Parrainage républicain

Publié le par Association des Libres Penseurs de France

Association des Libres Penseurs de France

Siège : Ommasec – Rue de la Ferme

78200 Magnanville

 

Magnanville

Lettre ouverte à Madame Brigitte FOURE, Maire d'Amiens

 

       Madame le Maire,

     C'est avec beaucoup de stupeur que nous avons appris votre volonté de ne plus procéder aux reconnaissances républicaines, improprement appelées baptêmes - en effet ce terme impliquant un ondoiement ce que personne n'exige de vous. Nous nous posons la question de savoir ce qui vous a amenée à prendre une telle décision.

     Le baptême civil (ou républicain), né parrainage républicain, est destiné à faire entrer l'enfant dans la communauté républicaine et à le faire adhérer de manière symbolique aux valeurs de la République. Historiquement, il remonte au décret du 20 prairial, an II (8 juin 1794) qui a décidé que les municipalités seraient les seules institutions habilitées à établir les actes de l'état-civil. A l'époque, il s'agissait pour les révolutionnaires de maîtriser le dit état-civil encore aux mains de l’église catholique. Depuis, les temps ont changé, mais il reste toujours la symbolique de la démarche.

    Madame le Maire, c'est bien au symbole que vous vous attaquez et à rien d'autre. A qui ferez-vous croire qu'il s'agit d'une affaire de coûts et de disponibilité du personnel municipal ? Nonobstant le scrutin européen, les cérémonies prévues ont été maintenues – comme la continuité républicaine l'exige - et l'on ne vote pas chaque dimanche ! Vacuité de l'argument, faiblesse de l'esquive.

      Deuxième argument : l'acte en question n'a aucune valeur juridique. Rien n'est plus vrai en effet et c'est bien ce qui signe votre volonté de remettre en cause ce symbolisme républicain, puisque ce geste entend précisément marquer son attachement à la République. Serait-ce, Madame le Maire, une possible position personnelle de croyante qui vous pousse ainsi à une telle décision revancharde ?

      Par ailleurs, nous apprenons que les cérémonies ayant un rapport avec le PACS sont également supprimées avec les mêmes arguments ? Additionnant ces deux mesures de suppression qu'à peine arrivée en mairie vous proclamez, permettez-nous de nous interroger sur votre conscience républicaine.

      Madame, avez-vous réfléchi à la portée de votre geste et au message négatif que vous adressez aux républicains d'Amiens ?

      Veuillez agréer, Madame, nos salutations laïques et républicaines.

P/o l'Association, le Président : M. Gilles POULET

Publié dans ADLPF

Commenter cet article

bleibtreu daniele 07/06/2014 15:21

Enfin, quelqu'un qui se souvient du "baptême Républicain" ! j'avais voulu l'employer pour chacun
de mes deux fils - nés en 1960 et 1965 - mais à la mairie de mon quartier (à La Garenne-colombes) on m'a refusé en disant que ça n'existait pas !! En ces temps de "mariage pour tous"
et autres "PMA"ça peut être utile pour des bébés sans véritable filiation.. ?MERCI à vous,DXB.