N°291 – 6 janvier 2023

6 Jan 2023

Faites ce que je dis et pas ce que je ou j’ai fait, tel est le conseil que Darmanin nous donne, merci monsieur le Ministre. Les curés et autres évêques ont des pulsions sexuelles, on s’en doutait… mais ils font vœu d’abstinence… Hypocrites ! Macron snobe Lula, son petit cœur libéral bat plus fort pour Bolsonaro. Omar Sy remue le couteau dans une plaie qui date au moins de la guerre d’Indochine, mais chut ! Les ayatollahs n’en peuvent plus de lire Charlie Hebdo, eh bien qu’ils ne le lisent plus ! La justice est lente, l’affaire du chlordécone est là pour nous le rappeler. À ce compte, on se demande bien ce qui pourrait inquiéter le monde interlope des fraudeurs ? Vladimir Poutine s’est trouvé un nouveau conseiller en la personne du patriarche orthodoxe Kirill, toujours le sabre et le goupillon ! On a décerné la pantoufle d’or, un prix qui rassure sur le sort des anciens ministres et autres conseillers de bon conseil. Enfin, vous trouverez un aperçu de la dernière lubie médiatique : la personne « racisée ». Tout un programme d’enfumage et de vacuité langagière.

Le chevalier blanc… ou presque.

« Un représentant de l’État doit être inattaquable et respectable, et lorsque ce n’est pas le cas, je prends mes responsabilités en tant que chef de l’administration. », dixit ce bon monsieur Darmanin. Sauf que la déclaration du ministre de l’intérieur a provoqué des remous parce que, ces dernières années, il a maintenu en poste, promu ou soutenu des fonctionnaires ou personnalités mis en cause, voire condamnés, dans des affaires financières, de corruption ou de violences. Lui-même a été accusé par deux femmes d’avoir abusé de son pouvoir pour obtenir des faveurs sexuelles.

Dans les dents la soutane !

Une enquête préliminaire a été ouverte pour agression sexuelle sur personne vulnérable, visant l’ancien archevêque de la capitale, Michel Aupetit, a annoncé le parquet de Paris. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes. On se demande bien pourquoi des trois monothéismes le catholicisme est le seul à prôner le célibat de ses prêtres. La frustration est mauvaise conseillère.

Macron préférait Bolsonaro.

À la grande surprise des lulistes, qui s’attendaient à une délégation de poids, l’Élysée s’est contenté d’envoyer sur place Olivier Becht, obscur ministre délégué au Commerce extérieur, à croire qu’il fallait bouder ce rendez-vous historique. Il y a des choix qui en disent long sur les préférences des uns et des autres…

Pas mieux traités que les harkis.

L’ingratitude et le mépris, telle est l’attitude de la France envers des hommes qui se sont sacrifiés pour elle (parfois contraints et forcés !). On estime que 30 000 soldats ont perdu la vie sur le sol français au cours de la guerre de 14/18. Leur histoire était méconnue, Omar Sy la fait revivre à travers son film « Tirailleurs ». Il est parfois utile de remettre les pendules à l’heure et de claquer le vilain museau des racistes de tous poils.

Argent de poche.

La justice enquête sur un vaste système de corruption présumée impliquant des policiers et fonctionnaires d’Île-de-France. Au cœur des investigations, une société de mise en fourrière dont le dirigeant a été mis en examen et placé en détention provisoire. Quand ceux qui sont censés veiller à la légalité se vautrent dans l’illégalité…

Dans la lune ?

Pas vraiment au sens figuré, mais en cours au plein sens du terme. La compétition pour la Lune a repris pour Washington et la NASA, mais contre un nouvel adversaire, peut-être plus redoutable que la Russie : la Chine. « Nous devons être vigilants », estime Bill Nelson, administrateur de l’agence spatiale étasunienne : selon lui, la Chine pourrait tenter de « s’emparer » de certaines zones de la Lune afin d’en exploiter les richesses. Bien entendu, les É-U n’y songent même pas.

Récidive.

Charlie se marre, les ayatollahs éructent. Charlie Hebdo a publié les caricatures dans une édition spéciale pour l’anniversaire de l’attentat meurtrier contre son bureau parisien le 7 janvier 2015. Ce dernier avait été perpétré par des assaillants déclarant agir au nom d’Al-Qaïda pour se venger de la publication de caricatures du prophète Mahomet. Rien de bien nouveau, les bondieusards iraniens entendent interdire toute expression qui les chiffonne.

Etonnez-moi Benoit.

« Ce grand théologien, avocat fervent de l’alliance de la foi et la raison fut pendant son pontificat un bouclier contre le réformisme ». Personne ne voit la contradiction entre foi, raison et réformisme ? La foi annule la raison, la raison n’a que faire de la foi.

Pourquoi s’en faire ?

Seize ans après les premières plaintes et huit mois après la fin de l’enquête, un non-lieu a été prononcé le 2 janvier dans le scandale de l’empoisonnement des écosystèmes au chlordécone, un pesticide abondamment utilisé dans les bananeraies jusqu’en 1993 en Guadeloupe et en Martinique. Il faut dire que 16 ans c’est bien long, mais que ça laisse le temps à la réflexion… ou au déni de justice.

Kirill y est et il sonne.

À l’occasion du Noël orthodoxe et à la demande du patriarche Kirill, Vlad le Grand proclame un régime de cessez-le-feu sur toute la ligne de contact entre les parties en Ukraine à partir de midi le 6 janvier de cette année jusqu’à minuit le 7 janvier. On en a les larmes aux yeux, tant de bonté et de prévenance…

La Pantoufle d’or.

Quand « pantouflard » cesse d’être une insulte et devient une quasi prébende. Une doublure fourrée, une semelle souple, un confort inégalé, rien de tel que des chaussons pour passer l’hiver. C’est le Graal pour Ministres, hauts fonctionnaires et conseillers sachant slalomer avec grâce entre conflits d’intérêts et avis de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Un sport discret certes, mais très pratiqué.

Nouvelle lubie médiatique ?

Qu’est-ce qu’une personne racisée et pourquoi cette notion fait elle tant polémique ? Il y aurait trois définitions et selon la définition que l’on choisit, on ne dit pas les mêmes choses ; c’est là l’origine de polémiques idiotes dont on se passerait bien. Il est vrai qu’on ne peut guère compter sur les médias pour dépassionner un problème, bien au contraire.

Dernières nouvelles

0 commentaires

 

Adhérez à l’ADLPF / Demande d’infos.

13 + 7 =