Motion sociale

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Les Libres Penseurs de l’A.D.L.P.F. rappellent leur opposition fondamentale à l’exploitation humaine sous toutes ses formes. De tout temps, les pouvoirs religieux ont prêté la main au pouvoir politique pour imposer et justifier l’exploitation, tout en l’exerçant eux-mêmes pour leur propre compte.

De nos jours, la forme d’exploitation en vigueur est le système néolibéral qui, en se mondialisant, exerce une domination de plus en plus brutale sur les peuples : durcissement des conditions générales de travail, chômage de masse, expropriations massives des paysans partout dans le monde. Le cynisme des actionnaires et dirigeants des grandes firmes industrielles, notamment chimiques, pharmaceutiques et nucléaires, provoque des désastres écologiques.

Parallèlement, on assiste à un retour en force de la pensée magique, de la religiosité et surtout des intégrismes, ce qui peut s’interpréter comme le besoin de trouver une réponse et une issue au désespoir.

Les Libres Penseurs de l’A.D.L.P.F. dénoncent cet état de fait : ils condamnent avec la même vigueur l’exploitation capitaliste qui, après avoir vidé l’être humain de sa substance et de son énergie pour en tirer profit, ne lui laisse que l’irrationnel et le religieux pour se consoler et apprendre à se résigner.

 

                                                    Congrès de Piriac les 2 et 32 juin 2011

 

 

Publié dans ADLPF

Commenter cet article