre prome le prosélytisme et l'invasion par l'intérieur.
Aussi dire qu'en france on a le droit de s'abiller comme on veut... voilà un exemple de conjoncture.... ???



libero 05/04/2010 17:31



L'union de tous les laiques est une necessité pour defendre la laicité non seulement en France mais en Europe, car il ne suffit pas penser national dans l'Union Européenne ! Le danger
anti-laique en Europe existe, et pour defendre la laicité en France il faut la defendre en Europe et cela est possible a travers l'union de tous les laiques d'Europe.


De l'Italie.


 


 



Gérard Couvert 05/04/2010 10:43


Bonjour, Dénoncer l'accord Vatican/France, pourquoi pas, mais il faut aussi dénoncer les accords du même type entre la France et tous les pays introduisant un dieu dans leur constitution civile, y
compris les États-Unis, le Canada ... et les 65 pays musulmans ! Les laïques authentiques du F.N. peuvent-ils faire partie de votre "union" ? Les laïques catholiques, plus nombreux et plus sincères
que vous ne le dites sont-ils admis, M. Boubakeur est-il exclu ? Votre volonté d'union et votre "corpus" ont 20 ans de retard. Les laïques militants et non-aveugles sont invités à la conférence "la
laïcité dans la France du XXIeme siècle" à Toulouse le Mardi 6 Avril à 20h15 salle du Sénéchal.