string(396) ""

Qui veut la peau du président des DDEN ?

15 Mai 2019

Attaque contre le Président des DDEN : les islamo-gauchistes à la manœuvre ?

Après avoir pris connaissance des propos tenus dans le « Délégué Laïque 2» par certains se prétendant défenseurs de la Laïcité, mais s’attaquant de fait à la personne du Président de la Fédération Nationale des DDEN, I’ADLPF ne peut qu’exprimer sa profonde indignation.

Nous rappelons que l’Association Des Libres Penseurs de France (ADLPF) est partie prenante du Collectif Laïque national (CLN) avec bon nombre d’autres organisations laïques, ainsi que la Fédération nationale des DDEN, qui œuvrent avec constance pour la défense de l’École de la République et son caractère absolument laïque.

La FNLP en sous-marin ?

Cette publication semble bien signée par la Fédération Nationale de la Libre Pensée (FNLP) qui manifestement veut s’approprier l’exclusivité de la lutte laïque. Une authentique libre pensée ne peut tenir de tels propos, Ferdinand Buisson n’aurait pu écrire de telles vilenies.

  • Quelle prétention quand on connaît certaines de leurs prises de position, comme lors de l’affaire Baby-Loup ! Quelle arrogance quand on connaît leur peu d’implication dans les combats de terrain… et leur goût pour le commentaire inepte.
  • Quelle hypocrisie quand on les voit combattre ou insulter des organisations qui se groupent pour transmettre le message laïque ! Il suffit de lire leurs diatribes après l’appel des 113, traité de « bric et de broc » et fustigeant le CLR, les DDEN, le Grand Orient de France et l’UFAL, qui, à leur différence, relèvent calmement que les « divergences ne justifient ni les grossièretés ni les falsifications ».
  • Enfin quelle bassesse de s’attaquer à une personne dont la vie est consacrée à la défense de la laïcité, en particulier dans l’enseignement, et qui a écrit de nombreux ouvrages de référence, participé à de multiples conférences riches et pertinentes pour convaincre le plus grand nombre de la nécessité de promouvoir la laïcité au sein de notre société, notamment dans le milieu scolaire.

Eddy Khaldi fait partie des laïques qui n’ont pas oublié le serment de Vincennes de 1960 prononcé par nos prédécesseurs et qui continuent à dénoncer la loi Debré instaurant le dualisme scolaire. Il fait partie de ceux qui n’ont pas renoncé à exiger que les fonds publics soient exclusivement réservés à l’école publique laïque.

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose…

Le but de ce torchon est bien dans la lignée des activités lambertistes : déstabiliser. En l’occurrence le monde des DDEN, par les habituelles insinuations malhonnêtes propres à jeter l’opprobre sur leur président légitimement élu et qui se consacre pleinement à sa mission, aidé en cela par un bureau actif et dévoué à l’École de la République.

Que cherchent-ils, si ce n’est limiter l’influence des DDEN dans le combat laïque ? Ou bien prendre le contrôle de leur fédération ?

Quoi qu’ils en aient, ils ne peuvent prétendre à une communauté d’action dans la lutte avec de telles pratiques discriminatoires.

L’ADLPF connaît bien ces détestables méthodes, ce sont elles qui ont conduit à un pronunciamentotrotskyste violent au sein de la Libre-Pensée, excluant par la force une majorité de militants, qui se sont regroupés alors pour fonder notre Association.

L’ADLPF défend depuis et avec honneur une Libre Pensée véritablement humaniste et est partie prenante du combat nécessaire au maintien de la laïcité française, ce qui implique l’union dans les luttes à mener et non de pitoyables divisions fondées sur le mensonge et la haine.

Non, la laïcité n’a pas besoin de diviseurs

Eh non, Messieurs les plumes du « Délégué Laïque 2» vous ne défendez pas d’abord la laïcité républicaine, vous menez clairement un combat politique d’inspiration lambertiste, vous ne reculez devant aucune bassesse, c’est là votre ADN. Pour promouvoir votre idéologie, vous calomniez et vous êtes les alliés des négateurs habituels.

Paix ! Cessez d’aboyer et de déverser vos nauséabondes déjections sur les authentiques défenseurs de l’École de la République que sont les DDEN et leur président. Ils restent les principaux défenseurs de la laïcité, actifs dans leurs communes, leurs régions et au niveau national.

L’ADLPF redit toute sa confiance en la Fédération des DDEN pour l’action qu’elle mène au quotidien dans la défense de l’École de la République, laïque, gratuite et de qualité. Qu’enfin, elle adresse et renouvelle son amical soutien à son président Eddy Khaldi.

Le Bureau de l’Association des Libres Penseurs de France

Dernières nouvelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à l'ADLPF / Demande d'infos

14 + 8 =