Pour en finir avec la laïcité de Marine Le Pen

Publié le par Régis BOUSSIERES

Il n’y a pas à dire, la population est matraquée par les médias, par un flot continuel concernant les informations à caractère religieux. Bien sûr, sur un ton très bienveillant. Ainsi, nous avons eu droit au Ramadan, puis aux conférences du Dalaï-Lama . Mais la championne toute catégorie reste l’Église Catholique avec les JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse) qui ont eu lieu en Espagne. Tous les jours les journaux nous vantent le « un million de pèlerins » venu pour rencontrer le Pape. ! La Télévision n’est pas en reste, TF1, France 2, BFM TV, nous en parle plusieurs fois par jour, au cas où nous ne serions pas au courant de l’événement!

                  Heureusement, les laïques espagnols ont su donner de la voix et se sont pris de sacrés coups de matraques… Ils ont manifesté, à juste titre, contre les positions du Pape concernant le divorce, l’IVG, la contraception, l’homosexualité… Mais aussi contre le financement indirect de ces JMJ, par les impôts de tous les espagnols, quelques soit leurs croyances. En effet, les JMJ, supposent un encadrement policier, du personnel médical, du personnel pour nettoyer la ville après les JMJ, cela représenterait plusieurs millions d’euros (100 millions d’après les laïques) dans un pays au bord du gouffre grâce au FMI, cette dépense ne peut que choquer. Les militants laïques ont bien raison de réclamer un état laïque (car l’Espagne n’est pas un État laïque) et d’affirmer que c’est à l’Église et à ses fidèles de financer entièrement le déplacement papal. Face à ses atteintes graves à la laïcité et la reconnaissance d’un communautarisme religieux, j’ai attendu en vain la voix de la championne de la République et de la laïcité, celle qui veut inscrire dans la Constitution que l’État ne reconnait pas le communautarisme… Elle est tellement alerte sur tous ces sujets comme quand elle a dénoncé (à juste titre) l’occupation illégale des rues à Paris par des musulmans, ou quand elle dénonce le financement par des fonds publics pour la construction de mosquée. Sûr que face à l’occupation (certes autorisée) de tout Madrid pendant plusieurs jours, la sur-médiatisation de l’événement et le financement public de cette messe religieuse, la super républicaine et laïque, Marine Le Pen allait protester fermement…

Hé bien, rien, au contraire même. Ainsi le journal Présent, proche du Front National dénonce les « laïcistes » qui manifestent contre le gentil papa panzer… Quant au Front National lui-même c’est le même son de cloches. Ainsi sur le site du Front National 76 nous avons droit à un bel article élogieux ayant pour titre « le Pape acclamé à son arrivée à Madrid » avec une belle photo du Pape accueilli par le roi d’Espagne « appuyé sur une béquille » rajoute le texte, pauvre petit roi !

Nous voilà bien loin de la République laïque que prétend défendre Marine Le Pen ! Certes l’article évoque la manifestation des laïques sans prendre position, ce qui n’aurait pas été le cas si c’était un imam qui était reçu ainsi par l’Espagne… Pour aller plus loin le site propose même une carte des temps forts des JMJ, au cas où des militants Front National seraient à Madrid, mais ce serait pure coïncidence…

Dis Marine, c’est quoi la laïcité ?

Pour répondre à cette question, il faut aller sur le site chrétienté.info, car c’est là que Marine parle de sa vision de la laïcité ! Hé, oui chez les catholiques tous des laïques, c’est bien connu… Bien sûr le journaliste catholique, Michel Janva, cite une phrase du cardinal Vingt-Trois pour introduire l’article intitulé « la laïcité selon Marine Le Pen », c’est bien connu rien de tel qu’un cardinal comme référence laïque !

Donc, le cardinal de la laïcité dit « la place du christianisme dans la tradition française n’est pas la même que celle du bouddhisme ou de l’islam (…) La manière de traiter les religions doit tenir compte de leur apport historique (en effet superbe apport : l’inquisition, les guerres de religions, le massacre des cathares…) et culturel ». En bref, le cardinal demande à l’État un régime de faveur par rapport aux autres religions (ce qui est, hélas déjà le cas). Nous voilà bien loin de la laïcité qui exige une séparation de l’État et des Églises. Marine est pourtant d’accord avec le cardinal : « c’est une évidence  nous devons à l’héritage chrétien de l’Europe notre conception de l’homme qui lui reconnait, avec le caractère sacré de la vie, une existence comme être unique doté de raison(…).C’est cet ancestral héritage judéo-helleno-chrétien laïcisé par le siècle des lumières qui fonde les valeurs de la république Française ». Bref, Marine mélange tout et voudrait nous faire croire comme certains historiens que le catholicisme a permis le siècle des lumières et la République. Alors qu’il y a eu plusieurs ruptures violentes. On a coupé la tête du Roi donc à l’Église car il était de droit divin pour imposer la République, d’ailleurs le chouan catholique de Villers pourrait le confirmer à Marine… Les philosophes des Lumières ont eu leurs livres interdits par la pression du clergé et certains ont du vivre en exil pour ne pas être jeté au cachot… Quant à 1905 et la loi de séparation de l’Église et de l’État, l’Église ne l’a pas digéré contrairement à ce que prétend Madame Le Pen, le cardinal vingt-trois le démontre très bien dans sa déclaration. D’après Marine Le Pen, même les catholiques traditionalistes ont accepté la laïcité « ceux-ci ont parfaitement admis le concept de laïcité. Ils ne s’approprient pas la voie publique », remarquons que, si par laïcité, on entend la vision de Marine, il y a de quoi être en accord pour les traditionalistes car Marine Le Pen tente de les rassurer en disant « j’ai plaidé pour que les racines chrétiennes de la France soient inscrites dans la Constitution européenne. Elles fondent les principes de la République française : « Liberté, Égalité, Fraternité », concepts qui ne sont pas partagés par d’autres religions ».

