string(435) "
ADLPF La Libre Pensée Laïcité La Loi de Séparation sauvée ? Méfiance !
"

La Loi de Séparation sauvée ? Méfiance !

8 Avr 2019

ADLPF La Libre Pensée Laïcité La Loi de Séparation sauvée ? Méfiance !

Notre évergète Président de la République a récemment convoqué une soixantaine d’éminents travailleurs du cerveau. Il a répondu, sans aucune résipiscence ni contrition, aux questions tous azimuts qui lui étaient posées, aux critiques qui lui étaient faites, en expliquant patiemment l’excellence de ses politiques dans tous les domaines. On était dans le schéma « On entre dans le bureau du chef avec des idées personnelles, on sort du bureau du chef avec de bonnes idées ». Face à ces Everest du QI, notre Danube de la pensée libérale a donc enfoncé le clou : quoi que vous disiez, observiez ou pensiez, rien ne changera, la marche continuera !

Victoire pour la laïcité ?

Tout ? Pas tout-à-fait… En effet, à un détour de question, il a indiqué qu’il ne souhaitait plus toucher à la Loi de Séparation de 1905. Victoire pour la laïcité donc ? Voire… Un cavalier législatif passé en loucedé à deux heures du matin est si vite arrivé… et, sous couvert de rationaliser un islam ingouvernable, les ratichons pourraient se gaver du pognon de la jouissance de leurs bâtiments, d’exemptions fiscales, etc. Il se pourrait cependant que notre biberonné au jésuitisme ait réalisé que ses ouvertures aux évêques de France en février de cette année étaient imprudentes, car la population française se révèle beaucoup plus sensible à la question de la laïcité qu’il ne pouvait s’y attendre.

Un sondage édifiant

C’est ce que montre le sondage Ifop réalisé pour la Fondation Jean-Jaurès sur plus de 2 500 personnes. https://www.ifop.com/publication/les-macronistes-et-la-laicite-un-electorat-beaucoup-plus-proche-de-la-ligne-bouvet-que-de-la-ligne-bianco/ Il s’avère en effet que, face à une « société liquide » de l’individualisme consommateur, les Français s’accrochent à ce qui est « durable plutôt que flexible » … et la loi de 1905 fait partie de ces repères solides. Toutes sensibilités politiques confondues, 87% des sondés sont favorables à la loi de 1905, en tant qu’elle garantit la liberté de conscience, le libre exercice de cultes que l’État est dans l’interdiction de subventionner. 71% des réponses veulent garder la loi telle qu’elle, sans l’assouplir. 83% se disent favorables à la loi de 2004 interdisant les signes religieux dans les collèges et lycées.

Un durcissement peu attendu

Bien plus, il ressort de ce sondage que les Français, loin d’être des veaux indifférents, des « Prafs » (« Plus Rien à Foutre » chers à Brice Teinturier), ont vis-à-vis des manifestations intempestives des religions des opinions trèstranchées : 86% contre les cérémonies et prières sur la voie publique, 76% contre le port de symboles religieux pour les usagers des services publics(!) et dans les entreprises, 49% contre la mise en place de repas de substitution, moins de 30% favorables à la formation des ministres des cultes et au financement des édifices religieux. Ce raidissement de l’opinion face à l’intromission larvée des religions dans la vie publique a dû faire du bruit dans le Landernau élyséen… et en rajouter une couche sur l’interprétation de la radicalité du phénomène « gilets jaunes ».

Les Françs-Macrons défenseurs farouches à la laïcité !

Le plus ironique de l’histoire est que les sondés se déclarant électeurs de Macron sont la plupart du temps plus raides dans leur défense de la laïcité que la moyenne des répondants… Intéressante aussi, la réponse majoritaire des répondants se définissant comme « musulmans », qui appuient sans équivoque le statu quo sur la Loi de Séparation. Preuve probablement que les manifestations traditionalistes (voile, accoutrements, systèmes pileux…) sont le fait d’une minorité, agissante certes, parmi une part de la population française qui n’a qu’une envie : qu’on lui foute la paix et qu’on la regarde comme un ensemble de citoyens. Quelques conclusions boboïdes et bien-pensantes chez Jean-Jaurès, mais cette belle phrase : « Sur le sujet de la laïcité, la France a plus à apprendre au reste du monde que le reste du monde a à nous apprendre ».

Alcide Carr

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

9 + 8 =