N°267, 1er juillet 2022

1 Juil 2022

Le rugby est aux prises avec un patron autoritaire, mauvaise pioche ! Comme est décidément une erreur bien lourde, financièrement parlant, celle de démanteler sur cale un splendide mais anachronique paquebot, c’est le syndrome du Concorde. En politique, souvent les calculs échouent, c’est ainsi que notre Jupiter national se retrouve avec une Chambre ingouvernable ou presque en l’état. Il y a de la Quatrième dans l’air. Triste retour en arrière dans « la plus grande démocratie du monde » qui sabote allégrement l’arrêt garantissant depuis près de 50 ans le droit à l’avortement, mais conforte le port d’arme pour le pékin ordinaire. Vous avez dit démocratie apaisée ? Au Québec, il est possible de bosser à 11 ans ! Pas vraiment un progrès ! Pendant ce temps, le poutinisme guerrier réinvente la famine organisée en spoliant et « gelant » le blé ukrainien. Les premiers à en souffrir seront les pays du tiers et du quart-monde. Dommages collatéraux, diront les infatigables pipelettes des médias et les politiciens que rien ne touche vraiment en dehors de leur ego. On a jugé les attentats du 13-Novembre », verdict rigoureux et nuancé…

Autorité ?

Les nains de la gamberge parvenus au pouvoir confondent ordinairement autorité et autoritarisme. L’autorité ne se décrète pas, elle se mérite et en général elle est reconnue comme telle, c’est en réalité un effet de consensus. En revanche l’autoritarisme est insupportable et destructeur comme en attestent les pitoyables méthodes et menées de Claude Atcher, patron du comité d’organisation de la Coupe du monde de rugby 2023. Voilà posé clairement le problème quasi universel de la compétence et de ses mésusages. Peter, quand tu nous tiens.

Mauvaise pioche.

La mésaventure du Concorde construit et mis en service à contre-temps semble s’abattre sur un méga paquebot voué à la casse pour les mêmes raisons. C’est l’édifiante histoire du Global Dream II qui sera démantelé sur cale, une aubaine pour ferrailleurs avisés.

En brassons-nous !

Consommer une bière blonde par jour permettrait de mieux peupler le microbiote intestinal ! Des chercheurs de l’Université de Lisbonne ont décidé d’investiguer les effets de la bière blonde sur la santé des hommes et repéré des effets positifs de celle-ci sur la santé ; effets qu’ils attribuent aux polyphénols, des nutriments provenant du malt et du houblon et contenant des antioxydants. Dans le fond, le vrai problème c’est, comme pour le vin, la consommation excessive.

Jupiter, à terre.

Une gauche rassemblée, une extrême droite décuplée, des Républicains revigorés, une majorité diminuée : au lendemain d’élections chaotiques, Emmanuel Macron se retrouve assiégé. Son second quinquennat s’annonce infiniment plus ardu que prévu, le voilà contraint de ramper pour trouver des partenaires complaisants. Plus dure sera la chute.

Le bal des faux-culs.

Naguère vilipendé et quasiment ostracisé, Recep Tayyep Erdogan, galvanisé par son retour en grâce lors du dernier sommet de l’OTAN, se sent pousser des ailes. Après s’être entretenu avec Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, lundi 21 juin, il a exhorté l’Union européenne à « mettre en œuvre un agenda positif » avec son pays. Le maître chanteur a gardé toute sa niaque et nul ne peut espérer qu’il s’amende. Ainsi va la « diplomatie ».

Et aussi ça ! La Suède et la Finlande affirment que le PKK kurde est « une organisation terroriste » et assurent qu’ils traiteront « de manière rapide et approfondie » les demandes d’extradition. Des concessions quelque peu honteuses.  Erdogan a gagné !

Les cow-boys sont dans la rue…

… avec leurs colts. La Cour suprême des États-Unis a invalidé une loi de l’État de New York limitant le port d’arme en public. La Cour est trumpiste par 6 voix contre 3. CQFD.

Secondinus cac[at]or.

Se faire traiter de chieur au moyen d’une sculpture représentant un phallus – en état de marche – est une insulte vintage, précisément 1700 ans d’âge ! Admirez le chef-d’oeuvre.

Longue marche à l’américaine.

Après la révocation de l’arrêt garantissant depuis près de 50 ans le droit à l’avortement aux États-Unis, les habitantes de plusieurs États du centre et du sud du pays se retrouvent désormais à plusieurs centaines de kilomètres de la clinique la plus proche où l’IVG est encore légale et sécurisée. Qu’on le veuille ou non, le trumpisme n’a pas fini d’ankyloser la démocratie américaine.

Chiche !

Alors que La République en Marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap, non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine. Des politiciens sans arrière-pensée ? Vous n’y songez pas !

Souvenez-vous du « Couloir de Dantzig ».

L’enclave russe de Kaliningrad, située entre la Lituanie et la Pologne, est devenue, dans le cadre de la guerre en Ukraine, une nouvelle source d’enjeux et de tensions, exacerbés par les sanctions. Une vraie « grenade dégoupillée » sur les arrières de l’OTAN et la poire de discorde idéale pour déployer à l’infini l’art de la mauvaise foi, ce sport international.

Enfantin !

À 11 ans au Québec, il est possible de travailler quelques heures par semaine. La province a en effet un faible taux de chômage et a besoin de main d’œuvre. Cependant, certains demandent plus de contrôle. Encore ces foutus empêcheurs de bosser en rond !

Marché noir.

Au marché noir, on fait du blé ! La Russie, état voyou s’il en est, a bien compris la combine, elle fourgue en douce sur les marchés parallèles le blé ukrainien qu’elle a spolié. La BBC qui a enquêté en a la preuve : des caméras de surveillance ont pu saisir le moment où les militaires russes se sont emparés de camions pleins de grains. Or, ils l’ignoraient, mais ceux-ci étaient dotés de puces GPS permettant leur suivi en temps réel. Provoquer la famine par le manque organisé a toujours été une arme de guerre.

Nuire est un métier.

Pour l’avoir oublié, le journaliste qui a publié un article accusant à tort le couple de députés de La France insoumise d’exploiter une femme de ménage sans papiers, s’est fait piéger. Du coup il soupçonne le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde et le policier Noam Anouar de l’avoir manipulé. Naïfs, nous nous étions laissé convaincre que les journalistes vérifiaient leurs sources…

Épilogue.

Le procès du « 13-Novembre » s’achève sur un verdict « rigoureux et nuancé »: sur les 20 accusés, 19 ont été jugés coupables de tous les faits qui leur étaient reprochés. Salah Abdeslam a été condamné à la réclusion criminelle incompressible, une peine qui n’avait jamais été prononcée lors d’un procès pour terrorisme. Nonobstant les habituelles pleurnicheries des relativistes de profession, les démocraties, même imparfaites, ont le droit et le devoir de se défendre contre le terrorisme d’où qu’il vienne et quelles que soient ses motivations.

Argent magique, la déroute !

Le système de John Law modernisé. Bitcoin au plus bas, marché qui s’effondre, licenciements dans les start-up du secteur, l’État du Salvador dans le rouge… Toute la sphère des « cryptos » souffre d’un véritable krach. Allons, on le sait bien, même si on refuse de le croire, l’argent magique ça n’existe pas.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

2 + 4 =