Nous y voilà, il y a la bonne religion (catholique, celle de Marine Le Pen et des français de  « souche ») qui serait laïques et les autres qui viennent de l’étranger… Rappelons que si on en reste aux racines et aux traditions, alors la société n’évolue plus, la Renaissance, les Lumières ont bousculé justement les traditions et les racines du terroir pour parler de la République et de Droit Universel (qui va au delà du clocher). Puis, Chrétienté info interroge Marine Le Pen sur le financement de l’école privée (catholique en très grande majorité) par les fonds publics, que va dire notre grande Républicaine Laïque ? Suspense… « Les écoles sous contrat ont un accord avec l’État (accord anti laïque). Je vous rappelle que l’ensemble des parents qui sont contribuables ont la possibilité de choisir, sous cette réserve, l’école qu’ils veulent pour leurs enfants. Ceci me parait juste ». Bref, le financement de l’école privée catholique avec les impôts de tous est normal, une vision très laïque assurément ! Est-ce que que Marine Le Pen aura la même attitude quand les musulmans voudront avoir leurs écoles financées par les fonds publics ? Bien sûr que non, car cette religion ne fait pas parti de notre patrimoine récent, mais dans un siècle ou deux, qu’en sera-t-il ? A partir de quand on rentre dans le patrimoine ?

La laïcité pour les autres religions pas pour la mienne.

En résumé Marine Le Pen est pour une laïcité qui favorise une religion « ancestrale »et qui représente « notre culture » au détriment des autres plus « récentes » et étrangères. Bref, Marine Le Pen, reprend avec des mots un peu différents les vieux discours de l’extrême droite. D’ailleurs, elle évoque la laïcité par rapport au financement public des mosquées par l’intermédiaire des communes entre autres ; les spécificités alimentaires imposées dans les cantines ; les prières sur la voie publique ». On voit là, qu’une seule religion est visée (comme sur le site Riposte Laïque qui n’a pas parlé des JMJ et qui estime par la bouche de Pierre Cassen que Marine Le Pen est la seule à être laïque), dès lors il sera facile aux islamistes de se dire stigmatisés et d’être victime d’islamophobie… Bref, la laïcité du Front National au pouvoir, c’est une religion d’État et dans l’opposition un soutien indirect aux islamistes qui peuvent hurler à l’injustice et au racisme anti musulman. Dans ce triste constat, c’est à nous, associations (réellement) laïques à dénoncer tous les intégrismes, tous les cléricalismes, tous les fanatismes. Certes, les prières de rue sont inacceptables, mais le financement des écoles catholiques par les fonds publics ou les cérémonies religieuses (catholiques pour la plus part) en présence de nos élus sont tout autant inadmissibles.

                                                                                                        Régis Boussières

Publié dans LAICITE

Commenter cet article

chris 05/09/2011 15:36



Bien dit ....j' en avais déjà parlé sur mon blog ...je craignais fort que la Marine ne se trimballe les vieilles gamelles de la religion d' état ...pluss les nouvelles : le farouche intégrisme
catholique ..


J'ai peur ...



Clerjeonnie 30/08/2011 17:33



En France l'interprétation de la laïcité se dévoile selon la religion que l'on pratique et M. Le Pen, les médias, ainsi que d'autres tentent régulièrement de s'infiltrer dans les espaces que les
pouvoirs ne veulent plus colmater. (financement du clergé en Alsace et Moselle, de l'école privé, des lieux de cultes, prières dans les rues, processions)


Certains espagnols nous ont montré l'exemple lors de la visite du chef de l'église à Madrid, combattons toutes les croyances qui avilissent les peuples.



Fabienne Courvoisier 28/08/2011 17:20



Attention de ne pas laisser remplacer  la Liberté de Conscience par la "liberté religieuse" !


de même que la Laïcité n'est pas  l'oecuménisme=addition des religions.


m erci pour cet article" comme on voudrait en lire plus souvent"



JC 26/08/2011 16:49



où en es-t-on avec le Maire de Paris?



selda 25/08/2011 18:16



Tout à fait d'accord avec cet avis laïque équilibré même s'il faut bien reconnaître que :


1) sur le fond, une parole de dieu qui demande ma mort par égorgement est beaucoup plus susceptible de produire des comportements violents que des "évangiles",
témoignages d'homme sur un autre homme soi disant fils d'un dieu qui prone "aimez vous les uns les autrees". De fait, ça mérite une vigilance accrue de mon point de vue.


2) actuellement, on a plus a redouter la bombe ou le couteau d'nu fanatique musulman que ceux d'un extrèmiste chrétien (même après ce qu'il s'est passé en
Norvège).


3) l'évolution de l'église catholique a été impressionnante depuis 1000 ans alors que l'islam n'a fait qu'involuer durant cette même période.


Cela dit, il est clair que ces religions (qui donneront toutes les raisons du monde à leurs ouailles pour s'étriper joyeusement si elles avaient plus de pouvior)
s'appuient réciproquement pour faire monter les enchères et revendiquer chaque les avantages obtenus par l'une d'elle. La meilleure façon de s'en sortir est bien d'être laïque de la même façon
avec toutes les religions comme vous le préconisez et pas de louvoyer (histoire commune avec le christianisme ou pas).


 



Lydia Brogé-le Paih 25/08/2011 11:35



J'ai été très intéressée par cet article; bel éclairage sur toute cette pollution religieuse aux prétentions laïques!


Merci à vous.